Une drôle de coquille de Donald Trump sur Twitter fait les délices des internautes

Une drôle de coquille de Donald Trump sur Twitter fait les délices des internautes

COQUILLE - Donald Trump a voulu faire savoir son mécontentement ce samedi sur Twitter, après la saisie par Pékin d'une sonde de la marine américaine en mer de Chine méridionale. Problème ? Le président élu a fait une grosse faute dans son message. De quoi déchaîner les moqueries sur le réseau social.

La faute au correcteur automatique ou lapsus freudien ? L'histoire ne le dit pas. "La Chine vole un drone de recherche de la marine américaine dans les eaux internationales - le sort de l'eau et le ramène en Chine dans un acte sans président", a écrit le président américain fraîchement élu sur Twitter, samedi 17 décembre, en voulant clairement évoquer un acte "sans précédent". 

Si le milliardaire a très vite corrigé son erreur en effaçant le tweet erroné et en renvoyant une version correcte une heure après son message initial, le mal était fait. Et le mot utilisé, "unpresidented" (au lieu de "unprecedented") est devenu le mot clé le plus en vogue sur Twitter aux États-Unis, pour se moquer de Donald Trump. 

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

"Freud avait raison"

"#Sansprésident pourrait faire marquer 17 points au Scrabble, si c'était vraiment un mot", ironise Ciara Jenkins, un journaliste anglais. 

De nombreux internautes pointent du doigt la coquille et évoquent Sigmund Freud. Pour le médecin autrichien, fondateur de la psychanalyse, des erreurs d'inattention pourraient en effet réveler "des désirs inconscients". Et si Donald Trump essayait de faire passer un message ? 

"Freud avait raison !", "Freud aurait été tellement fier", écrivent ainsi ces internautes. 

"Moi en train d'essayer de trouver #sansprésident dans le dictionnaire. Merci Donald Trump."

"#Sansprésident ressemble à une comédie dramatique politique, avec James Franco et Charlize Theron", explique Philip de Franco. "Plutôt à une publicité", rétorque un certain Das. 

Même l'écrivain britannique J.K. Rowling, auteure de la série des "Harry Potter" s'amusait de ce message, pointant "l'efficacité non présidentielle" de Donald Trump.

Le magnat de l'immobilier avait déjà fait une petite faute d'orthographe dans un précédent tweet jeudi, un message qu'il avait là encore corrigé peu après. Ses soutiens l'ont défendu, estimant qu'au lieu de se moquer de ces petites erreurs les gens feraient mieux de s'intéresser aux vrais problèmes soulevés par les messages du président élu.

Lire aussi

Un contexte tendu entre la Chine et les Etats-Unis

Au-delà de cette erreur, Donald Trump voulait en effet surtout souligner son mécontentement vis à vis de la Chine, dont un navire s'est emparé jeudi soir d'un drone sous-marin appartenant à la marine américaine, qui évoluait à quelque 50 milles marins au large des Philippines, selon le Pentagone.

La diplomatie chinoise a assuré samedi matin que la Chine et les Etats-Unis géraient "de façon appropriée" cet incident, utilisant notamment les "canaux militaires".

Cet incident survient dans un contexte tendu entre la Chine et le futur président américain, qui doit entrer en fonctions le 20 janvier. Le milliardaire républicain a multiplié les déclarations contre Pékin, menaçant notamment de mettre un terme à la reconnaissance de la "Chine unique" en se rapprochant de Taïwan, ou encore accusant la Chine de manipuler son taux de change.

Lire aussi

En vidéo

Inquiétudes sur la politique de Donald Trump envers la Chine

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : 13 cas détectés parmi les passagers qui ont atterri aux Pays-Bas

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.