Elections américaines : Hillary Clinton a reçu en avance des questions des débats

SCANDALE - L'affaire de mails d'Hillary Clinton la poursuit encore et encore. Ce lundi, Wikileaks affirme que la candidate était prévenue à l'avance des questions qu'on allait lui poser lors des débats de la primaire démocrate.

L'élection présidentielle américaine approche à grands pas et chaque jour apporte son lot de scandales. Et lundi, de nouvelles révélations de Wikileaks dans l'affaire des mails d'Hillary Clinton sont venues ternir la campagne. Wikileaks assure que la candidate démocrate a reçu à l'avance des questions qui allaient lui être posées lors des débats de la primaire démocrate face à son principal concurrent Bernie Sanders.


Un e-mail, daté du 5 mars, a été rendu public. Rédigé par Donna Brazile, actuelle présidente intérimaire du Parti démocrate, celle-ci s'adresse au président de la campagne de Clinton, John Podesta, ainsi qu'à Jennifer Palmieri, directrice de la communication de la candidate. Le 6 mars, Clinton débattait à Flint, ville tristement célèbre parce que l'eau y est empoisonnée au plomb.

Une des questions qui sera posée à HRC (Hillary Rodham Clinton, NDLR) proviendra d'une femme qui a une éruption cutanée. Sa famille a été empoisonnée au plomb et elle demandera ce qu'Hillary pourrait faire pour les gens de Flint si elle devient présidente.Donna Brazile

Lire aussi

Au débat, le lendemain, Hillary Clinton avait en effet été interrogée par une femme qui avait dénoncé les problèmes cutanés de sa famille, même si les termes de la question énoncée étaient sensiblement différents. Dans un message du 12 mars, veille d'un débat organisé par CNN, Donna Brazile promet à Palmieri d'en "envoyer quelques-unes supplémentaires", en faisant très vraisemblablement référence à des questions de débat. Enfin, dans un autre e-mail récemment révélé, Brazile avait écrit : "De temps en temps j'obtiens les questions à l'avance".


Apprenant le contenu de ces mails, Donald Trump avait qualifié cette affaire de "plus grand scandale politique depuis le Watergate". La candidate démocrate a réagi en affirmant que "le dossier est vide".


Le milliardaire républicain avait lui-même accusé Hillary Clinton de savoir les questions à l'avance, mais Trump étant familier des allégations hasardeuses et n'avançant aucune preuve... En tout cas, ces révélations vont venir alimenter son argumentaire "Hillary est une menteuse, une tricheuse". 

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les débats Clinton-Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter