En direct - Gaza : Israël refuse la trêve demandée par le Hamas

En direct - Gaza : Israël refuse la trêve demandée par le Hamas

CONFLIT – Alors que la trêve de douze heures entre Israël et le Hamas ne devait pas être prolongée, une trêve de 24h a été finalement demandée par le Hamas. Israël la refuse ce dimanche après-midi.

15h30 : Israël refuse une nouvelle trêve avec le Hamas. Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a accusé dimanche le Hamas de violer son propre cessez-le-feu, lors d'une interview sur la chaîne américaine CNN.

"Ils violent leur propre cessez-le-feu. Dans ces circonstances, Israël fera tout ce qu'il doit faire pour défendre son peuple", a-t-il déclaré lors d'une interview en duplex.

14h30 : Après de nombreux refus, le Hamas demande à nouveau une trêve. En réponse à la requête de l'ONU, les mouvements de la Résistance (palestinienne) ont accepté une trêve humanitaire de 24 heures qui commencera à 14H00 (11H00 GMT) aujourd'hui", a indiqué le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, dans un communiqué.

10h00 : Israël annonce de nouveaux bombardements. Cette annonce intervient alors que l''armée israélienne avait déclaré dimanche matin qu'elle reprenait ses opérations militaires dans la bande de Gaza en réplique aux "tirs incessants de roquettes par le Hamas" qui n'avait pas respecté la trêve.

>> 1049 Palestiniens et 45 Israéliens tués

"A la suite des tirs incessants de roquettes par le Hamas durant la trêve humanitaire (...) l'armée va reprendre immédiatement son activité dans la bande de Gaza, dans les airs, sur la mer et au sol", écrivait-elle dans un communiquer avant que le Hamas n'accepte finalement une pause humanitaire.

Répondant favorablement à une demande de l'ONU , le cabinet de sécurité israélien avait accepté samedi soir de prolonger jusqu'à dimanche minuit la trêve qui a offert un court répit samedi à la population de Gaza. Mais le Hamas avait rejeté cette extension et repris dans la soirée ses tirs de roquettes vers Israël. En effet, environ 25 missiles ont depuis visé le territoire israélien depuis dimanche soir, selon l'armée, qui y a répondu par des "tirs d'artilleries localisés".

Le bilan meurtrier est dramatique. Selon un dernier décompte des secours locaux, le conflit, entré dimanche dans son 20e jour, a entraîné la mort de 1049 Palestiniens, dont une très grande majorité de civils. Six mille ont été blessés. Côté israélien, 43 soldats israéliens ont perdu la vie, ainsi que deux civils et un travailleur thaïlandais.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : nouvelle réunion du Conseil de sécurité de l'ONU prévue dimanche

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce se rouvre aux touristes après sept mois de confinement

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.