Donald Trump va rencontrer le président mexicain : "Il va lui parler de tacos ?"

REVUE DE TWEETS - Quand Donald Trump annonce qu'il va au Mexique rencontrer le président Enrique Peña Nieto, Twitter n'en revient pas. Que va-t-il faire dans ce pays qu'il adore détester ?

"J'ai accepté l'invitation du président mexicain Enrique Peña Nieto et ai hâte de le rencontrer demain", a tweeté Donald Trump ce mercredi 31 août. Le candidat républicain à la Maison Blanche confirme ainsi l'invitation de la présidence mexicaine, qui précise que cette rencontre sera privée.


Sur son compte Twitter, la présidence mexicaine a relayé l'information. Tout commence donc par ces deux tweets, entre le Mexique et le milliardaire américain.

Et très vite, les réactions sur Twitter ont déferlé. Avec très souvent ce genre de messages d'indignation, se référant bien souvent à la mesure-phare de Donald Trump, à savoir la construction d'un mur à la frontière américano-mexicaine pour faire cesser l'immigration illégale : "Mais dans quelle merde s'est mise le président mexicain, je ne laisserais même pas Trump entrer au Mexique vu qu'il veut construire un mur". D'autres font de l'humour : "Je parie que le Mexique paiera pour construire un mur autour de Donald Trump" ou imaginent que le candidat à la Maison Blanche se fera éjecter manu militari du palais présidentiel au bout de quelques minutes.

"Dumb et Dumber" mangent des tacos

Des deux côtés de la frontière, on ne comprend pas le but de cette rencontre. Quel intérêt a Enrique Peña Nieto à recevoir Donald Trump. Alors, les deux sont tournés en dérision, comparés à Dumb et Dumber, célèbre duo comique réputé pour la profonde stupidité de ses deux membres. D'autres se demandent si le milliardaire va rentrer vivant du Mexique et s'il sera assassiné par Nieto.

Et nombre d'utilisateurs de Twitter se sont empressés de reprendre une photo de Donald Trump en train de manger des tacos. Ce qui devrait pourvoir une bonne partie de la conversation, toujours dans l'imagination de ces facétieux internautes. Car avant ce déplacement au Mexique, c'est un peu tout ce que connaissait le milliardaire avait de positif à dire sur ce pays, lui qui s'était rendu tristement célèbre pour avoir dit que la plupart des immigrés mexicains étaient "des voleurs et des violeurs".

En vidéo

TRUMP ET LE MEXIQUE

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter