Catastrophe de Gênes : que sait-on des quatre victimes françaises ?

DRAME - Une partie du pont Morandi s’est effondrée mardi à Gênes, en Italie, emportant avec elle les personnes qui s'y trouvaient. Le bilan provisoire s’élève à près de 40 morts selon les autorités italiennes. Parmi eux, quatre sont d'origine française.

Les corps des victimes de la catastrophe du pont Morandi ont été identifiées ce mercredi 15 août à l'Institut de médecine légale de l’hôpital San Martino de Gênes. Parmi les 39 morts confirmés pour l'heure, quatre sont Français. Ils étaient en voiture pour se rendre en Sicile lorsqu'une partie du viaduc de l’autoroute A10 s'est effondrée.

Leurs photos sur Facebook affichent des visages insouciants. Jeunes et amateurs de musique, les quatre Français avaient décidé de parcourir la France et l'Italie afin de se rendre à un Teknival en Sicile. Trois d'entre eux sont originaires de Toulouse. Un couple et leur amie. Ils avaient prévu de récupérer un quatrième passager sur la route. Originaire d'Orange, ce dernier les a rejoint lundi au soir en covoiturage. A 20 heures, il écrivait encore sur compte Facebook : "On part de Nîmes maintenant on va au tekos d Italie y nous reste une places si quels un est chaud (...)"

Alors après plus de 700 kilomètres de route, ils devaient monter dans un ferry, à Gênes, pour se rendre en Sicile. C'est là qu'ils ont trouvé la mort. Le groupe a été retrouvé dans le véhicule. L'identification s'est faite grâce à un collier et une boucle d'oreilles. Alors que les messages de soutien affluent sur Twitter, les familles sont en route pour la capitale de la Ligurie.  

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Effondrement d'un viaduc à Gênes

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter