Une Espagnole meurt après avoir mangé dans un restaurant étoilé de Valence

International

DRAME - Une femme de 46 ans, est morte après avoir été prise de vomissements et de diarrhée. Les autorités sanitaires enquêtent pour savoir d'où peut venir le problème. Le restaurant suspecté, le RiFF est fermé le temps des investigations.

Un mauvais coup de pub' pour ce restaurant étoilé et très couru de la ville de Valence. Une femme, espagnole de 46 ans, est décédée après avoir été prise de vomissements et de diarrhée. Elle avait fêté l'anniversaire de son mari, dans un restaurant étoilé de Valence, le RiFF. Le mari de cette femme ainsi que leur fils de douze ans ont, eux aussi, été victimes des mêmes symptômes mais se sont bien remis. 

Au total, ce sont pas moins de 18 personnes qui ont été victimes de problèmes gastro-intestinaux après avoir mangé dans ce restaurant, indique El Pais. Un porte parole du ministère de la santé a expliqué au journal qu'ils avaient pu retrouver une cinquantaine de clients du restaurant, entre le 13 et le 16 février dernier, dates qui correspondent au dîner de la mère de famille dans le restaurant. Le constat est sans appel : "Nous avons interrogé 49 clients et 18 d'entre eux (en plus de la défunte) présentent des problèmes qui coïncident avec une diarrhée et des vomissements". 

Lire aussi

Il a expliqué à la BBC News que ses agents avaient inspecté le RiFF lundi 18 février dernier, sans toutefois trouver une cause évidente à ces crises. Des échantillons de plats servis dans l'enseigne étoilée au Michelin, ont été prélevés et immédiatement envoyés dans un laboratoire de toxicologie pour des analyses. 

Nous devons attendre l'autopsie pratiquée sur la femme pour déterminer si la cause directe du décès- Porte-parole du Ministère de la santé

Au Journal El Pais, le responsable a expliqué qu'ils attendaient les résultats de l'autopsie de cette mère de famille avant de se prononcer. "Nous devons attendre l'autopsie pratiquée sur la femme pour déterminer si la cause directe du décès était la consommation d'un aliment, ou si elle a provoqué un état ayant conduit à cette issue fatale, et s'il avait déjà eu une pathologie antérieure ", a-t-il précisé. Les légistes se demandent si la victime est décédée d'un empoisonnement ou se serait s'étouffée à cause des vomissements. 

Le propriétaire et chef du RiFF, Bernd Knöller, a déclaré dans un communiqué qu'il travaillait en étroite collaboration avec les autorités sanitaires pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer. "Peu importe la raison qui nous as menés à cette situation. Je tiens à exprimer mon profond regret pour ce qui est arrivé, en espérant que tous ces faits pourront être clarifiés", a-t-il ajouté. "J'ai pris la décision de maintenir le restaurant fermé le temps de l'enquête pour que la vérité soit établie", a-t'il dit. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter