Election US : Jill Stein, la candidate écologiste, boostée par les déçus de Clinton ?

Election US : Jill Stein, la candidate écologiste, boostée par les déçus de Clinton ?

#FEELTHEBERN – Déjà en course lors de l’élection présidentielle de 2012, la candidate du Parti vert américain espère récolter les votes des pro-Sanders hostiles à la candidature d’Hillary Clinton. Elle est pour l’instant créditée de 3 à 5% des intentions de vote, un score en hausse.

Elle avait obtenu 0,36% des suffrages en 2012, soient tout de même 469.501 bulletins en sa faveur. A 66 ans, Jill Stein, la candidate du Parti vert américain pour l’élection du 8 novembre, est certes à des millions de voix de fouler l’herbe de la Maison Blanche. Pourtant, cette ancienne médecin, déjà candidate en il y a quatre ans face à Barack Obama et Mitt Romney, espère plus que jamais peser sur les derniers mois de la campagne grâce au ralliement d'électeurs pro-Bernie Sanders. 

En effet, depuis que le sénateur du Vermont a annoncé qu'il se rangeait derrière Hillary Clinton - soutien réitéré, lundi 25 juillet lors de la convention du Parti démocrate à Philadelphie -, un certains nombres de ses partisans hostiles à l'ex-First Lady, pensent désormais se tourner vers la candidate écologiste, figure de la seconde gauche américaine anticapitaliste. Elle-mê "Jill Stein espère pouvoir bénéficier de l’effet Sanders après les primaires du parti Démocrate",  explique à metronews Jean-Eric Branaa, spécialiste de la politique américaine et maître de conférences à Paris 2.

"Plan B" à Bernie Sanders

D'ailleurs, comme le soulève le site Reporterre , sur Internet, la candidate écologiste voit sa côte de popularité exploser. Depuis le 12 juillet, elle a gagné plus de 90.000 fans sur Facebook."C’est plus qu’Hillary Clinton sur la même période !", se serait-elle félicitée auprès de ses sympathisants. La presse américaine s'intéresse désormais au rôle qu'elle peut jouer dans la campagne et ses dons ont explosé également de 1000% au lendemain de l'annonce du soutien de Bernie Sanders à Hillary Clinton. "Elle essaye de capitaliser auprès des jeunes , des CSP+, des étudiants ou des intellectuels qui ne veulent pas de Clinton car jugée comme appartenant au système", complète Marie- Cécile Naves, politologue associée à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris).

Lors de la convention démocrate en début de semaine, Jill Stein s'est faite remarquer en manifestant avec les partisans de Sanders outrés par le scandale au sein du Parti démocrate révélé par Wikileaks. Quitte à désormais se présenter comme un "plan B" à Bernie Sanders face à Hillary Clinton. "Elle lui a fait des appels du pied pendant toute sa campagne, d’autant que le programme de Bernie Sanders plaidait pour une révolution environnementale contre le réchauffement climatique. Donc la campagne du sénateur du Vermont collait particulièrement aux aspirations du parti Vert", poursuit Jean-Eric Branaa. Certaines de ses propositions comme le 100% d'énergies renouvelables en 2013, l'interdiction de la fracturation hydraulique, l'annulation de la dette des étudiants ou la grâce présidentielle pour le lanceur d'alerte Edward Snowden font particulièrement mouche chez les démocrates les plus à gauche. 

"Ses chances sont nulles, mais elle peut troubler la campagne"

Aux Etats-Unis, Jill Stein n'est pas non plus une inconnue en politique. Ancienne candidate à la présidentielle, elle a été par deux fois candidate au poste de gouverneur dans le Massassuchetts, en 2002 contre Mitt Romney et en 2010. En revanche, elle n'a jamais exercé de hautes fonctions. Quelles sont donc les chances de la candidate écologiste? Assez minces, notamment en raison des institutions politiques américaines et du mode de scrutin de l'élection présidentielle américaine qui marginalisent les "petits" partis au niveau fédéral.

"Ses chances sont nulles, mais elle peut troubler la campagne démocrate", ajoute Marie-Cécile Naves, de l'Iris. Qui tempère toutefois :"Je pensais que les mécontents du parti démocrate se tourneraient davantage vers Stein, mais Donald Trump joue comme un épouvantail, et au moment de la présidentielle, il y a toujours l’agrégation des électeurs autour des deux grands partis". Selon les derniers sondages, Jill Stein est pour l'heure créditée de 3 à 5% des suffrages, derrière le candidat libertarien (droite) Gary Johnson, donné à 9% des voix - le vrai perturbateur de cette campagne pour l'instant .

A LIRE AUSSI
>>  Hillary Clinton entre officiellement dans la course à la Maison Blanche
>>  Bernie Sanders est "fier" de soutenir Hillary Clinton
>>  Présidentielle US : les pro-Sanders se résoudront-ils à voter Clinton ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

EN DIRECT - Pays-Bas : les festivals de plus de 24 heures annulés

Restaurants, terrasses, trains, cinémas... Où le pass sanitaire sera-t-il obligatoire ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

"Notre patrimoine génétique est tranquille", les explications du Pr Salomon sur les vaccins à ARN messager

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.