Donald Trump susceptible ou menteur ? Le président dit avoir refusé être (encore) la personnalité de l’année de "Time magazine"

Donald Trump susceptible ou menteur ? Le président dit avoir refusé être (encore) la personnalité de l’année de "Time magazine"

FAKE NEWS - Nouveau clash entre le président américain et le Time. Donald Trump assure avoir décliné l'offre du célèbre magazine américain qui souhaite le désigner "personnalité de l'année 2017", vexé que l'hebdomadaire émette des réserves. Une version contredite par le Time lui-même.

Pendant des années, il s'est plaint de ne pas être élu par le Time magazine "personnalité de l'année". En 2012, 2014 et 2015 très exactement, il exprimait sur Twitter son incompréhension. Il y a deux ans, alors qu’Angela Merkel est désignée, il regrettait ainsi que le journal ait choisi une personne "qui a ruiné l’Allemagne", plutôt que lui,"le grand favori". Un affront lavé l’année dernière après son accession à la tête des Etats-Unis. 


Mais aujourd’hui, ce serait lui qui bouderait ce plaisir. Enfin, c’est en tout cas ce qu’il avance, une annonce qu'a rapidement contredit le magazine en question. 

"Time Magazine a appelé pour dire que je serai PROBABLEMENT désigné 'Homme (personne) de l'année', comme l'an dernier, mais il fallait que je donne mon accord pour une interview et une séance de photos", a tweeté Donald Trump. Une nuance que Donald Trump n'aurait pas digéré : "J'ai dit que probablement ce ne serait pas bon et j'ai décliné. Merci quand même!", a ainsi ajouté le susceptible président américain. 

Mais du côté de Time Magazine, la version diffère. L'hebdomadaire américain a répondu du tac au tac : "Le Président se trompe sur notre manière de choisir la personnalité de l'année. TIME ne commente pas son choix avant la publication, qui est le 6 décembre". 

Un démenti complété par un tweet d'Alan Murray, le responsable éditorial du Time. "Incroyable", a-t-il tweeté. "Pas une once de vérité ici", assure-t-il.

Chaque année, le magazine désigne la personnalité qui a "le plus marqué l'année écoulée, pour le meilleur ou pour le pire". Donald Trump avait reçu cette distinction en 2016, année de son élection à la Maison Blanche, avec le titre "Président des Etats divisés d'Amérique". 


Une nomination qui ne l'avait pas entièrement satisfait au point que le président avait préféré affiché en juin dernier des fausses unes de l'hebdomadaire dans plusieurs de ses clubs de golf. On y voyait le milliardaire bras croisé, un homme "sur tous les front ... même à la télévision" avançait le titre daté de 2009. Le Time avait demandé de retirer ces "fake news". La relation conflictuelle qu'entretient le chef d'État américain avait les médias n'ait pas prête de s'améliorer.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Plus d'articles

Sur le même sujet