Échec de la fusion entre Renault et Fiat Chrysler : est-ce la responsabilité du gouvernement ?

International
JT 20H - Le groupe italo-américain a retiré sa proposition de mariage avec Renault. Selon les observateurs, l'État français aurait été trop exigeant.

L'intervention du gouvernement aurait eu des conséquences dans l'échec de la fusion entre Renault et Fiat Chrysler. À la dernière minute, Bercy aurait demandé beaucoup de temps pour convaincre les Japonais. Les Italiens, en rage, estimant avoir été menés en bateau et craignant aussi une sanction sur le marché boursier, ont brutalement retiré leur offre. Depuis le Japon, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a riposté pour rappeler que la priorité de l'État français est son allié Nissan.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 09/06/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 9 juin 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter