Ebola en Espagne : l'aide-soignante contaminée par ses gants ?

Ebola en Espagne : l'aide-soignante contaminée par ses gants ?

TEMOIGNAGE - L'aide-soignante diagnostiquée positive au virus Ebola lundi a livré de nouveaux éléments sur la manière dont elle a pu être contaminée.

Moins de deux jours après la révélation du diagnostic, on en sait plus sur la manière dont Teresa Romero, l'aide soignante espagnole contaminée par Ebola, a pu attraper le virus. Mercredi, celle-ci a confié au quotidien El Pais que la contamination avait pu se produire au moment de retirer sa combinaison de protection après être sortie de la chambre de l'hôpital madrilène Carlos III où était soigné le missionnaire Manuel Viejo, décédé d'Ebola le 25 septembre.

"Je crois que ça a pu se passer en quittant la combinaison. C'est un moment critique", a-t-elle raconté au journal, ajoutant qu'elle n'en était pas "absolument sûre". "Elle m'a dit qu'il était possible qu'en retirant ses gants (potentiellement infectés, ndrl) elle se soit touché le visage", a précisé mercredi lors d'un point presse le chef du service de médecine interne de l'hôpital La Paz, dont dépend l'établissement Carlos III.

Oubli ou accident

Selon lui, l'aide soignante n'aurait pas forcément réalisé la gravité de la situation clinique. Oubli ? Accident ? L'hôpital a poursuivi ses investigations mercredi matin pour recueillir d'autres éléments sur cette contagion, notamment sur l'activité à l'intérieur de la chambre d'isolement où se trouvait le patient et la façon dont Teresa Romero a pu retirer sa combinaison, rapporte El Mundo .

Pas un mot, en revanche, sur les combinaisons pas aux normes que l'hôpital aurait fourni aux médecins et aux assistants, selon un syndicat de fonctionnaire. Alors que cette affaire fait les gros titres de la presse espagnole depuis lundi, le chef du gouvernement Mariano Rajoy a appelé les Espagnols à rester calme et promis "la transparence totale".


 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Funérailles du prince Philip : une minute de silence observée dans tout le Royaume-Uni

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter