Ebola au Texas : "Une faille dans le protocole a causé l'infection"

Ebola au Texas : "Une faille dans le protocole a causé l'infection"

ÉTATS-UNIS - Un membre du personnel de l'hôpital texan ayant soigné un patient libérien décédé d'Ebola a bien été contaminé par le virus.

Une infirmière ayant été en contact avec le patient libérien atteint d'Ebola soigné au Texas et décédé le 4 octobre a été testée positive au virus. Les autorités sanitaires américaines ont confirmé dimanche le premier cas d'Ebola contracté aux Etats-Unis après un second test.

Les "tests effectués samedi soir montrent que la soignante du Texas Presbyterian Hospital est infectée par Ebola", ont annoncé les Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) dans un communiqué. La malade faisait partie de l'équipe qui a traité le Libérien Thomas Eric Duncan. Le Dr Dan Varga, des services de santé du Texas, a précisé que la patiente se trouvait dans un "état stable". Aux dernières nouvelles, elle présente de "légers symptômes" et une "faible fièvre", a pour sa part indiqué le docteur Thomas Frieden, directeur des CDC.

EN SAVOIR + >> Le patient libérien soigné au Texas est mort

"Nous savions qu'un second cas était possible, nous nous étions préparés", a quant à lui déclaré le Dr David Lakey, du Texas Health Presbyterian Hospital. Thomas Eric Duncan était arrivé à Dallas en provenance du Liberia le 20 septembre sans symptômes. Il a commencé à se sentir malade le 24 septembre et a été finalement hospitalisé le 28 septembre et placé en quarantaine. Il s'était rendu aux urgences une première fois, mais avait été renvoyé chez lui alors qu'il était déjà contagieux.

Une faille du protocole de suivi ?

Les autorités sanitaires américaines ont par ailleurs attribué dimanche la contamination à une faille du protocole de protection suivi par cette soignante même si l'établissement de soins a insisté sur le fait que cette patiente portait l'équipement (masque, gants, tenue de protection) recommandé par les CDC.

"Nous sommes très inquiets par l'annonce que des tests montrent qu'un professionnel de santé au Texas a été infecté par Ebola", a déclaré Thomas Frieden. "Nous ignorons ce qui s'est passé au cours du traitement du patient de référence, c'est-à-dire le premier cas traité à Dallas, mais à un certain moment, il y a eu une faille dans le protocole qui a causé l'infection", a-t-il relevé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

En célébrant Youri Gagarine, Poutine dit vouloir que la Russie reste une grande puissance "nucléaire et spatiale"

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Lire et commenter