Dropped : le crash dû à une erreur humaine

Dropped : le crash dû à une erreur humaine

DirectLCI
ENQUÊTE - Neuf mois après le dramatique accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à dix personnes, en Argentine sur le tournage de l'émission Dropped, l'enquête des autorités locales a conclu à une erreur de pilotage.

"L’erreur humaine" avait été avancée peu après le crash. Selon un rapport du BEA argentin, une erreur de pilotage est à l’origine de l’accident d’hélicoptères survenu en mars dernier pendant le tournage de l’émission de téléréalité Dropped, en Argentine. Le drame avait coûté la vie à plusieurs sportifs français.

Pas de "preuve médico-pathologique"

"Le facteur déclencheur de cet accident a été le défaut d'appréciation des pilotes de la proximité ou du manque de séparation de leurs aéronefs respectifs. Ce manque d'appréciation a entraîné la collision aérienne des aéronefs sans aucune tentative de manœuvre évasive ou d'évitement", explique le rapport de la Direction d'enquête des accidents de l'aviation civile (JIAAC).

La JIAAC suggère également que les nécessités du tournage auraient pu conduire les pilotes à commettre une imprudence. "Il est plausible que la nécessité de réaliser des images puisse avoir amené les cameramans à influencer les pilotes ou qu'ils puissent les avoir distraits", écrivent les enquêteurs dans le rapport, publié en Argentine neuf mois après le drame. "L’hélicoptère où se trouvait l’équipe de tournage a augmenté sa vitesse dans le but de se maintenir proche de l’autre appareil (ndlr : où se trouvaient les concurrents), afin de réaliser des images en vol", notent les enquêteurs, qui soulignent aussi que "l’enquête n’a démontré aucune preuve médico-pathologique des pilotes ayant pu influer sur l’accident."

Une pression sur les pilotes ?

Le rapport de 50 pages relève aussi qu'un des pilotes aurait pu être ébloui peu avant la collision. "Une question reste en suspens : à quel point les impératifs de tournage ont pu générer une pression sur les pilotes afin qu’ils positionnent leurs appareils dans les situations les plus favorables pour le tournage", interroge par ailleurs le document.

Ce drame, survenu le 9 mars lors du tournage de l'émission de téléréalité qui devait être diffusée durant l'été sur TF1, avait causé une vive émotion en France, coûtant la vie à la navigatrice Florence Arthaud, 57 ans, à la championne olympique de natation Camille Muffat, 25 ans, au boxeur médaillé olympique Alexis Vastine, 28 ans, et à cinq membres de l'équipe technique. Au total, l'accident avait fait dix victimes, huit Français du tournage de l'émission et les deux pilotes argentins.

EN SAVOIR +
>>
VIDEO - Crash en Argentine : que sait-on des circonstances du drame ?
>> Qui sont les cinq Français décédés qui travaillaient pour ALP ?
>> Crash en Argentine : "L'erreur humaine ne fait aucun doute"


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter