Ebola fera "5.000 à 10.000 nouveaux cas par semaine" en décembre

Ebola fera "5.000 à 10.000 nouveaux cas par semaine" en décembre

EPIDEMIE - La transmission du virus Ebola s'accélère en Afrique de l'Ouest, a indiqué mardi l'OMS. Et le taux de mortalité des malades contaminés par la fièvre hémorragique peut y atteindre 70 %.

Rien ne semble pouvoir endiguer l’épidémie d'Ebola. Les prévisions de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) annoncées mardi 14 octobre sont en effet très pessimistes. Dès "début décembre, on pourrait avoir de 5.000 à 10.000 nouveaux cas par semaine", a ainsi estimé le docteur Bruce Aylward, adjoint au directeur général de l'OMS.

"Depuis trois ou quatre semaines, il y a 1.000 nouveaux cas par semaine", a précisé le médecin. Un nombre qui pourrait donc encore grimper rapidement. Car si l'OMS a constaté un ralentissement du rythme des contaminations dans certaines des régions les plus touchées d'Afrique de l'Ouest, l'épidémie a atteint d'autres secteurs encore épargnés il y a un mois.

"Le cap des 9.000 cas sera dépassé cette semaine"

En outre, le nombre d'infections continue d'augmenter de manière exponentielle dans les trois capitales, Monrovia, Conakry et Freetown, a-t-il indiqué. Au total, "le cap des 9.000 cas sera dépassé cette semaine et le cap des 10.000 cas sera rapidement atteint", selon le responsable de l'OMS.

Une perspective dramatique, quand on sait que le taux de mortalité des malades contaminés par le virus de la fièvre hémorragique peut atteindre 70 % dans les trois pays le plus touchés en Afrique de l'Ouest. Le nombre de cas réels serait en fait 1,5 fois plus élevé que recensé officiellement en Guinée, deux fois plus en Sierra Leone, et 2,5 fois au Liberia.

EN SAVOIR +
>> Virus Ebola : difficile d'éviter la contagion du personnel soignant
>> Ebola : la France envisage des contrôles dans les aéroports

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter