Djihad en Syrie : Les Etats-Unis aussi sont désormais touchés

Djihad en Syrie : Les Etats-Unis aussi sont désormais touchés

TERRORISME – Pour la première fois, un citoyen américain a conduit un attentat suicide en Syrie. Les Etats-Unis, qui ont confirmé l'information vendredi soir, se disent "inquiets de l'afflux de combattants étrangers" dans ce pays ravagé par la guerre depuis 2011.

De jeunes gens qui partent en Syrie pour mener le djihad ("guerre sainte"). Le phénomène, loin d'être massif mais de moins en moins anodin, a contraint la France à prendre des mesures pour lutter contre. Les Etats-Unis sont désormais eux aussi concernés. Pour la première fois, un citoyen américain a en effet commis un attentat suicide en Syrie, a confirmé vendredi soir le département d'Etat. Selon une vidéo publiée par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, l'individu, présenté sous son nom de guerre de "Abu Huraira al-Amriki", a aidé à conduire un attentat terroriste avec camion bourré d'explosifs, dimanche 25 mai, dans le nord de la Syrie.

"Je peux confirmer que cet individu était un citoyen américain", a déclaré la porte-parole, Jennifer Psaki. Selon le New York Times , l'homme, qui a grandi en Floride, était âgé d'une vingtaine d'années. Il se trouvait en Syrie depuis près d'un an. Pour les spécialistes du renseignement américain, cela ne fait pas de doute : il s'agit de la première attaque suicide conduite par un de leur citoyen depuis le début de la guerre en Syrie, en 2011.

Un fonds de 5 milliards de dollars pour lutter contre le terrorisme

Le département d'Etat s'est dit "inquiet de l'afflux de combattants étrangers" en Syrie. "Nous travaillons étroitement avec nos partenaires et alliés et surveillons de près l'augmentation du nombre de combattants étrangers et la hausse de l'extrémisme", a ajouté la porte-parole, sans préciser combien d'Américains pouvaient être impliqués.

Le New York Times fait lui état d'environ 100 Américains s'étant rendus dans le pays, essentiellement pour combattre aux côtés des rebelles opposés au régime du président Bachar al-Assad. Mercredi, Barack Obama a proposé la création d'un fonds de 5 milliards de dollars pour lutter contre le terrorisme. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Escroquerie à la carte bancaire : clap de fin pour les rois de l’arnaque du "allo"

Emeutes en Martinique : un cap franchi dans la violence

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.