Double meurtre à Hong Kong : l'ex-trader Rurik Jutting condamné à la perpétuité

International

HONG KONG - Deux ans après les faits, l'ancien trader britannique Rurik Jutting a été condamné mardi à la prison à perpétuité pour le double meurtre particulièrement atroce de deux jeunes Indonésiennes.

Des crimes "d'une répugnance extrême". Au regard des sévices infligés à Sumarti Ningsih, 23 ans, et Seneng Mujiasih, 26 ans, le juge de la Haute cour d'Hong Kong n'a pas eu d'autres mots pour qualifier le double meurtre perpétré en novembre 2014 par le jeune banquier d'affaires britannique Rurik Jutting. 

Ce dernier, aujourd'hui âgé de 31 ans, a été condamné mardi à la réclusion criminelle à perpétuité au terme de dix jours de procès. Il a été reconnu coupable à l'unanimité des jurés du meurtre des deux jeunes Indonésiennes retrouvées mortes dans son appartement du quartier animé de Wanchai, à Hong Kong. Reconnaissant simplement deux homicides involontaires pour cause de responsabilité diminuée, Rurik Jutting avait plaidé non coupable du chef de meurtre. 

Les actes de torture filmés par l'accusé

Selon l'accusation, Sumarti Ningsih a été torturée pendant trois jours avant d'être tuée dans la douche avec un couteau-scie. Pendant le procès, les jurés avaient vu des images insoutenables des tortures tournées par un accusé sous l'influence de la cocaïne.

En novembre 2014, Seneng Mujiasih avait été retrouvée égorgée dans le salon de l'appartement tandis que le corps de Sumarti Ningsih était entreposé dans une valise sur le balcon. L'ex-trader de la Bank of America Merill Lynch avait précédemment proposé à ses deux victimes des relations sexuelles tarifées. 

Dans une lettre lue devant la Haute cour par son avocat Tim Owen, l'ancien trader demande pardon : "mes agissements concernant la mort de Ningsih et Mujiasih, mes agissements précédant leur mort, étaient atroces même au regard des normes des procès d'assises".

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Et aussi

    Lire et commenter