DOCUMENT - Conflit au Nagorny-Karabakh : sur le front, avec les combattants arméniens

DOCUMENT - Conflit au Nagorny-Karabakh : sur le front, avec les combattants arméniens
International

EXCLUSIF - Depuis huit jours, de violents combats opposent les forces arméniennes et l'armée de l’Azerbaïdjan, dans l'enclave du Nagorny-Karabakh. Les journalistes de TF1 Michel Scott et Guillaume Aguerre sont au plus près des affrontements, aux côtés des militaires arméniens et des civils.

Plus aucun secteur du Haut-Karabakh n’est épargné par les frappes. Ce dimanche, les bombardements s'intensifient sur les zones urbaines, suscitant l'inquiétude pour les civils. A Martakert, une localité située au nord-est du territoire, les avancées des troupes ennemies venant d’Azerbaïdjan se font fortement ressentir. Là, le conflit oppose l’Azerbaïdjan, de confession musulmane, qui veut récupérer sa souveraineté sur ce territoire, à l’Arménie, chrétienne, qui veut l’en empêcher. 

Dans cette localité, un bourdonnement si caractéristique est devenu la terreur des civils. Ce bourdonnement signale la proximité d’un drone qui survole la ville. L'engin tourne, il est à la recherche de cibles à détruire. Pour contrer cette menace venue du ciel, les Arméniens n’ont parfois que leurs armes légères, dans de dérisoires tentatives pour abattre l’avion sans pilote.

Les civils réfugiés dans les montagnes

Ainsi, le pilonnage du Nagorny-Karabakh s’intensifie chaque jour et les Arméniens se sentent bien seuls face à un ennemi mieux armé et soutenu par son puissant allié turc. Dans une salle communale, est rassemblée toute l’aide destinée aux soldats, de la nourriture, des vêtements ou encore des kits de première urgence médicale. Des kits pour les combattants en première ligne, venant de partout en Arménie, mais aussi du reste du monde.

Quant aux civils, c’est plus haut, dans la montagne, dans quelques villages isolés, qu’ils se réfugient, comme ce couple de personnes âgées avec un enfant. "Nous ne partirons pas, c’est important de rester ! Ce sont nos ancêtres qui ont construit tout cela, c’est notre terre !" martèle ce couple au micro de TF1. En réalité, tout le territoire du Haut-Karabakh est en train de se vider de ses habitants, car même sa petite capitale, Stepanakert, est attaquée.

Je demande au président Macron qu’il essaye d’arrêter cette guerre.- Gayane, habitante du Haut-Karabakh.

Depuis la nuit de samedi à dimanche, la ville est privée d’électricité alors qu’une femme a été tuée et plusieurs personnes ont été blessées dans un assaut sur un immeuble d’habitations. Un système de bus a été instauré en urgence tant que l’enclave du Haut-Karabakh demeure reliée au reste de l’Arménie. "On les envoie à Erevan, on sauve des enfants, tous ceux qu’on peut" indique la responsable.

D’autres personnes ont préféré se réfugier dans des églises, ces dernières n’étant pas encore visées par les attaques azerbaïdjanaises. "Je demande au président Macron qu’il essaye d’arrêter cette guerre. On croit qu’il le peut" implore une des nombreuses femmes présentes dans l’église, dont les maris ou les fils sont au front. Le chef d’Etat français, qui a demandé des explications à la Turquie, a dénoncé le déploiement de combattants syriens de groupes djihadistes, ayant transité par la Turquie.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Lire aussi

Si le conflit oppose l’Arménie à l’Azerbaïdjan, pour l’archevêque de Stepanakert, plus haute autorité religieuse de la région, c’est la Turquie qui est derrière ce conflit : "L’Arménie est coincée entre la Turquie et l’Azerbaïdjan. Le président turc, Erdogan, rêve de reconstituer l’Empire Ottoman, qui irait des Balkans jusqu’à la Chine, sauf que nous sommes sur son chemin."

Ce dimanche, le président azerbaïdjanais, Ilham Aliev, a de nouveau exigé le retrait des forces arméniennes, en faisant sa "seule condition" pour un cessez-le-feu. Il a également demandé que le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, "s’excuse devant le peuple azerbaïdjanais".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Attaque à Nice : le procureur antiterroriste détaille le parcours meurtrier de l'assaillant

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

EN DIRECT - Reconfinement : déplacements, écoles, commerces... le détail des mesures

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

Confinement : l'attestation de sortie comportera "une nouvelle case" pour les déplacements scolaires

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent