Ebola : des vaccins russes prêts d'ici à six mois ?

Ebola : des vaccins russes prêts d'ici à six mois ?

REMEDE - La Russie pourra fournir trois vaccins contre Ebola d'ici à six mois a assuré samedi la ministre russe de la Santé Veronika Skvortsova, alors que plus de 4000 personnes ont trouvé la mort à cause du virus.

C’est une course contre la montre qui s’est engagée contre Ebola. Alors que l'épidémie de fièvre hémorragique avait fait 4 033 morts au 8 octobre, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Russie a estimé samedi qu’elle sera en mesure de fournir trois vaccins contre le virus Ebola d’ici à six mois.

LIRE AUSSI >> Virus Ebola : le cap des 4000 morts a été dépassé

"Nous avons créé trois vaccins (...) et nous pensons qu'ils seront prêts dans les six prochains mois", a indiqué la ministre russe de la Santé Veronika Skvortsova sur la chaîne de télévision Rossiya 1. "L'un est déjà prêt pour un essai clinique", a-t-elle ajouté, précisant que l'un des vaccins avait été créé à partir d'une souche inactive du virus.

Deux vaccins "prometteurs"

Alors que la panoplie des médicaments antiviraux expérimentaux s'étoffe, l'OMS a déjà fait état de deux vaccins "prometteurs": l'un développé par la firme britannique GSK (GlaxoSmithKline) et l'autre par l'agence de santé publique du Canada à Winnipeg, dont la licence de commercialisation est détenue par la société américaine NewLink Genetics. Des essais cliniques du vaccin de la firme GSK ont récemment débuté au Mali, pays africain limitrophe de la Guinée.

Aucun vaccin ni traitement homologué n'existe pour l'instant contre un virus qui se transmet par contact direct avec des fluides corporels, d'où un très fort risque de contamination pour les soignants et les proches des malades.

EN SAVOIR + >> Ebola : un vaccin canadien commercialisé en décembre ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter