Elections américaines : Vladimir Poutine vole au secours de Donald Trump

Elections américaines : Vladimir Poutine vole au secours de Donald Trump

International
ELECTIONS AMÉRICAINES - Après les accusations d'ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016, Vladimir Poutine est monté au créneau, lors d'une conférence de presse, jeudi 14 décembre pour défendre le président américain.

Accusé de s'être immiscé dans les élections américaines en 2016, Vladimir Poutine a remis les pendules à l'heure, jeudi 14 décembre et a apporté son soutien à Donald Trump. Lors de sa conférence de presse annuelle, il a tenu a donné son sentiment sur cette affaire et pour lui, ces accusations d'ingérence ne sont que des propos destinés à "délégitimer" Donald Trump et ont été inventés par ses adversaires. 


En lieu et place d'ingérence, lui voit dans les accusations faites aux proches de Trump d'avoir contacté l'ambassade russe avant l'investiture, une pratique plutôt habituelle. "Tout cela a été inventé par des gens qui se trouvent dans l'opposition à Trump pour délégitimer son travail", a déclaré le président russe. 

"En quoi est-ce extraordinaire ?"

Depuis plusieurs mois, la Russie est accusée d'avoir interféré en faveur de Donald Trump, dans l'élection américaine de 2016 mais celle-ci a toujours nié une quelquonque intervention dans le processus électoral. Pourtant, les services de renseignement américains ont conclu depuis plus d'un an que la Russie de Vladimir Poutine avait tenté d'influencer les électeurs en 2016 à travers des cyberattaques et une vaste campagne de propagande. 


L'enquête, menée depuis quelques mois par un procureur spécial américain, a connu une accélération ces derniers jours avec l'inculpation de Michael Flynn, ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. Celui-ci a reconnu avoir menti au FBI et accepté de coopérer avec la justice.

En vidéo

Trump menacé par l'enquête russe : son ex-conseiller, Michael Flynn, inculpé

"Faut-il interdire tout contact lors des processus électoraux dans le monde entier?" s'est interrogé Vladimir Poutine, ce jeudi matin. "On accuse notre ambassadeur d'avoir discuté avec quelqu'un mais c'est une pratique habituelle dans le monde". "Quand des représentants diplomatiques, voire des membres du gouvernement rencontrent des candidats ou leurs équipes, discutent avec eux des perspectives de développement pour comprendre ce qu'ils comptent faire quand ils arriveront au pouvoir, comment faut-il réagir ? En quoi est-ce extraordinaire et pourquoi cela doit-il relever tout de suite de l'espionite?" a-t-il poursuivi.

En vidéo

VIDÉO - La poignée de main non-officielle entre Donald Trump et Vladimir Poutine

Interrogé sur le travail effectué par Donald Trump depuis son élection, Vladimir Poutine a affirmé que seuls "ses électeurs, le peuple américain" pouvait l'évaluer. Mais il "voit de manière objective d'importants résultats en peu de temps", a-t-il affirmé, citant notamment la croissance des marchés financiers. 


"Avec tout le respect dû à l'opposition du président Trump aux Etats-Unis, il s'agit de faits objectifs." "Il y a des choses qu'il aimerait faire, mais qu'il n'a pas pu effectuer encore", a-t-il ajouté. "Concernant la politique étrangère, il avait parlé d'améliorer les relations avec la Russie, mais bien sûr, même s'il souhaite le faire, il ne peut pas en ce moment à cause de certaines restrictions que vous connaissez", a-t-il déclaré, en référence aux sanctions financières dont est frappé le géant eurasiatique.


Vladimir Poutine a ensuite déclaré qu'il espérait que Moscou et Washington normaliseraient "leurs relations dans l'intérêt des peuples russe et américain", notamment pour renforcer la lutte contre "les menaces communes", comme le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive, mais aussi "résoudre les crises au Proche-Orient, en Corée du Nord, etc".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter