Donald Trump nomme son avocat d'affaires comme "négociateur international"

Donald Trump nomme son avocat d'affaires comme "négociateur international"

NOMINATION - Donald Trump a nommé mardi 27 décembre Jason Greenblatt, qui dirige de longue date le cabinet d'avocats de la "Trump Organization", au poste de représentant spécial chargé des négociations internationales.

C'est une nouvelle fonction au sein de l'administration américaine et elle est dévolue à un très proche conseiller de Donald Trump, en l'occurence l'avocat de la "Trump Organization" durant deux décennies, Jason Greenblatt. Le président élu l'a nommé mardi 27 décembre au poste de "représentant spécial en charge des négociations internationales". Selon un communiqué de l'équipe de transition, Jason Greenblatt assistera le président "dans les négociations internationales de tout type et pour les accords commerciaux à travers le monde".

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

Peu d'expérience en politique étrangère

Jason Greenblatt a pourtant un CV inhabituel pour un conseiller présidentiel. Spécialisé en droit de l'immobilier, il possède peu d'expérience en politique étrangère. Il a surtout oeuvré à défendre les intérêts de la "Trump Organization". Juif orthodoxe, âgé d'une cinquantaine d'années, il avait conseillé le candidat républicain pendant la campagne sur les relations entre Israël et les Etats-Unis. 

"Jason est un de mes conseillers les plus proches et en qui j'ai le plus confiance", a assuré Donald Trump. "Il a un passé substantiel de négociateur, a mené des transactions compliquées en mon nom et dispose de l'expertise de savoir rapprocher des parties et forger des consensus sur des dossiers difficiles et sensibles", a ajouté le président élu.

Israël et Palestine au menu

Selon CNN, Jason Greenblatt devrait se concentrer sur le conflit israélo-palestinien. Partisan d'une solution à deux Etats, il considère toutefois qu'elle n'a rien d'incompatible avec la colonisation des territoires palestiniens par l'Etat hébreu. Une gageure, alors que le Conseil de sécurité de l'Onu vient de voter une résolution exigeant d'Israël l'arrêt des constructions de logement à destination des colons en Palestine, notamment Jérusalem-Est, et que le Premier ministre Netanyahu, après quatre jours de grogne intense contre cette décision, vient de suspendre les discussions au sujet de ces constructions.

Greenblatt devra aussi assister Trump sur les relations des Etats-Unis avec Cuba et les accords commerciaux avec d'autres pays. Au commerce, le président élu sera déjà assisté par le milliardaire Wilbur Ross, 79 ans, qu'il a désigné comme secrétaire au Commerce. Donald Trump n'a pas encore nommé son représentant au Commerce extérieur (USTR).

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.