EN DIRECT - Fusillade en Californie : des milliers de personnes se rassemblent en hommage aux victimes

International
DirectLCI
ETATS-UNIS - Une fusillade a éclaté mercredi soir (heure locale) à Thousand Oaks, une ville proche de Los Angeles, en Californie. Douze personnes ont été tuées, selon le dernier bilan communiqué par les autorités. Le tireur, qui a été abattu, est un ancien militaire âgé de 28 ans, Ian David Long.
Live

HOMMAGE


Plus de 2.000 personnes se sont réunies jeudi à la tombée de la nuit dans un centre de loisirs de Thousand Oaks pour rendre hommage aux douze victimes.

Fusillade en Californie : ce que l'on sait du tireur

12 morts dans une fusillade en Californie : ce que l'on sait du tireur

12 morts dans une fusillade en Californie : ce que l'on sait du tireur
Live

FUSILLADE


Depuis le 1er janvier 2018, il y a eu plus d'une fusillade par jour aux États-Unis. Au total, 450 personnes ont été tuées et plus de 1 500 autres blessées.

LE PROFIL DU TUEUR


Au cours d'une conférence de presse, Geoff Dean, le shérif du comté de Ventura situé à la périphérie de Los Angeles, a révélé l'identité du tueur : Ian David Long. Cet ancien militaire a servi dans le corps d'élite des Marines. En avril, des policiers se sont rendus chez lui après avoir été contactés. "Ils ont discuté avec lui. Il était d'une certaine manière furieux". "Il agissait de manière irrationnelle" au point que des experts de la police en troubles psychologiques sont intervenus mais l'ont, in fine, laissé chez lui ne trouvant pas de raisons de l'arrêter ni de l'interner, a poursuivi le shérif, ajoutant que leur impression était qu'il pouvait souffrir de stress post-traumatique du fait de ses antécédents militaires.


Long était armé d'un pistolet Glock 21 de calibre .45 acheté légalement, qui était équipé d'un chargeur plus grand que celui de dix balles pour lequel il est normalement conçu, a expliqué le shérif. Plusieurs témoins ont indiqué qu'il avait utilisé des fumigènes lors de la fusillade mais le shérif Dean n'a pas été en mesure de le confirmer à ce stade.

Urgent

Le tireur a été identifié comme un ancien soldat de 28 ans. Celui qui se serait suicidé s'appelait Ian David Long, a précisé la police lors d'une conférence de presse, ajoutant qu'il avait servi dans le corps d'élite des Marines. "Nous avons eu plusieurs contacts avec M. Long au fil des ans, pour des incidents mineurs".

CE QUE L'ON SAIT DES VICTIMES


Parmi les douze personnes tuées, une seule est pour le moment formellement identifiée. Il s'agit du sergent Ron Helus, adjoint au shérif de Ventura, qui était l'un des premiers à intervenir sur les lieux. 

CE QUE L'ON SAIT DU TUEUR


Les motifs du tireur, dépourvu de papiers d'identité et vraisemblablement identifié grâce à ses empreintes et ses nombreux tatouages, restent pour l'instant indéterminés. Plusieurs témoins qui se trouvaient dans le Borderline Bar and Grill ont décrit un individu imposant, entièrement vêtu de noir, portant une "barbe" ou le visage masqué par un foulard noir selon les cas, et tenant une arme de poing de gros calibre. "Nous ne savons pas s'il y a un lien terroriste ou pas. Rien ne me conduit, moi ou le FBI, à penser qu'il y a un lien terroriste", a expliqué le shérif Geoff Dean.

TÉMOIGNAGE


Matt Wennerstrom, 20 ans, se trouvait à l'intérieur. "J'ai regardé autour pour comprendre d'où venait le bruit. J'ai vu quelqu'un tirer avec une arme de poing sur les employés à l'accueil du bar", se souvient-il. "J'ai attrapé autant de gens que possible pour les tirer vers le sol. Il tirait autant de balles qu'il pouvait, et quand il rechargeait, les gens essayaient de s'enfuir, et je dois dire que je n'ai pas regardé derrière moi."

LES FAITS


Le point sur la situation à Thousand Oaks

REACTION


Le shérif de ce comté de la périphérie de Los Angeles Geoff Dean a indiqué que "le premier officier de police à entrer dans le bar" a été blessé et il est décédé à l'hôpital. "La police a fait preuve d'un grand courage. Les unités de la police de la route californienne étaient sur place en trois minutes", a-t-il ajouté. 

307E FUSILLADE DE L'ANNÉE


Cette attaque en Californie est la 307e tuerie de masse survenue aux Etats-Unis en 2018. 

VIDÉO

TRUMP


Dans son second tweet, Trump a salué "le courage dont a fait preuve la police", notamment le sergent décédé à l'hôpital. "Que Dieu bénisse toutes les victimes et les familles des victimes. Merci aux forces de l'ordre" a-t-il ajouté.

TRUMP


Le président américain Donald Trump a réagi à la fusillade dans deux tweets. Dans le premier il a expliqué que les forces de l'ordre et le FBI étaient sur les lieux, qu'à l'heure actuelle 13 personnes étaient mortes, dont le tireur et le premier policier à entrer dans le bar.

DETAILS


Le bar organisait tous les mercredis des soirées étudiantes, ouvertes aux jeunes de plus de 18 ans, alors qu'il faut le plus souvent avoir 21 ans - l'âge légal pour boire de l'alcool - pour entrer dans un bar aux Etats-Unis. Le shérif a estimé que les victimes avaient probablement entre 21 et 26 ans.

ENQUETE


Le shérif n'a pas pu préciser à ce stade si le tireur avait été abattu par les forces de l'ordre ou s'il avait retourné son arme contre lui. L'identité du tireur et ses motifs restaient également indéterminés mais plusieurs témoins qui se trouvaient dans le Borderline Bar and Grill ont décrit un "homme en manteau noir", "barbu" et tenant une arme de poing de gros calibre.

RETRO 


Voici les principales fusillades de ces dernières années aux Etats-Unis : 


- Las Vegas : 58 morts. Le 1er octobre 2017, Stephen Paddock, 64 ans, ouvre le feu du 32ème étage de l'hôtel Mandalay Bay, sur une foule en contrebas qui assistait à un concert de musique country à Las Vegas (Nevada, ouest), faisant 58 morts et près de 500 blessés. Le groupe État islamique (EI) revendique rapidement la fusillade, la plus meurtrière de l'histoire américaine, mais selon la police américaine aucun élément n'a à ce jour permis de relier Paddock, qui s'est suicidé, à l'organisation jihadiste. 


- Club gay à Orlando: 49 morts. Le 12 juin 2016, un Américain d'origine afghane, Omar Mateen, tue 49 personnes et en blesse une cinquantaine dans un club gay d'Orlando (Floride, sud-est), perpétrant le pire attentat aux Etats-Unis depuis ceux du 11 septembre 2001. Après trois heures de négociations, les forces de l'ordre donnent l'assaut, abattant l'assaillant. L'EI, auquel le terroriste avait fait allégeance, revendique la fusillade.


- Ecole primaire à Sandy Hook, 26 morts. Le 14 décembre 2012, un jeune homme tue 26 personnes, dont 20 enfants de cours primaire, dans l'école de Sandy Hook à Newtown (Connecticut, nord-est), avant de se suicider.

TEMOIGNAGES


Des témoins relayés par les médias américains ont assuré que l'assaillant avait utilisé des bombes à fumée avant d'ouvrir le feu. Des témoins ont également déclaré avoir pu quitter les lieux en brisant des fenêtres.

CONTEXTE


En 2013, Thousand Oaks était classée comme l'une des villes les plus sûres des Etats-Unis par un rapport du FBI. 

BILAN


L'agent qui a perdu la vie a été identifié comme Ron Helus, en service depuis 29 ans.

BILAN


Selon les autorités, le bilan est revu à la hausse, avec 13 morts, incluant un officier de police et le tireur.

VIDEO

LES FAITS


Les faits se sont déroulés au bar de music country, le Borderline Bar and Grill, dans la localité de Thousand Oaks, banlieue résidentielle de Los Angeles. Un témoin non identifié cité par le quotidien a indiqué qu'un homme était entré dans le bar vers 23h30 et avait commencé à tirer avec un "pistolet noir".

Scènes de panique à Thousand Oaks. Cette petite ville située à une soixantaine de kilomètres de Los Angeles a été le théâtre mercredi soir d'une fusillade. Celle-ci a éclaté dans une discothèque où se déroulait une soirée étudiante. Douze personnes ont été tuées, annoncent les autorités, précisant que le tireur est également mort.


Sur Twitter, la police du comté de Ventura, où se déroule l'événement, a signalé que les opérations se poursuivaient. Les policiers ont commencé à recevoir des appels à compter de 23h15 environ.

Les faits se sont déroulés au Borderline Bar and Grill dans la localité de Thousand Oaks, ont-ils indiqué, sans préciser les circonstances de la fusillade.  Selon le Los Angeles Times citant un responsable des services de sécurité, au moins trente coups de feu ont été tirés.  


Un témoin non identifié cité par le quotidien a indiqué qu'un homme était entré dans le bar vers 23h30 et avait commencé à tirer avec un "pistolet noir". "Il a beaucoup tiré, au moins ue trentaine de fois, j'entendais encore des coups de feu alors que tout le monde avait quitté le bar", a ajouté ce témoin cité par le LA Times.  "Les pompiers et les premiers intervenants sont arrivés à l'endroit où une fusillade a été signalée" avec "plusieurs blessés" à indiqué le service incendie du comté de Ventura dans un tweet. Des opérations de "sécurisation" du site sont en cours.


Suivez les dernières informations ci-dessous :

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter