Élection présidentielle : pourquoi il faut se préparer à un résultat contesté aux États-Unis

Élection présidentielle : pourquoi il faut se préparer à un résultat contesté aux États-Unis
International

VOTE ET COVID - L'élection qui doit se dérouler le 3 novembre prochain pour départager Donald Trump et Joe Biden risque de jouer les prolongations. On vous explique.

Sera-t-il possible de connaitre le nom du nouveau président américain le 3 novembre ? À deux mois du duel entre Joe Biden à Donald Trump, rien n'est moins sûr. En cause : une élection présidentielle plus imprévisible que jamais, dans une Amérique à fleur de peau et où la pandémie de coronavirus devrait peser lourdement sur le verdict des urnes.

C'est en effet l'une des conséquences du Covid-19 qui s'est installé ces derniers mois sur le sol américain : des dizaines de millions d'électeurs, inquiets à l'idée de tomber malades, devraient voter sans se rendre physiquement aux urnes. Preuve de cet engouement pour le vote par correspondance est bien réel, la Caroline du Nord a entamé l'envoi de plus de 600.000 bulletins répondant à une hausse spectaculaire des demandes. D'autres États-clés, dont le Wisconsin, suivront dans quelques semaines.

Plus de républicains que de démocrates dans les bureaux

Si le vote par correspondance a le vent en poupe, reste à savoir en faveur de qui. Car selon un récent sondage USA Today/Suffolk, chaque camp a ses spécificités : 56% des républicains affirment qu'ils voteront physiquement le 3 novembre, contre 26% dans le camp démocrate. Par conséquent, difficile de savoir si le nom du nouveau président sera connu dès la fin du vote. C'est en tout cas la thèse avancée ces jours-ci par Josh Mendelsohn. Selon le PDG de Hawkfish, une agence d’analyse de données qui travaille pour la campagne de Joe Biden, ce dernier pourrait être donné perdant le 3 novembre… avant de passer devant Donald Trump les jours suivants.

Lire aussi

 "C’est ce que nous appelons un mirage rouge, le soir de l’élection nous croyons que Donald Trump sera en position de force. Nous tirons la sonnette d’alarme et disons que c’est une possibilité très réelle, que les données vont montrer le soir des élections une victoire incroyable pour Donald Trump. Mais lorsque chaque vote légitime sera compté (...) cela montrera en fait que ce qui s’est passé le soir des élections n’était qu’un mirage", a expliqué Josh Mendelsohn sur Axios.

On n'aura jamais un résultat de l'élection le 3 novembre- Donald Trump le 22 août dernier

De l'aveu même du milliardaire républicain en lice pour un second mandat, les Américains vont devoir s'armer de patience. "On n'aura jamais un résultat de l'élection le 3 novembre", a déclaré Donald Trump le 22 août dernier. Avant d'enfoncer le clou : "On ne va selon moi pas pouvoir savoir comment se termine cette élection pendant des semaines, des mois, peut-être jamais."

Toute l'info sur

La présidence Donald Trump

En perte de vitesse dans les sondages, le magnat de l'immobilier semble même prêt à pratiquer la politique de la terre brûlée en semant sciemment, depuis plusieurs mois, le doute sur la validité du scrutin. Il martèle en effet - sans le moindre élément concret à l'appui - que le recours accru au vote par correspondance pourrait entraîner des fraudes massives. Il a même suggéré à ses partisans de voter deux fois pour tester le système, se faisant épingler par Facebook et Twitter. Un discours qui visiblement fait mouche chez certains : un électeur sur quatre affirme que, si son candidat perd, il ne sera pas prêt à considérer le résultat comme "honnête" et "exact". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Macron et Darmanin à Bobigny cet après-midi

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent