Coronavirus : plus contagieux selon son médecin, Donald Trump met fin à son isolement

Lors d'une courte allocution depuis le balcon de la Maison Blanche, Donald Trump a rassuré ses partisans sur son état de santé.

SANTE - Le docteur Sean Conley a affirmé ce dimanche que Donald Trump "remplit tous les critères pour une cessation en sécurité de l'isolement". Le Président américain, qui ne serait plus contagieux, peut donc retourner à ses activités habituelles.

Fin de la mise à l'écart. Une dizaine de jours après son test positif au coronavirus, Donald Trump a été autorisé par son médecin à rompre son isolement. Dans un mémo communiqué aux médias, le docteur Sean Conley explique que le milliardaire républicain "n'est plus considéré comme risquant de transmettre (le virus) à d'autres personnes". Dit autrement, il ne serait plus contagieux. 

Sans pour autant évoquer une sérologie désormais négative, le médecin de la Maison Blanche considère ainsi que le Président des Etats-Unis peut cesser "en sécurité" son "isolement". Par ailleurs, M. Trump n'aurait plus de "fièvre depuis plus de 24 heures" et présenterait une "amélioration" de l'ensemble de ses autres symptômes. 

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Une charge virale en baisse

Le document ajoute que les derniers tests ont mis en avant qu'il "n'y a plus d'indice de réplication active du virus" et que la charge virale du pensionnaire de la Maison Blanche "diminue". A noter qu'il est probable que les personnes avec de faibles niveaux de charge virale ne soient plus contagieuses, mais aucun seuil n'a jusque-là été établi par la communauté médicale. 

Avant la publication de ce mémo, c'est un Donald Trump ragaillardi qui s'est adressé à ses partisans depuis le balcon de la Maison-Blanche. Lors d'une intervention d'une vingtaine de minutes où il a semblé en forme, le chef d'Etat a tenu à rassurer son monde. "Je vais bien", s'est-il exclamé avant de s'attaquer à joe Biden et aux démocrates.

Il reprendra d'ailleurs dès la semaine prochaine le cours de sa campagne en vue des élections présidentielles avec notamment des meetings prévus en Floride (lundi), Pennsylvanie (mardi) et Iowa (mercredi).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.