Drogue et prostitution : un Lord écossais contraint à la démission

Drogue et prostitution : un Lord écossais contraint à la démission
International

ROYAUME-UNI - Vice-président de la Chambre des Lords et ancien ministre du Travail de Tony Blair, John Buttifant Sewel, 69 ans, a été poussé vers la sortie après les révélations du tabloïd "The Sun", ce dimanche 26 juillet.

Il avait participé à l'élaboration d'un code de conduite des lords pour que ceux-ci agissent "avec altruisme, intégrité, sens des responsabilités, transparence et honnêteté". Ce dimanche 26 juillet, à la suite de révélations par le tabloïd The Sun , John Buttifant Sewel, un lord écossais de 69 ans, figure de la politique écossaise a été poussé à la démission, relate l'agence Reuters.  

Des rails de cocaïne et deux prostituées

Au coeur du scandale, des vidéos et un article du tabloïd britannique montrant le vice-président de la Chambre des Lords et ancien ministre du Travail de Tony Blair, à moitié nu en train de "sniffer" des rails de cocaïne en compagnie de deux prostituées - dont l'une est probablement la source du Sun - dans la cité de Westminster. Une enquête policière a été ouverte, mais le lord écossais ne dément pas, ni ne confirme pour l'instant les faits qui pourraient lui être reprochés. 

Originaire d'Aberdeen, Membre à vie de la Chambre des Lords après avoir été anobli par la Reine, John Buttifant Sewel fait partie des 780 lords de la chambre haute du Parlement britannique. Cette nouvelle "affaire" intervient alors que les lords font face à de nombreux scandales politico-financiers qui ont émaillé l'institution depuis 2009. 

A LIRE AUSSI
>> Royaume-Uni : scandale de corruption chez les Lords
>>  Famille royale britannique : le prince Andrew au coeur d'une affaire d'esclavagisme sexuel

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent