EN DIRECT - Allemagne : la piste islamiste écartée après qu'un conducteur a tué deux passants à Münster

International
DirectLCI
DRAME - Une camionnette a foncé dans la foule ce samedi après-midi à Münster, dans le nord-ouest de l'Allemagne. Le bilan est d'au moins deux morts parmi les passants. Le conducteur du véhicule, lui, s'est suicidé. Il s'agirait d'un Allemand connu pour "troubles psychiques", la piste islamiste est écartée pour l'instant. Suivez en direct les dernières informations.

C'est dans la vieille ville, en plein centre de Munster (nord-ouest de l'Allemagne), une ville d'environ 300.000 habitants, que le drame est survenu ce samedi en milieu d'après-midi. Une camionnette a foncé dans un groupe de personnes assises à la terrasse d'un bar. Selon le dernier bilan donné en milieu de soirée par les autorités régionales de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, le bilan est de deux morts (contre trois comme indiqué dans un premier temps) parmi les passants. Le conducteur du véhicule s'est quant à lui suicidé au moyen d'une arme à feu. 

Les autorités allemandes sont très prudentes sur le mobile du conducteur. D'après les premières informations, il s'agirait d'un Allemand né en 1969 connu pour des troubles psychiques. En milieu de soirée, Herbert Reul, le ministre de l'Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a indiqué que, pour l'instant, la piste de l'attentat islamiste était écartée.


Suivez la situation en direct dans notre live ci-dessous.

Live

LE POINT SUR LES DERNIÈRES AVANCÉES 

La chancelière Angela Merkel a officiellement réagi ce samedi soir par voie de communiqué :  "Je suis profondément choquée par les terribles événements de Münster. Tout est en train d'être fait pour clarifier les faits et soutenir les victimes et leurs proches. Merci à tout le personnel sur place. Je suis en contact constant avec le ministre de l'Intérieur Seehofer, le vice-chancelier Scholz et le ministre président de la Rhénanie-Westphalie Laschet."

Herbert Reul a également revu à la baisse le nombre de blessés : ils sont 20, dont 6 qui le sont grièvement.

BILAN REVU A LA BAISSE


Lors de son point-presse, le ministre de l'Intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie a aussi ramené le bilan à deux personnes tuées par le véhicule-bélier, le conducteur s'étant ensuite donné la mort.

Urgent

ENQUETE


Selon le ministre de l'Intérieur  régional de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, la piste de l'attentat islamiste est pour l'instant écartée. "Rien n'indique pour le moment qu'on ait affaire à des motivations islamistes" dans cette affaire, a déclaré Herbert Reul.

D'après l'agence de presse allemande dpa-live, qui cite des sources policières, les enquêteurs écarteraient désormais la piste de l'attentat.

Selon la chaîne n-tv, le conducteur avait aussi tout récemment clamé son intention de se suicider et de le faire savoir au plus grand nombre de personnes possible.

RÉACTION

Le conducteur du véhicule avait fait "il y a peu" une tentative de suicide, révèle la chaîne de télévision publique allemande ZDF.

Le Rheinische Post confirme l'information du Süddeutsche Zeitung selon laquelle la piste terroriste n'est pas privilégiée : le conducteur serait même connu pour avoir déjà eu des "tendances suicidaires".

Le véhicule qui a terminé sa course sur une terrasse était une version moderne du combi Volkswagen, le VW Bulli, précise le Westfäliche Nachrichten.

Selon le Süddeutsche Zeitung, plus gros média allemand, il ne s'agit vraisemblablement pas d'une attaque terroriste : le conducteur serait un citoyen allemand né en 1969, qualifié de "cas psychiatrique". La police se trouve actuellement à son domicile pour chercher d'éventuels explosifs.

Un habitant français de Münster témoigne pour LCI.

L'hôpital universitaire de Münster prolonge ses horaires pour récolter des dons de sang.

"La ville est en deuil après cet événement horrible. Notre compassion va aux proches des victimes. Nous souhaitons une rapide récupération aux blessés. Nous ne connaissons pas encore les motivations", a déclaré le maire de Münster à un journaliste de Bild.

Il s'agit peut-être seulement d'une triste coïncidence, mais il faut bien noter qu'il y a exactement un an, à Stockholm , s'est produit un incident très similaire. Un homme au volant d'un camion volé avait foncé dans une  zone piétonne et tué cinq personnes, faisant aussi de nombreux blessés. On ne sait toujours pas s'il existe un lien avec les événements de Münster.

Le ministère allemand de l'Intérieur annonce "au moins quatre morts", dont le conducteur.

Selon les informations de Bild, un sac a été retrouvé dans la camionnette. Il est en train d'être inspecté par les forces de police.

Le Westfälische Nachrichten et le Spiegel parlent désormais d'une cinquantaine de blessés.

Une autre vue de la terrasse visée.

Selon la Weistfalische Nachrichten, une manifestation devant rassembler 1.500 Kurdes dans le centre-ville de Münster cet après-midi vient d'être annulée.

Le chef de la police de Münster vient d'effectuer un petit point-presse face aux journalistes présents. Selon un journaliste de Bild, il a indiqué que d'autres personnes sont recherchées, et que des "objets suspects" ont été retrouvés à proximité de la place Kiepenkerl

Petit récapitulatif de ce qu'on sait pour l'heure : 


- Une camionnette a foncé, dans une zone très fréquentée par les piétons, sur la terrasse d'un restaurant de la vieille ville de Münster.


- Plusieurs médias allemands, citant des sources policières locales, parlent d'un bilan provisoire de trois morts et d'une vingtaine, voire une trentaine de blessés, dont six se trouvent en danger de mort.


- Le conducteur s'est suicidé au moyen d'une arme à feu.


- Rien ne permet d'affirmer qu'il s'agit d'une attaque terroriste volontaire.

Le quartier de la vieille ville historique a été entièrement évacué, disent les médias locaux. Les enquêteurs seraient à la recherche d'explosifs.

Le Spiegel précise que le restaurant dont la terrasse a été touchée est considéré comme une institution à Münster, le Kiepenkerl.

Une photo des lieux montre les tables renversées par le passage du véhicule sur la place Kiepenkerl. 

La police locale de Munster vient de confirmer à l'AFP que le conducteur du véhicule qui a foncé dans la foule s'est suicidé.

Selon Sky News, le véhicule a foncé sur un groupe de piétons qui circulait autour de la statue de Kiepenkerl, sur une place de la vieille ville entourée de bars et de restaurants.

Un journaliste de Bild s'est rendu sur place et a filmé le cordon policier. 

Sur son compte Twitter, la police locale décrit "une situation confuse", demande aux habitants de ne pas se rendre dans le secteur et aux internautes de ne pas véhiculer de rumeur non vérifiées, promettant de communiquer prochainement.

Selon Bild, la police vient de confirmer le chiffre de trois morts avancé par les médias, et parle d'une vingtaine de blessés, dont six sévèrement.

Une grande agitation règne actuellement à Munster, en Allemagne, où un véhicule a foncé dans la foule, faisant plusieurs morts et plusieurs blessés. Nous vous ferons parvenir, en temps réel, chaque nouvelle information à ce sujet dans ce fil.

Emmanuel Macron a présenté ses condoléances au nom de la France.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter