Donald Trump a été "chanceux" de survivre au Covid-19, assure l'infectiologue Anthony Fauci

Donald Trump a été "chanceux" de survivre au Covid-19, assure l'infectiologue Anthony Fauci

CRISE SANITAIRE - Dans un entretien accordé au quotidien britannique The Telegraph, l'ex "Monsieur Covid-19"de Donald Trump assure que l'ancien président a été plus malade que ce qu'il a bien voulu dire.

Octobre 2020. Alors contaminé par le Covid-19, Donald Trump retire son masque dès son retour à la Maison-Blanche. Trois jours après son hospitalisation, le président affiche sur son visage un sourire victorieux. Tout est savamment orchestré : on le voit descendre de l'hélicoptère avant de saluer les caméras qui l'attendaient. Mais derrière cette mise en scène, Anthony Fauci, conseiller du président sur la gestion de l'épidémie, décrit une toute autre réalité. En effet, l'épilogue aurait pu être bien différent pour le président américain.

Selon l'immunologue, l'ex-chef d'État a été plus malade que ce qu'il a bien voulu dire. Dans un entretien accordé au quotidien britannique The Telegraph, Anthony Fauci estime même que Donald Trump a eu de "la chance" de survivre au Covid-19 compte-tenu de "son poids et son âge".  "Il aurait pu avoir de graves problèmes", estime encore Anthony Fauci, au quotidien britannique. Dans le New York Times, l'infectiologue déclarait aussi il y a quelques jours que l'ex-président avait été sur le point d'être placé sous respirateur artificiel. 

Toute l'info sur

Donald Trump positif au Covid-19, la campagne bouleversée

C en'est pas la première fois qu'Anthony Fauci règle ses comptes avec l'ex-président américain décrivant sa gestion désastreuse du Covid-19 dans les médias. Dans le Telegraph, il raconte comment il a observé le président Trump saper activement la bataille de son propre gouvernement contre la pandémie de Covid-19. L'épidémiologiste se souvient des rassemblements de masse ou encore des moqueries destinées aux personnes qui portaient de masques. Le président encourageait même ses sympathisants à violer le confinement.

Toujours dans The Telegraph, Fauci n'hésite pas à décrire la Maison-Blanche de l'ère-Trump comme un "super propagateur" du Covid-19. Le spécialiste se livre au journaliste expliquant que l'ex-président avait presque complètement abandonné son devoir de protéger la nation de la pandémie au cours des deux derniers mois de sa présidence. "Nous [les scientifiques] essayions, mais nous agissions presque seuls, sans aucune direction", confie-t-il. `

Une meilleure collaboration avec Mike Pence

Les relations entre Anthony Fauci et Donald Trump se sont fortement dégradées. "Mon influence directe sur lui était négligeable. C'est devenu plus conflictuel que productif", déclare-t-il. L'été dernier, l'ex-président avait en effet dénigré son conseiller ouvertement. "Fauci est un désastre. Si je l’écoutais, nous aurions 500.e000 morts", a-t-il déclaré en octobre dernier.

Faute de pouvoir collaborer avec le président, l'immunologue explique dans le quotidien britannique qu'il a continué à travailler avec l'ex vice-président Mike Pence "qui a vraiment fait de son mieux pour lutter contre l'épidémie'' tout en restant fidèle à Trump. Ce dernier était davantage inquiet des dommages provoqués à l'économie du pays et par conséquent sa réélection. 

Lire aussi

Évincé par Donald Trump pour ses positions "trop alarmistes", Anthony Fauci a été réintégré au sein de l'administration du nouveau président démocrate Joe Biden. "Nous allons laisser la science régner. Nous allons nous baser sur les données, les preuves et la science", conclut-il soulagé. "Nous allons faire des erreurs, et quand nous le ferons, nous ne blâmerons personne. Nous allons juste le réparer."

La politique américaine vous intéresse ? Alors découvrez notre podcast "Far West"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée : 

- Sur APPLE PODCAST

- Sur SPOTIFY

- Sur DEEZER

Coups bas, coups tordus, coups d’éclat…. Replongez dans le Far West électoral de la campagne américaine. Avec un Donald Trump affaibli par la pandémie, un Joe Biden qui portait tous les espoirs de revanche des démocrates, cette présidentielle 2020 a été plus électrique et passionnante que jamais… Avec Magali Barthès, du service étranger de LCI, et ses invités, mettez-vous dans la peau d'un électeur américain. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Lire et commenter