Disparition du MH370 : les recherches sur le point de prendre fin

International

Toute L'info sur

Les mystères du vol MH370

REBONDISSEMENT - Les autorités ont annoncé la fin imminente des recherches du MH370 de la Malaysia Airlines, disparu mystérieusement des radars en mars 2014 et jamais retrouvé.

Trois ans après la mystérieuse disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines le 8 mars 2014, avec 239 personnes à son bord, les recherches coordonnées par l'Australie dans l'océan Indien sont sur le point de prendre fin. L'Australie, la Malaisie et la Chine, pays d'où sont originaires la majorité des victimes, ont toujours dit que les recherches s’achèveraient une fois la zone de 120.000 kilomètres carrés à l'ouest de l'Australie sondée. 

Depuis sa disparition, peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, aucun gros fragment de l’appareil n’a été retrouvé. Ni boîte noire, ni corps, ni indice crédible. Seuls une vingtaine de débris, pouvant lui appartenir, ont été découverts sur le littoral de l'océan Indien au large de l'Afrique de l'Est, soit loin de la zone de recherche actuelle. Ghyslain Wattrelos, dont la femme et deux enfants (âgés respectivement de 13 et 17 ans) se trouvaient à bord, se bat aux côtés de plusieurs familles de passagers pour que les autorités acceptent de redéfinir la zone de recherche. 

Les recherches ont-elles été menées au mauvais endroit ?

Début décembre, tous se sont rendus à Madagascar. "C’est normalement dans ce coin-là" qu’il faut chercher, avait-il confié à LCI à l’époque. Car la zone explorée par les autorités a été déterminée à partir d'une hypothèse selon laquelle l'avion n'avait plus personne à ses commandes et qu'il était à court de carburant. "Les enquêteurs cherchent depuis deux ans au fond de l’eau. Ils dépensent des fortunes pour scanner cette zone", alors que des débris ont été retrouvés sur les côtes africaines et une plage réunionnaise. 

"Ils n’ont rien trouvé car ils ne cherchent pas au bon endroit. On le dit depuis longtemps, mais personne ne nous entend. Sur la trentaine de débris retrouvés, trois ont été formellement identifiés comme appartenant au MH370. Tous ont été ramassés bien plus au nord de la zone actuelle de recherche", a-t-il expliqué dans les colonnes de Paris Match. Mais pour Ghyslain Wattrelos et les autres familles, l’espoir de retrouver l’épave du Boeing 777 qui transportait leurs proches est sur le point de disparaître. Le ministre malaisien n'a donné aucune date, mais a indiqué qu'une réunion tripartite aurait lieu après la publication d'un rapport final sur les recherches dans cette zone.

En vidéo

La Réunion : le débris d'avion retrouvé fin juillet appartient "avec certitude" au MH370

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter