En Chine, les employées d'une banque doivent demander la permission pour faire un enfant

En Chine, les employées d'une banque doivent demander la permission pour faire un enfant

GROSSESSE SUR DEMANDE – Une entreprise chinoise a laissé fuité sur le net une circulaire imposant à ses employées de demander la permission pour penser à faire un enfant. Si elles désobéissent, elles s'exposent à des amendes et à l'impossibilité de toute promotion.

Mesdames, c'est le patron qui décide, même quand il s'agit de votre utérus. Voici en substance ce qu'a décrété une banque municipale de Jiaozuo, dans la province chinoise de Henan, en publiant une circulaire obligeant ses salariées à demander la permission pour tomber enceinte.

Selon ce document, qui a circulé en masse sur les réseaux sociaux chinois vendredi, "seules les employées mariées travaillant depuis plus d'un an dans l'entreprise peuvent s'inscrire au planning pour avoir un enfant." Bien entendu, cette directive est à observer à la lettre. Il est précisé que les salariées qui oseraient désobéir seraient punies d'une amende de 1000 yuans (soit 148 euros) et pourraient dire adieu à tout espoir de promotion ainsi qu'aux primes de fin d'année.

Politique de l'enfant unique

Un plan de naissance qui a créé la polémique sur le web chinois en fin de semaine. Interrogée par le journal local Dahe Daily , la direction de l'entreprise s'est montrée bien embarrassée. Elle a justifié ses propos en évoquant une vague récente et importante d'embauches de jeunes employées, dont il serait certainement contre-productif qu'elles décident toutes de procréer en même temps.

Par ailleurs, elle ajoute que cette circulaire n'est rien qu'une ébauche et qu'elle devrait être retravaillée si des employées y trouvent à redire. Voilà qui devrait rassurer ces femmes actives, qui font face, encore aujourd'hui, à la politique de l'enfant unique, certes assouplie mais toujours en vigueur depuis 1979 en Chine.

A LIRE AUSSI >> 35 propositions contre le sexisme au travail

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Jean Castex veut "mettre le paquet sur la vaccination" en mars et avril

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Lire et commenter