Série noire sur l'Everest : un onzième alpiniste décède

International
DirectLCI
EMBOUTEILLAGE - Un alpiniste américain est mort mardi en descendant de l'Everest, portant à onze le nombre de morts cette saison sur le toit du monde. La saison est déjà la plus meurtrière depuis 2015.

La série noire continue sur le plus haut sommet du monde. Un alpiniste américain est mort en descendant de l'Everest mardi, selon les autorités népalaise. Christopher John Kulish, 61 ans, a eu "un problème cardiaque et est mort au col Sud, d'après les organisateurs de son expédition", a déclaré Mira Acharya, du département du tourisme du Népal. Un décès qui porte à 11 le nombre de morts cette saison, le bilan le plus meurtrier depuis 2015.


Samedi 25 mai, un Britannique et un Irlandais étaient morts lors d'une expédition sur le plus haut sommet du globe, selon les informations d'organisateurs d'expéditions. L'alpiniste britannique est décédé à 44 ans alors qu'il redescendait du pic qui culmine à 8848 mètres d'altitude. "Nos guides ont essayé de l'aider mais il est mort peu après", a déclaré à l'AFP Murari Sharma, de l'Everest Parivar Expedition, précisant qu'il avait péri au bout de 150 mètres de descente seulement. L'autre victime est morte vendredi matin avant même d'avoir atteint la cime. Selon les organisateurs de l'expédition, l'homme de 56 ans s'est éteint dans sa tente, sur le versant tibétain (col nord) vers 7.000 mètres d'altitude. 

"Zone de la mort"

La polémique enfle après cette multiplication de décès. En cause : une très haute fréquentation sur le toit du monde, alors que la haute saison, qui dure de fin avril à fin mai, bat son plein. Symbole de cette affluence, une photo qui a largement été relayée sur les réseaux sociaux. On y voit des dizaines d'alpinistes faire la queue sur une fine crête montagneuse. Cet embouteillage en "zone de la mort", c'est-à-dire au delà des 8.000 mètres, est désigné étant comme la cause d'au moins quatre des décès survenus ces derniers jours. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter