Trump à Rohani : "Ne menacez plus jamais les Etats-Unis"

Trump à Rohani : "Ne menacez plus jamais les Etats-Unis"

TENSIONS – Dans la nuit du 22 au 23 juillet, Donald Trump et son secrétaire d'Etat Pompeo ont tenu à mettre en garde le régime de Téhéran, annonçant qu’ils n’hésiteraient pas à intensifier les sanctions économiques à son encontre.

Un coup de pression en bonne et due forme. Alors qu’il s’exprimait ce dimanche soir face à la diaspora iranienne en Californie, Mike Pompeo en a profité pour adresser un message à l’Iran. Ainsi, selon le secrétaire d’Etat américain, les Etats-Unis n'ont "pas peur" de sanctionner "au plus haut niveau" le régime de Téhéran, lequel est "un cauchemar pour le peuple iranien".


Quelques heures plus tard, Donald Trump en a rajouté une couche sur Twitter, s’adressant directement - et en majuscule - au président Rohani : "Ne menacez plus jamais les Etats-Unis ou vous aller subir des conséquences telles que peu ont été connues auparavant au cours de l'Histoire". Pour rappel, Hassan Rohani avait conseillé dimanche à Trump de ne pas "jouer avec la queue du lion", affirmant qu’un conflit avec l’Iran "serait la mère de toutes les guerres". 

Réduire les importations de pétrole iranien "au plus près de zéro"

Ce dimanche, Mike Pompeo a par ailleurs exhorté tous les pays à réduire leurs importations de pétrole iranien "au plus près de zéro" d'ici le 4 novembre. Dans le cas contraire, ils seront dans le viseur des sanctions américaines. En outre, il a appelé la communauté internationale à rallier sa campagne de pression économique contre l’Iran. Laquelle est toutefois condamnée par nombre de pays européens qui souhaitent sauver l’accord sur le nucléaire iranien. 


Car pour mémoire, Donald Trump s’était retiré de ce pacte en mai dernier. Ce dernier, négocié sous l'administration Obama, avait pour objectif d’empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire en échange de la levée des sanctions économiques visant Téhéran. Sanctions qui avaient donc été rétablies dans la foulée par le président américain.  

Propagande américaine

Mike Pompeo a révélé enfin ce dimanche les contours que prendra la propagande américaine en Iran : chaîne de télévision, réseaux sociaux, radio… le tout en langue farsi, "afin que les Iraniens ordinaires en  Iran et à travers le monde sachent que l'Amérique est à leurs côtés". Le secrétaire d’Etat a également détaillé les mesures visant à "aider les Iraniens à contourner la censure sur Internet".    

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter