Inquiétudes sur l'état de santé de Donald Trump : "Les prochains jours seront décisifs"

Inquiétudes sur l'état de santé de Donald Trump : "Les prochains jours seront décisifs"
International

FLOTTEMENT - Bien qu'il ne soit pas sous oxygène, l'état de santé de Donald Trump inquiète. Selon une source proche du président, ses signes vitaux ont été "très inquiétants" ces dernières 24 heures. "Les 4-5 prochains jours seront décisifs", estime le virologue Christian Bréchot.

L'ombre d'un doute. Le président des États-Unis Donald Trump, hospitalisé depuis vendredi pour soigner son Covid-19, n'était pas sous oxygène samedi et allait mieux selon son médecin. Mais une source de son entourage a averti que son rétablissement n'était pas garanti. Et que les prochaines heures seront cruciales. 

"Ce matin, le président va très bien", a déclaré au cours d'un point presse le Dr. Sean Conley, médecin de la Maison-Blanche. Donald Trump, 74 ans, a souffert de fièvre, de toux, de congestion légère et de fatigue, selon lui, mais les symptômes "se réduisent et s'améliorent", a-t-il dit. "Il n'a plus eu de fièvre depuis 24 heures", a-t-il ajouté.

"Il a le traitement maximum que l'on puisse donner à un patient dans les premiers jours"

Quelques minutes plus tard, une source ayant connaissance de son état de santé s'est montré plus inquiète. Elle a donné une description bien plus alarmiste de la situation de Donald Trump : "Les signes vitaux du président ces dernières 24 heures ont été très inquiétants, et les 48 prochaines heures seront critiques en termes de soins. Nous n'avons toujours pas emprunté une voie claire vers le rétablissement".

Lire aussi

Interrogé sur LCI, le Pr Christian Bréchot, virologue et président du Global Virus Network a lui aussi estimé que les prochaines heures seront très importantes. "On ne traite pas quelqu'un par un cocktail d'anticorps monoclonaux et Remdesivir quand on n'a pas eu une vraie inquiétude sur son état de santé. Ce ne sont pas seulement les 48 prochaines heures qui seront décisives, mais les 4-5 prochains jours", a estimé le virologue.

"Le traitement que Donald Trump a actuellement vise à abaisser sa charge virale", a ajouté le professeur. "C'est très logique comme traitement : on combine des anticorps contre le virus avec un antiviral. Il a le traitement maximum que l'on puisse donner à un patient dans les premiers jours." Et de mettre en garde : "La conférence de presse n'a pas levé l'ambiguïté sur ce qu'il s'est passé avant. Car même s'il va bien aujourd'hui, ce qu'il s'est passé avant peut vouloir dire qu'il y a un risque supérieur dans les jours qui viennent."

Toute l'info sur

Donald Trump positif au Covid-19, la campagne bouleversée

Suivez toute l'actualité en direct sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 50.000 nouveaux cas détectés en 24 heures

L’ŒIL DE LAURENCE HAÏM - "Il se passe quelque chose au Texas"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : un deuxième homme au contact du terroriste interpellé

Olivier Véran a-t-il affirmé que "c’est le confinement qui provoque la circulation du virus" ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent