Élection américaine : la sécurité autour de Joe Biden renforcée en vue d'une potentielle victoire

Élection américaine : la sécurité autour de Joe Biden renforcée en vue d'une potentielle victoire

SÉCURITÉ - Proche de remporter l’élection américaine, Joe Biden va voir la sécurité autour de lui être renforcée, annoncent les médias américains ce vendredi, alors que les États-Unis restent plongés dans un moment de tension.

Joe Biden n’est pas encore président des États-Unis, mais son service de sécurité va presque devenir aussi imposant que pour le locataire de la Maison Blanche. Le service de protection du président américain et des hautes personnalités du gouvernement va en effet renforcer les effectifs d'agents autour du candidat démocrate, affirme le Washington Post ce vendredi.

Le Secret Service va rajouter des effectifs à Wilmington (Delaware), après que l'équipe de campagne Biden a dit à l'agence fédérale qu'elle continuerait d'occuper le centre de conventions de Wilmington, la ville où vit Joe Biden. Le candidat démocrate, désormais en tête dans plusieurs États-clés, pourrait y prononcer un discours important ce vendredi.

Toute l'info sur

Élection américaine : Trump vs Biden, la folle campagne

Les États-Unis sous tension

Cette agence fédérale a protégé Joe Biden lorsqu'il était vice-président, entre 2009 et 2017, puis à nouveau depuis mars dernier selon CNN, quand il s'est imposé dans les primaires présidentielles de son parti. Une telle protection est habituelle pour les candidats à la Maison Blanche. Elle n'est pas aussi imposante que pour le président lui-même, mais en revanche, elle devient comparable si le candidat remporte l'élection et devient le "président élu" jusqu'à son investiture le 20 janvier.

Le renfort de la sécurité autour de Joe Biden intervient alors que les États-Unis restent plongés dans un climat de tension. Le président sortant, Donald Trump, accuse les démocrates de lui "voler l’élection", et a déposé de nombreux recours dans plusieurs États, notamment pour arrêter le décompte des votes, qui tournent à l’avantage de son rival démocrate au fil du dépouillement, en raison des votes par correspondance. Dans l’un des États-clés, en Pennsylvanie, la police a même arrêté deux hommes armés de fusils d’assaut qui se dirigeaient vers l’un des centres de dépouillement de Philadelphie, là où se joue peut-être l’issue du scrutin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Joe Biden, le jour de l’investiture, à suivre en direct demain, dès 6h, sur LCI

EN DIRECT - Covid : l'Allemagne durcit et prolonge ses restrictions jusqu'à mi-février

En plein couvre-feu, il tombe en panne et se fait arrêter par la BAC

Dans sa vidéo d'adieu, Donald Trump exhorte à "prier" pour le succès de l'administration Biden

Non-respect du couvre-feu : les dénonciateurs rémunérés ? Des internautes tombent dans le piège

Lire et commenter