EN DIRECT - Fusillade au Texas : l'US Air Force n'avait pas inscrit le tireur au registre des criminels

ETATS-UNIS - Un tireur a ouvert le feu en pleine messe et fait plus d'une vingtaine de morts et de nombreux blessés dans une église du Texas dimanche 5 novembre. Le drame s'est produit à Sutherland Springs, à 50 km environ à l'est de la ville de San Antonio. Le tireur est mort.
Live

MOTIVATION

INFORMATION

 

Le Pentagone a reconnu lundi que l'US Air Force avait omis d'informer le FBI de la condamnation pour violences conjugales de Devin Patrick Kelley. Une information qui aurait dû empêcher le tueur de Sutherland Springs d'acquérir une arme.

   

"Les informations préliminaires montrent que le délit de violence conjugale de Kelley n'a pas été inscrit au registre du Centre national d'information criminelle (NCIC)", a indiqué Ann Stefanek, une porte-parole de l'armée de l'air américaine. Cette dernière a précisé qu'une enquête avait été ouverte pour voir si d'autres condamnations avaient pu passer au travers du système d'inscription au registre des criminels.

CARNET NOIR


Ce dimanche, une fusillade a éclaté dans l’église de Sutherland Springs au Texas. Au moins 26 personnes ont perdu la vie dans cette tuerie de masse, la plus meurtrière de cet Etat du sud des Etats-Unis.

Fusillade au Texas : qui sont les victimes ?

Fusillade au Texas : qui sont les victimes ?

DIFFÉRENDS FAMILIAUX


"Il y avait un problème dans la famille et la belle-famille. La belle-mère fréquentait l'église. Nous savons (...) qu'elle avait reçu des menaces de sa part", a déclaré Freeman Martin, porte-parole du département texan de la Sécurité publique.

BILAN


Selon les autorités, l'âge des 26 personnes décédées dans cette tuerie de masse va de 18 mois à 77 ans.

Urgent

Les autorités texanes confirment que les motifs du tireur sont très probablement familiaux. "Nous pouvons dire que cela n'a rien à voir avec un motif raciste ou religieux", affirme les officiels texans.

Urgent

Lors d'une conférence de presse, les autorités texanes ont donné un bilan réactualisé :


- 26 morts

- 20 blessés

- 4 blessés en état grave

- 10 blessés en état critique

MOTIF ?


La First Baptist Church de Sutherland Springs était fréquentée par les parents de l'épouse ou ex-épouse du tireur, ont indiqué lundi les autorités, suggérant un possible motif pour son acte.  


"Nous savons que ces ex-beaux-parents ou beaux-parents fréquentaient cette église de temps en temps. Ils n'étaient pas là hier et nous ne savons pas pourquoi il est venu ce jour là", a poursuivi le shérif. Le gouverneur du Texas Greg Abbott a également indiqué à CBS, après une visite sur place, que l'église "n'a pas été choisie au hasard". 

DERNIERE MINUTE


Selon le shérif du comté, 12 à 14 enfants seraient parmi les victimes de la tuerie.

Urgent

Le tireur s'est donné la mort pendant une course poursuite, a indiqué le shérif Joe Tackitt à la chaîne CBS.


Devin Patrick Kelley était poursuivi par deux hommes en camionnette quand sa voiture s'est écrasée sur le bas côté et le shérif pense que c'est à ce moment là qu'il s'est suicidé avec une arme à feu.

DERNIERE MINUTE


Selon Greg Abbott, le gouverneur du Texas, le tireur aurait tenté d'obtenir une license pour porter une arme à feu. Sa demande avait été refusée à cause de ses antécédents judiciaires.

DERNIERE MINUTE 


Selon Reuters, l'auteur de la tuerie s'est suicidé. 

EXPLICATIONS 


Comment deux hommes, Stephen Willeford et Johnie Langendorff, sont devenus les héros d'une communauté ... 

Fusillade dans une église au Texas : comment deux habitants de Sutherland Springs ont pourchassé l’assaillant à 150 km/h

Fusillade dans une église au Texas : comment deux habitants de Sutherland Springs ont pourchassé l’assaillant à 150 km/h

SUR PLACE 


Le village de Sutherland Springs est meurtri 

LE POINT 


Dimanche,  un homme a tué 26 personnes dans une petite église du Texas, à Sutherland Springs.  Le drame s'est produit à la First Baptist Church. Le village, qui compte deux églises, deux stations-service et une épicerie pour moins de 400 habitants, est situé à une soixantaine de km à l'est de San Antonio. 


- Les victimes sont âgées de 5 à 72 ans. 

- Le tireur était âgé d'une vingtaine d'années. 

- Il a été retrouvé par des habitants du comté voisin. Des armes ont été retrouvées dans l'épave de sa voiture.

- Pour l'heure son geste demeure mystérieux et les motivations inconnues. 

- Pour Donald Trump, "ce n'est pas une question liée aux armes (...) mais un problème de santé mentale".

CHIFFRES


Quels sont les chiffres concernant les armes à feu, aux Etats-Unis ? Nos réponses.

Fusillade au Texas : les chiffres toujours plus fous des armes à feu aux Etats-Unis

Fusillade au Texas : les chiffres toujours plus fous des armes à feu aux Etats-Unis

REACTION 


L'équipe des Spurs de San Antonio a réagi : "Nos coeurs sont brisés et sont avec nos voisins de Sutherland Springs. Nous adressons notre plus profonde sympathie à ceux qui ont été touché par cette tragédie terrible et insensée". 

REACTION 


Justin Trudeau a écrit sur Twitter : "Les Canadiens envoient leurs condoléances aux personnes touchées par la tragique fusillade survenue au Texas. Nous vous souhaitons un entier rétablissement", dit le premier ministre Canadien. 

REACTION 


Eva Longoria, également... 

REACTION 


Mariah Carey a réagi, après la tuerie 

EN DIRECT DEPUIS SUTHERLAND SPRINGS 


Notre correspondant aux Etats-Unis, Axel Monnier est sur place... 

VIDEO 


Ce que l'on sait, de la tuerie qui a endeuillé la petite ville de Sutherland Springs au Texas, cette nuit. 

VIDÉO - Fusillade dans une église au Texas : motif, victimes, profil du tireur... ce que l’on sait de la tuerie

VIDÉO - Fusillade dans une église au Texas : motif, victimes, profil du tireur... ce que l’on sait de la tuerie

TRUMP


Nouvelle réaction à l'instant du président américain : "Les armes ne sont pas le problème".  "La santé mentale est le problème ici (...) Ce n'est pas une question liée aux armes", a-t-il déclaré à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo. Rappelons que Donald Trump est un farouche partisan du port d'armes.

ÉMOTION


Les habitants de la ville meurtrie se sont spontanément réunis dans la soirée.

VIDÉO


Nous vous donnions les mots du président américain un peu plus tôt dans la nuit. Voici sa réaction en images : 

PRÉCÉDENTS


Outre-Atlantique, les habitants du Texas tentent de se remettre de cette nouvelle fusillade, qui intervient seulement cinq semaines après celle de Las Vegas, qui a coûté la vie à 58 personnes. 


Pour autant, cette fusillade n'est pas la première à survenir dans un lieu de culte : en 2015, un suprémaciste blanc, Dylan Roof, avait tué neuf paroissiens d'une église de Charleston, en Caroline du Sud. Il a été condamné par la peine de mort en janvier dernier.

ENQUÊTE


Selon les premières précisions de l'enquête, un civil a pris en chasse le suspect alors que celui-ci ressortait de l'église baptiste de Sutherland Springs après son carnage. L'homme aurait tiré sur l'agresseur, et celui-ci aurait lâché son fusil d'assaut avant de prendre la fuite à bord de son véhicule.

SOUTIEN


Le démocrate Barack Obama, prédécesseur de Donald Trump, s'est également exprimé sur Twitter, qualifiant cette fusillade d'"acte de haine". "Nous serons aux côtés des survivants", a écrit l'ancien président. "Que Dieu nous donne la sagesse de nous demander quelles actions concrètes nous pouvons prendre afin de réduire la violence et notre recours aux armes", a également écrit le démocrate.

LES MOTS DU PRÉSIDENT


Après s'être une première fois exprimé sur Twitter, Donald Trump a pris la parole depuis le Japon, où il est en visite, dénonçant une fusillade "terrifiante". "Nous avons le coeur brisé. Nous nous rassemblons, nous unissons nos forces (...) À travers les larmes et notre chagrin, nous restons forts", a-t-il déclaré lors d'un point presse à Tokyo.

VICTIMES


Selon l'un des reponsables des forces de l'ordre texanes, Freeman Martin, les victimes, blessées et décédées, sont âgées de 5 à 72 ans. Des équipes médicales de San Antonio sont mobilisées pour venir en aide aux blessés, de même que la Croix Rouge. 


Parmi les personnes ayant perdu la vie, 23 ont été tuées à l'intérieur de l'église, deux ont été retrouvées à l'extérieur, et une 26ème victime est décédée des suites de ses blessures après avoir été transportée à l'hôpital.

LE COUPABLE


Lors de la conférence de presse, le gouverneur du Texas Greg Abbott n'a pas confirmé l'identité du tueur. Selon les médias, il s'agirait d'un jeune homme de 26 ans, Devin Kelley, au passé militaire.


Les autorités ont simplement confirmé de leur côté que le responsable de la fusillade était un homme blanc, jeune, "probablement la vingtaine", et habillé en noir au moment des faits.  Il était armé d'un fusil d'assaut et portait un gilet pare-balles, a précisé l'un des responsables des forces texanes, Freeman Martin.


Aucun mobile n'a pour l'instant été évoqué. Les membres des forces de l'ordre ont retrouvé le suspect dans sa voiture, dans le comté de Guadalupe, après une courte course-poursuite. Pour l'instant, les autorités affirment ne pas savoir si l'homme s'est donné la mort ou s'il est décédé après que quelqu'un lui a tiré dessus.

IDENTITÉ DES VICTIMES


Selon Joe Tackitt, le shérif du comté de Wilson, les autorités n'ont pour l'instant pas la liste complète des victimes de la fusillade. Aucun nom n'a donc été livré dans les médias. 


"Notre priorité est de transmettre les informations que nous aurons aux familles des victimes avant qu'elles ne soient connues dans les médias", a par ailleurs précisé la procureure du comté.

BILAN


Lors d'une conférence de presse, le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a confirmé que le bilan des victimes s'élevait à 26 morts. "Nous ne savons pas si ce bilan va continuer d'augmenter", a-t-il déclaré. "Il s'agit de la fusillade la plus meurtrière de l'histoire de notre État", a-t-il ajouté.

DRAME


Selon le représentant de l'État du Texas, Henry Cuellar, une femme enceinte fait également partie des victimes, rapporte le New York Times.

IDENTIFICATION

LE TIREUR IDENTIFIÉ


Un suspect a été identifié. Selon les déclarations faites à l'Associated Press, confirmant une information initialement rapportée par CBS, le tueur se nommerait Devin Patrick Kelley. La police fouille actuellement sa maison pour s'assurer qu'il n'y a pas d'explosif. 

RÉACTIONS


La communauté de cette petite bourgade est sous le choc

CE QUE L'ON SAIT


 - Entre 11h30 du matin et midi, un homme est entré dans une église de la petite ville de Sutherland Springs au Texas et a ouvert le feu sur les paroissiens qui assistaient à l'office. 


- Un bilan provisoire fait état d'au moins 25 morts. Parmi eux, beaucoup d'enfants. Le pasteur de cette église baptiste a indiqué que sa fille Annabelle, âgée de 14 ans, faisait partie des victimes tuées. 


- Le tireur est mort. On ignore s'il a été abattu par les forces de l'ordre ou s'il s'est suicidé.  

TEMOIGNAGE


"Il ne s'était jamais rien passé ici", raconte cette habitante de Sutherland Springs.

BILAN PROVISOIRE


Citant les autorités fédérales, le Houston Chronicle, le bilan fait état de 28 morts. On ignore encore si le tireur est pris en compte. 

POINT


Une conférence de presse est organisée dans la salle de la mairie de Stockdale City Hall,  à 10 km du petit village de Sutherland Springs.

DRAME


Le pasteur de cette église du comté de Wilson a indiqué à ABC que sa fille, âgée de 14 ans, faisait partie des personnes décédées. 

SOLIDARITÉ


"Notre coeur est avec le Texas", a tweeté la Première dame Melania Trump, actuellement au Japon avec son mari. 

SOINS


9 personnes, cinq adultes et quatre enfants blessés durant la fusillade, sont actuellement soignées à l'hôpital universitaire de San Antonio. 

COURSE POURSUITE


Selon les autorités, citées par CNN, il y a eu une brève course-poursuite avec le tireur. On ignore toujours s'il a été abattu par les forces de l'ordre ou s'il s'est donné la mort. 

Une fusillade a fait au moins 26 morts et de nombreux blessés, dimanche matin (heure locale), dans une église de Sutherland Springs, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de San Antonio dans l'Etat américain du Texas, selon un bilan donné par le gouverneur de l'Etat,  Greg Abbott.


La chaîne de télévision locale KSAT12 a indiqué que les tirs avaient commencé vers 11h30 locales (17h30 heure française) dans la First Baptist Church de cette ville du sud des Etats-Unis. 


Le tireur s'est donné la mort pendant une course poursuite, a indiqué lundi le shérif Joe Tackitt à la chaîne CBS. Devin Patrick Kelley était poursuivi par deux hommes en camionnette quand sa voiture s'est écrasée sur le bas côté et le shérif pense que c'est à ce moment là qu'il s'est suicidé avec une arme à feu.

Selon cette chaîne, un témoin a expliqué avoir vu un homme entrer dans l'église. Ce dernier a ensuite commencé à tirer sur les paroissiens réunis pour un service religieux. Selon les médias, une cinquantaine de personnes y assistent en général.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Fusillade dans une église au Texas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter