Trump veut y mettre fin après l'attentat de Manhattan : en quoi consiste la loterie des "Green Cards" ?

EXPLICATION - Au lendemain de l'attentat qui a coûté la vie à huit personnes à Manhattan, Donald Trump a fortement critiqué sur Twitter le système de loterie en place, qui permet aux étrangers d'obtenir la "carte verte" et de résider aux Etats-Unis. Selon le président américain, l'auteur de l'attaque aurait bénéficié de ce système d'attribution. Mais en quoi cela consiste ?

"Nous devons être plus durs, nous devons être plus intelligents et nous devons être beaucoup moins politiquement corrects." Voici les mots prononcés par le président des États-Unis Donald Trump, au lendemain de l’attentat qui a frappé New York, lors duquel huit personnes sont décédées.  Sa cible ? Le système d’attribution de la carte verte, la carte de résident permanent délivrée aux étrangers, fonctionnant à l’aide d’une loterie. 

Une sortie en lien direct avec l’attaque de Manhattan, l’auteur ayant, selon le président Trump, bénéficié de ce système d’attribution.

Nous devons être plus fermes et plus malinsDonald Trump sur Twitter.

"Le terroriste est entré dans notre pays grâce au programme de loterie de visas de diversité, une merveille de Chuck Schumer", a ainsi tweeté le chef d’Etat américain, en direction du chef de l’opposition démocrate au Sénat, avant d’appeler à mettre fin à ce système : "Nous nous battons avec force en faveur d'une immigration basée sur le mérite, plus de systèmes démocrates à la loterie. Nous devons être PLUS fermes (et plus malins)."

Pour résider de manière permanente aux États-Unis, chaque étranger doit obtenir la "Green Card", traduisez "carte verte" qui lui donne le droit d’étudier, travailler, déménager ou encore d’entrer et de sortir du territoire américain à sa guise. Pour l’obtenir, quatre solutions s’offre à lui : le mariage, les liens familiaux, l’investissement, le travail et cette fameuse loterie...

13 millions de participants pour 55.000 places

Depuis 1994, les autorités américaines organisent un tirage au sort qui permet à près de 55.000 étrangers d’obtenir le précieux sésame. Une loterie qui rassemble plus de 13 millions de participants chaque année. Si le processus est simple pour y participer, une inscription gratuite sur le site dvlottery.state.gov étant requise afin de remplir le formulaire dédié, certaines conditions restent tout de même à remplir.

Il faut tout d’abord faire partie d’un pays éligible à la "Diversity Immigrant Visa Program", la liste des pays exclus de cette loterie variant selon les années. Autre critère requis pour espérer devenir résident permanent outre-Atlantique, il faut justifier un niveau d’études équivalent ou supérieur au baccalauréat ou avoir au moins deux ans d’expérience professionnelle régulière et prouvant un niveau de compétence au cours des 5 dernières années. Une session d'inscription est actuellement en cours et s'achèvera le 7 novembre prochain. Avis aux amateurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Manhattan

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter