Donald Trump a-t-il rencontré l'ambassadeur russe pendant la campagne ? Le trou noir de la Maison Blanche

Donald Trump a-t-il rencontré l'ambassadeur russe pendant la campagne ? Le trou noir de la Maison Blanche

BLACK-OUT - Plusieurs médias américains avancent que le président américain aurait rencontré l'ambassadeur de Russie à Washington durant la campagne électorale. La Maison Blanche assure n'en avoir aucun souvenir, sans nier toutefois que les deux hommes auraient pu brièvement se serrer la main.

Donald Trump, alors simple candidat à la présidence américaine, a-t-il rencontré Sergueï Kisliak, l'ambasseur russe aux Etats-Unis, le 27 avril dernier à l'hôtel Mayflower de Washington ? Certains médias américains l’affirment. Mais à la Maison Blanche, on n’en a aucun souvenir précis.

Ce jour–là, le magazine "The National Interest" accueillait une réception puis un discours de politique étrangère prononcé par Donald Trump. Plusieurs ambassadeurs étaient présents", a indiqué à l'AFP Sarah Sanders, porte-parole de la Maison Blanche. "M. Trump est resté environ cinq minutes à la réception avant d'aller directement au podium", a-t-elle ajouté précisant ne pas avoir de "souvenir de qui il aurait pu saluer et nous n'étions pas responsables des invitations ou du contrôle des antécédents des invités".

Mais après une campagne où, selon les agences américaines du renseignement, Moscou a cherché à discréditer la démocrate Hillary Clinton, au profit de Donald Trump, les contacts qui ont eu lieu à l'époque entre les responsables américains et Sergueï Kisliak sont regardés de très près.

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Michael Flynn et Jeff Sessions ont bien rencontré le diplomate russe

L'ambassadeur russe a été en contact l'an passé avec Michael Flynn (ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump), notamment par téléphone le 29 décembre lorsque le président américain de l'époque, Barack Obama, avait pris des sanctions contre Moscou et expulsé 35 diplomates russes à la suite de l'ingérence de la Russie dans la campagne. Devenu conseiller à la sécurité nationale le 20 janvier, Michael Flynn a dû démissionner le 13 février pour avoir omis de préciser le contenu de ses conversations avec l'ambassadeur.

Le ministre de la Justice, Jeff Sessions, autre proche de Donald Trump, a reconnu lui aussi avoir rencontré l'ambassadeur russe à deux reprises en 2016. Mais il n'avait pas mentionné ces rencontres lors de son audition de confirmation au Congrès.

La Maison Blanche nie tout contact répété

Plusieurs médias américains avancent que d'autres proches de Donald Trump, y compris son gendre et proche conseiller Jared Kushner, auraient rencontré Sergueï Kisliak à la Trump Tower à New York en décembre dernier.  La Maison Blanche a nié de manière répétée toute collusion entre l'équipe de campagne de Donald Trump et la Russie.

Une enquête de la police fédérale (FBI) est toujours en cours sur ce dossier et quatre commissions du Congrès ont aussi ouvert des investigations. Une première audition publique sur les tentatives d'ingérences russes dans la campagne électorale américaine de 2016 aura lieu le 20 mars au Congrès, a annoncé mardi le président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, Devin Nunes.

En vidéo

Donald Trump accuse Obama de l'avoir espionné

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Allocution d'Emmanuel Macron : suivez notre édition spéciale

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

Christophe Dominici, légende du XV de France, retrouvé mort à l'âge de 48 ans

EN DIRECT - États-Unis : la victoire de Joe Biden également certifiée en Pennsylvanie

Lire et commenter