Californie : fusillade à Azusa, le tireur retrouvé mort

DirectLCI
ETATS-UNIS - La police de la ville d’Azusa, en Californie, a été appelée près de deux bureaux de vote pour une fusillade. Un homme lourdement armé a tué une personne et en a blessé deux autres. Recherché pendant des heures, le tireur a été retrouvé mort.

Le shérif du comté de Los Angeles a déclaré qu'un individu lourdement armé et équipé d’un gilet pare-balles a fait feu aux abords de deux bureaux de vote d'Azusa, en Californie, mardi 8 novembre. Aux alentours de 14h heures locales, la police de cette ville a été appelée pour une fusillade. Selon les médias locaux, un échange de tirs a eu lieu entre un individu et les forces de l'ordre. Trois personnes ont été touchées. Un homme est décédé peu avant son arrivée à l'hôpital, tandis que deux femmes sont jugées dans un état critique. Deux bureaux de vote sont affectés (...) à Azusa", twéétait Dean Logan, l'un des responsables de l'organisation du scrutin de mardi dans le comté de Los Angeles, où se trouve cette bourgade.


Le tireur, qui était lourdement armé, a été trouvé décédé dans une maison où il s'était retranché, après plusieurs heures d'échanges de tirs avec les forces de l'ordre, d'après la police, qui n'était pas mesure de dire s'il s'est donné la mort ou a été tué par des agents.

Deux écoles placées en confinement

Selon une agence de presse locale, l'échange de tirs a eu lieu dans deux écoles - Mountain Elementary School et Slauson Middle School - qui ont été placées en confinement, tout comme les deux bureaux de vote de cette ville située à une heure à l'est de Los Angeles. La police a indiqué que lorsque les premiers agents sont arrivés sur les lieux ils ont trouvé "plusieurs victimes" et ont "essuyé des tirs". Aucun d'entre eux n'a été blessé.


Un électeur qui se trouvait dans l'un des bureaux de vote a dit à la chaîne CNN, sous couvert d'anonymat, avoir entendu une série de tirs avant que les autorités ne condamnent les portes.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter