Elections américaines : un mensonge nommé Carson

Elections américaines : un mensonge nommé Carson

International
DirectLCI
AFFABULATIONS - Ben Carson est dans la tourmente. L'actuel leader des sondages pour la primaire républicaine américaine voit sa crédibilité s'effondrer alors que plusieurs médias révèlent de gros mensonges sur son passé.

L'affaire pourrait faire des dégâts. A l'entendre, Ben Carson, candidat à la primaire du Parti républicain, est un Américain modèle. Droit, moral, honnête. La preuve ? Il assure avoir été violent, bagarreur, avant de retrouver le droit chemin jusqu'à se faire offrir une bourse par la prestigieuse Académie militaire de West Point. Mais sous le vernis, les médias américains ont mis en quelques jours le doigt sur d'énormes mensonges.

Aucune trace d'un passé violent

Sa vie a fait l'objet d'un film (jamais sorti en salles en France) intitulé "Des mains en or". Ben Carson avait tout du héros de cinéma. Depuis le début de la campagne, celui qui a été élevé par une mère célibataire, avoue à qui veut l'entendre qu'il a été violent. Couteau, caillou, poings, tout était bon pour frapper ses camarades de classe et même sa propre mère.

Une facette sombre sur laquelle Ben Carson s'est fortement appuyé dans sa campagne mais que CNN met largement en doute aujourd'hui . La chaîne explique qu'aucune des personnes ayant côtoyé Carson pendant sa jeunesse ne se rappelle de tels comportements. Le candidat républicain a aussitôt réagi accusant la chaîne de télévision de "mensonges" et s'estimant victime d'"attaques pathétiques".

Une bourse militaire fantôme

Le deuxième épisode de la vie de Carson qui est remis en doute concerne une prétendue bourse qu'il se serait vu offrir par l'école militaire de West Point. Westpoint est l'une des plus prestigieuses universités militaires américaines et forme des soldats depuis plus deux siècles. Dans un CV de candidat à la primaire républicaine, une telle référence apporte toujours un certain prestige.

Ben Carson raconte ainsi qu'en sortant du lycée, West Point l'aurait contacté pour lui offrir une bourse d'études et qu'il l'aurait refusée pour se consacrer à des études de médecine. Problème : aucune trace de cette offre n'existe. L'homme politique a alors expliqué que c'était une proposition informelle d'un général américain décédé depuis. Sauf que comme le rappelle le site Politico , West Point ne délivre pas de bourse. Les études y sont... gratuites, en échange d'années de service militaire. 

Ben Carson n'a pas encore répondu à ces dernières accusations mais ses concurrents s'en frottent déjà les mains, à l'image de Donald Trump qui a déclaré sur Twitter : "Wow ! L'un des nombreux mensonges de Ben Carson, une grosse affaire."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter