Ebola : "la réponse internationale plus lente que le rythme de transmission" selon Ban Ki-Moon

Ebola : "la réponse internationale plus lente que le rythme de transmission" selon Ban Ki-Moon

EPIDEMIE - L'inquiétude face aux risques de propagation d'Ebola est de plus en plus forte, des spécialistes comparant l'épidémie au Sida. Pour le secrétaire général des Nations-Unies, il faut multiplier "par 20" l’aide actuelle pour espérer enrayer la maladie.

Inquiétude mondiale grandissante. "Depuis trente ans que je travaille dans la santé publique, la seule chose comparable a été le sida", a déclaré le Dr Tom Frieden, directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d'une table-ronde à Washington. Un cri d'alarme relayé par le président de la Sierra Leone Ernest Bai Koroma, pour qui la "réponse internationale a été, pour le moment, plus lente que le rythme de transmission de la maladie".

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a lui estimé qu'il fallait multiplier "par 20" l'aide actuelle pour espérer enrayer la maladie qui a déjà tué 3 900 personnes, alors que la directrice du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, admettait - chose rare- qu'il faut "augmenter les déficits pour soigner les gens".

Les contrôles renforcés

Outre-Atlantique, Washington et Ottawa ont annoncé le renforcement du contrôle des voyageurs en provenance des pays africains touchés par Ebola, qui a tué mercredi un patient au Texas. La méthode retenue est celle d'une prise de température des voyageurs à risque. En Europe, le Royaume-Uni a prévu l'introduction "d'un dépistage renforcé dans un premier temps concernant les aéroports londoniens de Heathrow et Gatwick et les terminaux Eurostar" pour les personnes en provenance du Liberia, de Sierra Leone et Guinée.

La ministre de la Santé française , Marisol Touraine, a elle déclaré qu'elle travaillait "avec les autorités des pays concernés pour voir dans quelles conditions nous pourrions renforcer les contrôles au départ". Une réunion européenne est prévue le 17 octobre pour étudier un éventuel renforcement des contrôles.

EN SAVOIR + 
>> Comment le virus se transmet, et pourquoi vous ne risquez presque rien
>> Retrouvez notre dossier Ebola

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Mise au point du Dr Kierzek à propos de la déclaration du PDG de Pfizer sur la nécessité de recevoir une troisième dose de vaccination

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

La comédienne britannique Helen McCrory ("Harry Potter", "Peaky Blinders") est décédée à l’âge de 52 ans

Lire et commenter