Trump à la Corée du Nord : "Le temps de la force est venu"

Trump à la Corée du Nord : "Le temps de la force est venu"

TENSIONS - En visite en Corée du Sud, la président américain, qui s'exprimait devant l'Assemblée nationale, a adressé un nouveau message à Kim Jong-un ce mercredi matin. "Nous ne laisserons pas intimider" par Pyongyang a-t-il lancé.

Au 2e jour de sa visite en Corée du Sud, Donald Trump a donné mercredi un  nouvel avertissement au régime nord-coréen, l'appelant à ne jamais "sous-estimer" la détermination des Etats-Unis et de ses alliés. "Ne nous sous-estimez pas, ne nous mettez pas à l'épreuve", a déclaré le président américain devant l'assemblée nationale sud-coréenne. "Nous défendrons notre sécurité commune, notre prospérité commune et notre liberté sacrée".

Il a également dénoncé la "dictature cruelle" du régime nord-coréen de Pyongyang. "Loin de garantir l'égalité de ses citoyens, cette dictature cruelle les mesure, les note et les classe en fonction de critères arbitraires liés à leur fidélité à l'Etat", avant d'ajouter que "le temps de la force est venu".  "Les armes que vous acquérez ne renforcent pas votre sécurité", a-t-il lancé dans ce qu'il a présenté comme un message direct au dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un. "Elles exposent votre régime à un grand danger." "Malgré tous les crimes que vous avez commis contre Dieu et l'homme", a-t-il poursuivi, "nous allons  offrir un chemin vers un avenir bien meilleur".

Toute l'info sur

Corée du Nord-États-Unis : sommet historique entre Kim Jong-un et Trump

Lire aussi

En vidéo

Donald Trump est en Corée du Sud

Surenchère verbale et échanges d'insultes

La première visite officielle en Corée du Sud du président américain se termine ce mercredi. Elle intervient après des mois de dégradation continue de la situation sur la péninsule. En cause l'intensification des programmes militaires de Pyongyang, qui a réalisé en septembre son sixième essai nucléaire -le plus puissant à ce jour- et testé plusieurs missiles potentiellement susceptibles d'atteindre le territoire américain.

La surenchère verbale et des échanges d'insultes entre le président américain et Kim Jong-Un ont également contribué à la montée des tensions.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Israël intensifie ses frappes sur Gaza, les vols vers l'aéroport de Tel-Aviv détournés

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.