Donald Trump accusé par 26 autres femmes d’agression sexuelle

International

Toute L'info sur

La présidence Donald Trump

CHARGE - Un livre, révèle The Independent, dévoilé les accusations formulées par plusieurs nouvelles accusatrices du président, qui lui reprochent de les avoir attaquées sexuellement.

26 femmes accusent le président américain de "contact sexuel non désiré", témoignant dans un livre publié par le réalisateur Barry Levine, coécrit avec la journaliste Monique El-Faizy. Mais ce n'est pas tout. L'ouvrage fait état également de 43 cas de "comportements inappropriés". Des accusations graves, dans ce livre intitulé "All the President’s Women : Donald Trump and the Making of a Predator" (Les femmes du président : Donald Trump et la fabrication d'un prédateur), et dont The Independent révèle les bonnes feuilles. Même si ce n'est pas la première fois que le chef d'Etat américain doit faire face à des accusations d'agression sexuelle.

Dans le passé, il a toujours nié ces allégations comme lors de la campagne de 2016 où un enregistrement audio faisait état de comportements très déplacés une nouvelle fois, où il se vantait "d'attraper les femmes par la ch****". Notamment à l'encontre de la journaliste Natasha Stoynoff. Il s'était alors défendu en s'en prenant à son physique. "Regardez-la, regardez ses mots, et vous me direz. Je ne crois pas non, je ne crois pas. "

Lire aussi

Une autre accusation sérieuse

Mais cette fois-ci, le témoignage d'une autre femme vient semer le trouble. Celui d'une dénommée Karen Johnson, précise The Independent. Le milliardaire et président aurait tenté d'abuser d'elle lors d'une soirée du Nouvel An dans les années 2000. "Je marchais juste vers la salle de bain. J'ai été attrapée et tirée derrière une tapisserie, et c'était lui. Je suis grande, et en plus je portais des talons. Il est fort, il m'a forcée à l'embrasser", avance-t-elle, avant de poursuivre. "J'avais tellement peur à cause de qui il était… Je ne sais même pas d'où ça vient. Je n'ai pas eu mon mot à dire."

Une version qui rappelle étrangement le cas évoqué en 2016 où Trump avait été accusé dans l'enregistrement audio d'avoir voulu attraper Natasha Stoynoff. "Quand il a dit cette chose, 'Attrapez-les par la ****, cela m'a tout de suite rappelé de mauvaises choses, parce que quand il m’a attrapée et m’a tirée dans la tapisserie, c’est là qu’il m’a attrapée", raconte-telle.

Reste à savoir maintenant quelle sera la réponse de Donald Trump, lui qui est englué dans une procédure de destitution et où il a refusé de collaborer avec le Congrès.

Lire et commenter