Donald Trump président : le site Internet de la Maison Blanche n'est plus disponible en espagnol

Donald Trump président : le site Internet de la Maison Blanche n'est plus disponible en espagnol
International

Toute L'info sur

L'investiture de Donald Trump

HASTA LUEGO - A peine installé dans le Bureau ovale, Donald Trump efface toute trace de communication avec la communauté espagnole sur le site Internet de la Maison-Blanche

Des débuts tonitruants. A peine Donald Trump a-t-il franchi la porte de la Maison Blanche, que les décrets, changements et autres suspensions débutent. Dès vendredi, quelques minutes après avoir pris possession du Bureau ovale, il a signé ses premiers décrets à portée plutôt symbolique. Comme ses prédécesseurs, il avait déjà changé plusieurs éléments de décoration dans ce lieu symbolique du pouvoir américain, remplaçant notamment les rideaux pourpres par des rideaux dorés. 

Des actions prévues d'ailleurs puisqu'il y a dix jours, il avait déclaré : "Nous allons signer sans relâche, lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, et même chose la semaine suivante", lors d'une conférence de presse à New York.  Mais ce lundi, c'est sur Internet que se passe la refonte du site de la Maison Blanche où les liens vers les réseaux sociaux hispaniques ont disparu, explique El Pais.

"C'est un pays où nous parlons anglais et non espagnol"

La version anglaise du quotidien espagnol relate que les comptes en langue espagnole de l'administration américaine comme Twitter ont été fermés. Alors les comptes @POTUS et @FLOTUS ont bel et bien changé de propriétaires, passant de Barack et Michelle Obama à Donald et Melania Trump, pour ce qui est des comptes en langue espagnole, c'est autre chose. Plus rien n'apparait sur la page dédiée du site de la Maison Blanche.

Ce lien offrait une version du site de l'administration de Washington en espagnol, ainsi que des sujets pour la communauté hispanique, comme les régularisations temporaires de mineurs, etc. El Pais note que le dernier tweet posté par le compte Twitter en langue espagnole date du 13 janvier et avait été envoyé par l'administration Obama. Une action pas franchement surprenante au regard de la campagne de Trump. 

En septembre 2015, il avait ciblé Jeb Bush lors d'un débat : "Nous sommes un pays où, si vous voulez vous assimiler, vous devez parler anglais... Je ne suis pas le premier à le dire. C'est un pays où nous parlons anglais et non pas espagnol", avait-il dit. C'est désormais chose faite. 

En vidéo

États-Unis : Donald Trump annonce qu'il fera un deuxième mandat

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent