Primaires démocrates aux États-Unis : quelles sont les propositions du "socialiste" Bernie Sanders ?

Primaires démocrates aux États-Unis : quelles sont les propositions du "socialiste" Bernie Sanders ?
International

ÉTATS-UNIS - Après avoir remporté les premières primaires démocrates, le sénateur fait figure de favori et pourrait s'opposer à Donald Trump à l'automne prochain. Et, peut-être, poser ses valises à la Maison-Blanche pour imposer un programme résolument à gauche.

Le vent a tourné pour Bernie Sanders. Longtemps perçu comme un outsider dans un pays où le socialisme évoque à certains des relents de guerre froide, le sénateur fait désormais cavalier seul dans la course à l'investiture démocrate. Une investiture à laquelle il croit dur comme fer, peaufinant son programme depuis plusieurs mois.

Écologie, mise au pas de Wall Street, légalisation du cannabis… Bernie Sanders a une idée très précise des réformes que son administration devra mettre en œuvre s'il parvient à ravir la Maison-Blanche à Donald Trump, en novembre prochain. Son principal cheval de bataille ? L'économie. Ce "socialiste" revendiqué défend avant tout les droits des travailleurs et dénonce un système conçu pour les riches depuis les années 70.  Il a fait des inégalités, de l'augmentation du salaire minimum, d'une sécurité sociale sur le modèle européen un leitmotiv depuis 40 ans, alors que ses rivaux et le parti démocrate ne se sont emparés de ces thèmes que récemment.

Lire aussi

"New Deal vert"

Le changement, selon Sanders, ne peut pas avoir lieu de haut en bas, mais à partir de la base. L’objectif ? Reprendre le pouvoir qu’auraient confisqué les 1% : Wall Street, les groupes pharmaceutiques et pétroliers, le complexe militaro-industriel. "Ils ont beaucoup de pouvoir", a mis en garde Sanders. "Mais à la fin de la journée, les 1% ne sont que 1%." Il prône aussi un "New Deal vert", vaste plan de relance de l'économie alliant justice sociale et lutte contre le changement climatique. Il en est convaincu : il est possible de créer 20 millions d'emplois pour "résoudre la crise climatique".  En outre, Bernie Sanders a fait de la dénonciation des inégalités et de l'allègement de la dette étudiante des leitmotivs.

Côté société, Bernie Sanders plaide pour une légalisation du cannabis. Il promet qu'il réalisera cette promesse dans les 100 premiers jours de son mandat. Il veut aussi mettre un terme à la "politique de diabolisation" des immigrés et à confirmer le droit à l’avortement. Autre révolution promise par le démocrate : celle concernant les armes. Il souhaite en effet une régulation concernant leurs ventes, notamment pour interdire la commercialisation de fusils d'assaut pour les particuliers (qui était interdite jusqu'en 2004). Ou, a minima, pour une vérification des antécédents d'un potentiel acquéreur d'armes ou de munitions.

En vidéo

Sanders : "C'est le début de la fin pour Donald Trump"

Si la plupart de ces propositions étaient déjà présentes durant sa campagne malheureuse contre Hillary Clinton en 2016, le parti démocrate a visiblement évolué dans sa direction. "Les idées qui semblaient radicales il y a quatre ans sont devenues en quelque sorte dominantes", a constaté le principal intéressé il y a quelques jours. Plusieurs sondages lui donnent d'ailleurs raison, indiquant qu'il peut gagner : une toute récente enquête CBS News/YouGov le voit ainsi devancer légèrement Trump au plan national, tandis que d'autres le prédisent gagnant dans des États-clé comme le Michigan, le Wisconsin ou la Pennsylvanie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent