Ebola : un expert de l'OMS contaminé en Sierra Leone

Ebola : un expert de l'OMS contaminé en Sierra Leone
International

EPIDEMIE - Un expert médical international de l'Organisation mondiale de la santé été contaminé pour la première fois par le virus Ebola, en Sierra Leone. Un infirmier volontaire britannique est quant à lui en voie de rapatriement.

C'est une première. Un expert de l'Organisation mondiale de la santé a contracté le virus Ebola en Sierra Leone, a annoncé l'OMS dimanche sans autre précision. L'organisation a précisé qu'il s'agissait du premier cas concernant un expert médical de l'OMS sur les quelque 400 personnes déployées par l'OMS dans les pays touchés par l'épidémie : Guinée, Liberia, Sierra Leone et Nigeria. Selon un porte-parole de l'OMS à Genève, il s'agit d'un expert en épidémiologie.

Au même moment, un infirmier volontaire britannique contaminé à Kenema, dans l'est de la Sierra Leone, épicentre de l'épidémie, était en voie de rapatriement. A son arrivée, l'homme, dont l'identité n'a pas été révélée, "sera transporté dans une unité d'isolement à l'hôpital londonien Royal Free", selon le ministère britannique de la Santé. "Ses collègues sont très tristes de cette nouvelle car il était considéré comme un membre précieux de l'équipe de santé impliquée dans la surveillance, le suivi des contacts et l'enterrement des victimes d'Ebola", a précisé à Freetown le porte-parole du ministère sierra-léonais de la Santé, Yahya Tunis.

La RDC touchée par l'épidémie

La Sierra Leone est la prochaine destination de la tournée dans les pays touchés du coordinateur de l'ONU contre Ebola, le Dr David Nabarro, et du directeur adjoint de l'OMS pour la sécurité sanitaire, le Dr Keiji Fukuda, entamée au Liberia, le plus durement frappé. Une réunion des ministres africains de la Santé sous l'égide de l'OMS, prévue du 1er au 5 septembre au Bénin, a été en outre reportée sine die en raison de l'épidémie a annoncé Cotonou dimanche.

Une épidémie qui touche désormais la République démocratique du Congo (RDC) et plus précisément la province de l'Equateur (Nord-Ouest), a confirmé dimanche le ministre de la Santé congolais Félix Kabange Numbi. "Les résultats sont sortis positifs. Le virus Ebola est confirmé en RDC", a déclaré le Dr Kabange à propos des échantillons prélevés sur des personnes touchées par une fièvre hémorragique ayant fait 13 morts depuis le 11 août dans cette province de la RDC.

L'épidémie d'Ebola a fait au moins 1.427 morts selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 20 août : 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria, sur un total de 2.615 cas (confirmés, probables ou suspects).

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter