Elizabeth II "livide" devant la vidéo la montrant faire le salut nazi

Elizabeth II "livide" devant la vidéo la montrant faire le salut nazi
International

GRANDE BRETAGNE - Elizabeth II aurait été livide en apprenant la mise en ligne par The Sun d'une vidéo la montrant faire le salut nazi à l'âge de 6 ans. Elle se sentirait "trahie" selon la presse britannique.

Une vidéo qui ne passe pas. Une vive polémique a éclaté en Angleterre après la publication d'une vidéo choc par The Sun. Dans ce document amateur jamais rendu public auparavant, la reine, alors âgée de six ans, ainsi que sa mère, exécutent un salut nazi.

La reine se sentirait "trahie"

Selon le Mirror , la reine aurait très mal vécu la diffusion de ces images datant de 1933 ou 1934, soit en pleine ascension du nazisme. "Livide", se sentant "trahie" à l'idée que la vidéo ait été rendue publique, elle aurait également pointé une "volonté de faire mal". Le tabloïd britannique précise par ailleurs que le plus choquant pour Elizabeth II soit que sa mère, la reine mère Elizabeth morte en 2002 à l'âge de 101 ans, apparaisse également dans la vidéo.

Sous couvert d'anonymat, une source proche de la famille royale a quant à elle précisé que l'actuelle souveraine aurait été "tout à fait incapable de donner une signification à ce geste" à un si jeune âge. "Le service et le dévouement de la reine et de sa famille au bien-être de notre nation durant la guerre et les 63 ans que la reine a passés à établir des relations entre les nations et les peuples parlent d'eux-mêmes", indique également la source, qui souligne que "personne à ce moment-là ne savait comment la situation en Allemagne allait évoluer".

Un sujet sensible en Grande-Bretagne

Buckingham Palace a par ailleurs fait part de sa déception après la publication de The Sun. "Il est décevant qu'un film tourné il y a quatre-vingts ans et provenant apparemment des archives personnelles de la famille royale ait été obtenu et exploité de cette manière".

La presse britannique s'est également emparé de l'affaire, se posant la question de l'intérêt réel d'une telle publication. Il faut dire que la nature précise des liens d'Édouard VIII avec les nazis est un sujet largement débattu en Grande-Bretagne. En 1937, Édouard avait en effet rencontré Hitler en Allemagne, un an après avoir abdiqué pour pouvoir épouser une Américaine divorcée, Wallis Simpson.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent