Ebola : un vaccin canadien commercialisé en décembre ?

Ebola : un vaccin canadien commercialisé en décembre ?

REMÈDE - L’Organisation mondiale de la santé n’a toujours pas validé un vaccin expérimental canadien qu’elle considère “prometteur”contre le virus Ebola. La société américaine en charge de la commercialisation du vaccin, espère le lancer à partir de décembre.

Pour l’heure, il n’a été testé que sur des animaux. Les doses d'un vaccin expérimental contre Ebola offertes par le Canada à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sont toujours dans ce pays parce que l'OMS n'a pas encore décidé si elle les utiliserait, a déclaré jeudi la ministre canadienne de la Santé. Les 800 à 1000 doses ont été envoyées par le pays depuis le 13 août.

Le vaccin (VSV-EBOV) développé par le laboratoire de Winnipeg n'a pas encore été mis à l'essai sur des humains mais "s'est révélé prometteur dans la recherche sur les animaux". Il est l'un des deux vaccins que l'OMS considère comme "prometteurs" pour des essais cliniques avant sa commercialisation.

EN SAVOIR + 
>> Ebola : comment se transmet le virus
>> Contamination, symptômes, expansion... Pourquoi la France a peur d'Ebola

NewLink Genetics travaille fort

La ministre a par ailleurs démenti qu'une question de droits sur la commercialisation de ce vaccin retarde son utilisation. "Les doses offertes à l'OMS nous appartiennent", a-t-elle précisé, le gouvernement canadien détenant les droits de propriété intellectuelle. Quant aux droits de commercialisation, ils appartiennent à la société américaine NewLink Genetics, basée en Iowa. Celle-ci "travaille très fort pour accélérer les essais cliniques et espère commercialiser le vaccin à partir de décembre", a-t-elle précisé.

L'épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest a déjà tué quelque 3 900 personnes, selon le dernier bilan de l'OMS arrêté au 5 octobre. Mais aucun traitement n'est actuellement homologué pour traiter ce virus. Plusieurs médicaments antiviraux et vaccins, au stade expérimental, sont toutefois sur les rangs pour endiguer l'épidémie et le programme des essais s'accélère.

EN SAVOIR + >> La crainte d'Ebola se propage au métro parisien

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

En célébrant Youri Gagarine, Poutine dit vouloir que la Russie reste une grande puissance "nucléaire et spatiale"

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

Lire et commenter