Dix morts dans une fusillade au Colorado : ce que l'on sait du tireur présumé

Dix morts dans une fusillade au Colorado : ce que l'on sait du tireur présumé

ÉTATS-UNIS - Les coups de feu ont été signalés en début d'après-midi ce lundi 22 mars à Boulder, dans le Colorado. Un homme a été arrêté après avoir été blessé lors de l'intervention des forces de l'ordre.

Un supermarché de Boulder, dans le Colorado, a été le théâtre d’une fusillade ce lundi 22 mars dans l’après-midi. Le bilan communiqué par la police fait état de dix personnes décédées dans cette "horrible et terrible tuerie de masse", d'après les mots du procureur du comté, Michael Dougherty.

L’identité de l’une des victimes a été précisée. Il s’agit d’un policier, Eric Talley. L’agent âgé de 51 ans "a été le premier à arriver" après que des coups de feu ont été signalés. "Il a été mortellement touché par balle", a précisée la cheffe de la police locale, Maris Herold, saluant son "action héroïque".

En début d’après-midi, une alerte a été donnée indiquant la présence d’un tireur sur le parking du magasin. La police est intervenue après "quelques minutes seulement", selon le commandant Kerry Yamaguchi, qui précise que les agents déployés sont ensuite "très rapidement" entrés dans l’établissement, où l’attaquant s’était retranché.

Une interpellation

Au bout d’une demi-heure environ, plusieurs dizaines de membres des forces de l’ordre, dont des unités d’intervention lourdement armées, cernaient le bâtiment. Sur des images diffusées en direct par un témoin, on pouvait apercevoir des véhicules blindés positionnés à l’entrée du magasin, après avoir tenté de forcer la devanture. Puis des policiers équipés de fusils d’assaut ont accédé au toit à l’aide de l’échelle d’un camion de pompiers. Des clients cachés dans le magasin ont ainsi expliqué avoir été pris en charge par des agents passés par cette voie.

Le suspect a été arrêté après avoir été blessé au cours de l’intervention policière. Les images de l’opération montraient un homme vêtu uniquement d’un short de sport, être escorté hors du magasin. Mains menottées dans le dos, il a été blessé à la jambe. Prénommé Ahmad A., il a été inculpé des dix meurtres, a précisé ce mardi le chef de la police de la ville. Son mobile restait inconnu dans l'immédiat. Selon des médias américains, il était équipé lors de l'attaque d'un fusil d'assaut AR-15, une arme souvent utilisée dans des tueries. D'autres armes auraient été retrouvées à son domicile, d'après CNN.

Fan d'arts martiaux et d'informatique

Résident d'une banlieue de Denver, ville voisine de Boulder, le suspect a "passé la majeure partie de sa vie aux États-Unis", d'après la police. Selon des médias américains, citant un compte à son nom, non authentifié et depuis supprimé, il est né en Syrie en 1999, avant d'arriver aux États-Unis en 2002. L'utilisateur du compte se décrivait comme un fan d'arts martiaux et de lutte, étudiant l'ingénierie informatique dans une université locale. Parmi ses nombreuses publications, il avait notamment partagé des préceptes musulmans, des critiques de Trump, et quelques messages homophobes. 

Ses premiers antécédents judiciaires remontent à la période du lycée. D'après la télévision locale KDVR, Ahmad A. a été arrêté en 2017, alors âgé de 18 ans, après avoir frappé à la tête un de ses camarades de classe. Il aurait affirmé à l'époque que 

la victime s'était "moqué de lui" et lui aurait adressé "des insultes racistes dans les semaines précédentes". En 2018, toujours selon KDVR, il a plaidé coupable d'agression dans le cadre de cette affaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Euro : "J'ai toujours passé outre mon cas personnel", répond Deschamps au sujet de la sélection de Benzema

EN DIRECT - Gaza : la France appelle Israël à "garantir l'accès rapide et sans entrave de l'aide"

Espagne : arrivée record de 8000 migrants en une journée à Ceuta, 4000 renvoyés au Maroc

Covid-19 : un tiers de la population de l'UE a reçu au moins une dose

EN DIRECT - Covid-19 : nouvelle forte baisse du nombre de patients hospitalisés en réanimation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.