Donald Trump candidat à sa succession : "Je ne vois pas qui pourrait me battre en 2020"

Donald Trump candidat à sa succession : "Je ne vois pas qui pourrait me battre en 2020"

ELECTIONS - En visite au Royaume Uni, le président américain a confirmé dans une interview au Mail on Sunday qu'il souhaitait se représenter en 2020. "Il semble que tout le monde veuille que je me représente", assure Donald Trump, qui juge n'avoir aucun concurrent sérieux.

Qualité ou défaut ? Donald Trump ne doute jamais de rien. Le président américain l'a encore confirmé dans une interview accordée au Mail on Sunday, dans le cadre d'un déplacement au Royaume Uni émaillé de tensions avec la Première ministre britannique Theresa May. 


Dans cet entretien, Donald Trump confirme encore plus clairement qu'il ne l'avait fait au début de l'année, qu'il sera candidat à sa propre succession aux élections de 2020. "Il semble que tout le monde veuille que je me représente", assure-t-il au journal, disant avoir "vraiment l'intention" d'y aller. Et d'enfoncer le clou, visant tout particulièrement l'opposition démocrate aux Etats-Unis : "Je ne vois pas qui pourrait me battre en 2020, je les connais tous et je ne vois personne", affirme le président américain âgé de 72 ans. 

Il rencontre Vladimir Poutine lundi

La visite de Donald Trump au Royaume Uni, où il a séjourné dans son complexe hôtelier écossais de Turnberry, a été marquée  par des manifestations hostiles rassemblant des milliers de personnes. Après avoir violemment critiqué la politique de Theresa  May, le président américain a tenté d'apaiser les tensions en saluant "l'excellent" travail de la Première ministre et en qualifiant la reine de "femme incroyable" après leur rencontre. 

En vidéo

Trump joue dans son golf en Ecosse... devant des manifestants

Le président américain a surtout la tête à sa rencontre avec Vladimir Poutine, prévue ce lundi à Helsinki. "Nous pourrions très bien nous entendre", a-t-il indiqué dans son entretien au Mail on Sunday. "Quelqu'un m'a demandé si nous étions amis ou ennemis. J'ai dit qu'il était trop tôt pour répondre". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter