Comment une chanson des Misérables (et de Michel Sardou) est devenue l'hymne des manifestants hongkongais

International

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – Quel est le rapport entre Michel Sardou et les manifestations pro-démocratiques à Hong Kong ? Une chanson ! Depuis plusieurs semaines - et encore ce week-end à l'aéroport de Hong-Kong - les milliers de manifestants entonnent la version anglaise de 'A la volonté du peuple', un titre interprété originellement par Michel Sardou en 1980. Voici comment cette chanson est devenue l'hymne de ralliement des opposants.

La vidéo est impressionnante. Elle a été vue près d'1 million de fois en quelques heures (voir ci dessus). Vendredi dernier, alors qu'ils occupent l'aéroport de Hong Kong, des centaines de manifestants reprennent en chœur la même chanson, 'Do you hear the people sing ?'. L'hymne est chanté à l'unisson avant d'être remplacé par des slogans appelant à plus de démocratie. Depuis le mois de mars, les habitants s'opposent à un projet de la loi qui permettra les extraditions vers la Chine.


Sur son compte Twitter, le militant hongkongais Joshua Wong déclare avec cette vidéo "Voici le Ground Zero dans la guerre contre le régime autoritaire. C'est la raison pour laquelle nous ne nous rendons jamais." 

Mais les manifestants hongkongais savent-ils qu'ils reprennent là un morceau chanté pour la première fois par Michel Sardou en 1980 ? Ils font référence au titre final de l'adaptation en anglais de la comédie musicale Les Misérables. Découvrez comment cette chanson est devenue l'hymne de ralliement à Hong Kong. 

Une comédie musicale française

Cette chanson est le final de la comédie musicale et, si elle est reprise par les manifestants pro-démocratie hongkongais, c'est en raison de ses paroles explicites : "Entends-tu le peuple chanter ? Chanter les chansons des hommes en colère ?  C'est la musique d'un peuple ; Qui ne sera plus jamais esclave !" Des paroles revendicatives avec lesquelles les manifestants expriment leur refus qu'Hong Kong devienne un territoire sous emprise totale de Pékin. 


Ce titre trouve son origine dans la comédie musicale Les Misérables écrite 1980 par les auteurs-compositeurs français Alain Boublil et Claude-Michel Schönberg. Ce show est l'adaptation du célèbre roman éponyme de Victor Hugo publié en 1862. Si Michel Sardou chante sur l'album Les Misérables le titre 'A la volonté du peuple', il ne tiendra finalement pas le rôle car Robert Hossein, le metteur en scène, ne souhait pas de célébrités

La comédie musicale est traduite en 1985 par Cameron Mackintosh pour être jouée à Londres. C'est ce dernier qui est l'origine des paroles de 'Do you hear the people sing ?', adaptation en anglais de 'A la volonté du peuple'. Comme pour la version française, les paroles sont un appel à la révolution et font référence à l'insurrection de républicains en 1832 à Paris contre le pouvoir de la Monarchie de Juillet. 


La comédie musicale Les Misérables connaît depuis un succès qui ne s'est jamais démenti. Elle est jouée depuis 34 ans à Londres, sans compter les nombreuses tournées et adaptations à travers le monde. Il existe notamment des versions en espagnol ou en japonais. La première représentation musicale a eu lieu à Hong Kong en 1996, juste avant la rétrocession à la souveraineté chinoise et elle a été jouée en Chine pour la dernière fois en 2018 à Shanghai. Sans oublier le succès mondial du film sortie dans les salles en 2012. 

Le mouvement des parapluies

Ce n'est pas la première que l'on peut entendre ce tube des Misérables repris par des manifestants à Hong Kong.  A l'automne 2014, la ville est déjà en proie à de grandes manifestations, un soulèvement appelé mouvement des parapluies car ils étaient utilisés pour se protéger des gaz lacrymogène. Les manifestants s'opposaient au pouvoir central chinois qui souhaitait limiter l'exercice du suffrage universel pour les prochaines élections du chef de l'exécutif en 2017. Des élections qui marqueront pourtant la victoire de Carrie Liam, pro-chinoise dont les hongkongais réclament aujourd'hui le départ.   

Le mouvement des parapluies est initié par Occupy Hong Kong, un groupe de militants pro-démocrates. Ces derniers sont à l'origine d'un clip qui va rapidement devenir très populaire parmi la foule de manifestants dans lequel on peut voir une petite fille seule chanter 'Do you hear the people sing ?' Ce titre devient alors un chant de ralliement et une version est réécrite en mandarin pour l'occasion. "Main dans la main, nous nous battons pour avoir le droit de voter pour notre avenir", chante la petite fille. 

En 2014, le leader d'Occupy Hong Kong déclare au Telegraph que "'Do you hear the people sing ?' décrit la situation exacte à Hong Kong. Pékin n'écoute pas la population. Nous essayons de faire passer notre message mais personne n'écoute."  


Pour les nouvelles manifestations de 2019, une nouvelle vidéo circule sur Youtube. 'Do you hear the people sing ?' est reprise en mandarin par des choristes tenant des bougies et sans que l'on voit leur visage. 

Un chant de ralliement déjà utilisé

Si la chanson a été popularisée en 2014 par Occupy Hong Kong, ce n'était pas la première fois qu'elle est utilisée par des manifestants. 'Do you hear the people sing ?' a été, notamment, entonnée plusieurs fois lors de la révolution ukrainienne qui a débutée fin 2013. Cette même année, cette chanson est également entendue à Istanbul en Turquie dans les rangs des manifestants qui s'opposaient à la destruction du parc Gezi. Autre exemple plus léger, en 2013 également, les habitants de Tecoma, petite ville près de Melbourne, organisent un flash mob avec cette chanson. Ils s'opposaient l'implantation d'un restaurant Mc Donald. 


Mais pour retrouver la première utilisation de cette chanson par des manifestants, il faut remonter en février 2011 aux Etats-Unis dans le Wisconsin. Alors que les fonctionnaires de l'Etat sont en grève depuis 13 jours pour s'opposer au projet de restriction budgétaire, des centaines de personnes, accompagnées par un orchestre, chantent 'Do you hear the people sing ?' au cœur du capitole de la ville de Madison, siège du pouvoir local. 

La chanson retirée des plateformes de streaming en Chine

Dès le mois de juin 2019, la chanson 'Do you hear the people sing ?' a totalement disparu des plateformes de streaming chinoises, comme l'a remarqué le magazine The Economist. C'est en effet ce que l'on peut constater lorsqu'on recherche ce morceau sur QQ Music, la plateforme d'écoute de musique en ligne la plus populaire de Chine, apparaît comme un message d'erreur

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter