EN DIRECT - Allemagne : les inondations coûteront jusqu'à 5 milliards d'euros de dégâts aux assureurs

EN DIRECT - Allemagne : les inondations coûteront jusqu'à 5 milliards d'euros de dégâts aux assureurs

CATASTROPHE - Les inondations catastrophiques de la semaine dernière dans l'ouest de l'Allemagne coûteront jusqu'à 5 milliards d'euros aux assureurs, a indiqué mercredi la fédération allemande du secteur GDV. Suivez les dernières infos.

Live

AIDE


Le gouvernement d'Angela Merkel a approuvé mercredi une première aide d'urgence pour soulager les sinistrés des inondations meurtrières dans l'ouest de l'Allemagne.


Le conseil des ministres a adopté une aide fédérale immédiate de 200 millions d'euros tandis que les régions, compétentes en matière de protection civile, verseront une somme identique, a annoncé le ministre des Finances Olaf Scholz lors d'une conférence de presse.


Les inondations catastrophiques de la semaine dernière dans l'ouest de l'Allemagne coûteront jusqu'à 5 milliards d'euros aux assureurs, a estimé mercredi la fédération allemande du secteur GDV.


"Nous tablons actuellement sur des pertes assurées de 4 à 5 milliards d'euros", a déclaré Jörg Asmussen, directeur général de la fédération des assurances, dans un communiqué. 

NOUVEAU BILAN HUMAIN


Selon le dernier bilan provisoire établi par les autorités, au moins 200 personnes auraient succombé aux inondations meurtrières dans l'ouest de l'Europe. 169 d'entre elles ont été enregistrées en Allemagne. 

MINUTE DE SILENCE EN BELGIQUE 


Une minute de silence a été observée en Belgique peu après 12h en hommage aux victimes des inondations qui ont ravagé une partie du pays. Le roi Philippe et la reine Mathilde se sont recueillis à la caserne de pompiers de Verviers, l'une des communes les plus durement touchées. Ce moment de recueillement a eu lieu après que les sirènes ont retenti dans les casernes du pays pour cette journée  de "deuil national".

DEUIL NATIONAL EN BELGIQUE


La Belgique rend hommage ce mardi aux victimes des inondations qui ont notamment dévasté la région de Liège, avec une journée de "deuil national" marquée par une minute de silence que tout le pays est appelé à observer à midi. 

AU MOINS 196 VICTIMES EN ALLEMAGNE ET EN BELGIQUE


Selon le dernier bilan, encore provisoire, les inondations ont provoqué le décès d'au moins 165 personnes en Allemagne et de 31 autres en Belgique. 


Outre-Quiévrain, 70 habitants étaient "toujours portés disparus ou injoignables", selon le centre de crise. Un chiffre qui a diminué ces dernières 48 heures au fur et à mesure du rétablissement des contacts téléphoniques.

191 MORTS


Selon un nouveau bilan des autorités locales, au moins 191 personnes sont décédées des inondations en Belgique et en Allemagne. 

31 MORTS EN BELGIQUE 


Selon le dernier rapport des autorités belges, les inondations meurtrières qui ont frappé le pays ont fait au moins 31 morts.  163 individus sont également présumés portés disparus. 


"Le danger n'est plus imminent dans les zones touchées. Les opérations de sauvetage sont terminées mais des opérations de recherche sont toujours en cours dans un certain nombre de zones", a par ailleurs indiqué le centre de crise belge, dans un communiqué. "Les importants travaux de nettoyage et l'estimation des dégâts matériels sont maintenant au centre des préoccupations", peut-on encore lire. 

POINT


Les inondations en Europe de l'Ouest ont fait au moins 184 morts en Allemagne et en Belgique, un bilan qui s'alourdit chaque jour avec de nombreuses personnes portées disparues. La rivière Ahr s'est transformée en furie et a détruit une partie de la localité dans le village de Schuld, non loin de Bonn.


Cette zone de Rhénanie-Palatinat, dans le sud-ouest de l'Allemagne, est l'une des régions les plus touchées et déplore la perte de 110 personnes, sur un total de 157 dans le pays. En Belgique, 27 personnes sont mortes.

URGENCE CLIMATIQUE


En marge de son déplacement dans les zones dévastées par les intempéries, Angela Merkel a appelé à "se presser" de lutter contre le changement climatique. Les dommages causés par les phénomènes météorologiques extrêmes sont "plus importants que dans le passé", a constaté la dirigeante. 

ANGELA MERKEL CHOQUÉE


À Schuld (Rhénanie-Palatinat), ce dimanche, Angela Merkel s'est dite choquée par les dégâts "surréalistes". "C'est une situation surréaliste et fantomatique, je dirais presque que la langue allemande a du mal à trouver les mots pour décrire la dévastation qui a été causée", a soufflé la chancelière lors d'une conférence de presse. "Le gouvernement fédéral et les régions agiront ensemble pour remettre progressivement de l'ordre" dans les zones dévastées, a-t-elle promis.

MERKEL DOIT S'EXPRIMER


Sur place, l'air grave, Angela Merkel a commencé à prendre la mesure de la catastrophe qui a touché le village de Schuld, non loin de Bonn, où la rivière Ahr s'est transformée en furie et a détruit une partie de la localité, selon les images de télévision.


La dirigeante, qui se trouvait en visite à Washington au moment des crues meurtrières, dans la nuit de mercredi à jeudi, doit s'exprimer vers 14h40.

LA "SOLIDARITÉ" DU PAPE


Le pape François a exprimé dimanche sa "solidarité" avec les pays d'Europe frappés par les inondations, à l'occasion de son retour place Saint-Pierre pour la traditionnelle prière publique de l'Angélus depuis la fenêtre du palais apostolique.


"J'exprime ma solidarité avec les populations d'Allemagne, de Belgique et de Hollande, frappées par des catastrophes et des inondations", a-t-il déclaré devant les fidèles, pèlerins et touristes rassemblés comme à l’accoutumée sur la grande place pour voir le pape. 

MERKEL SUR PLACE

La chancelière allemande Angela Merkel est arrivée à Schuld (Rhénanie-Palatinat) ce dimanche, pour constater l'étendue des dégâts dans ce village particulièrement touché par les inondations. 

La chancelière, qui a promis des aides fédérales aux régions sinistrées, doit donner ensuite une conférence de presse à Adenau. 

POLÉMIQUE

Inondations : indignation en Allemagne après les rires du potentiel successeur de Merkel

LE BILAN S'ALOURDIT


Le bilan des inondations dévastatrices a grimpé à 156 morts en Allemagne, a indiqué dimanche matin la police, portant au total à au moins 183 le nombre de décès dans ces intempéries dans l'Ouest de l'Europe.


Dans le seul État régional allemand de Rhénanie-Palatinat, la police locale a fait état de 110 morts dans un communiqué, contre 98 dans le bilan précédent. 


"Il est à craindre que d'autres victimes viennent s'ajouter", a souligné la police dans son communiqué, parlant aussi d'au moins 670 personnes blessées dans cette seule zone.

MERKEL SUR PLACE DIMANCHE

Angela Merkel va se rendre dimanche après-midi sur les lieux des inondations qui ont dévasté l'ouest de l'Allemagne, ont annoncé samedi les autorités locales concernées. La chancelière allemande, qui rentre d'une visite aux États-Unis, ira dans le village "martyre" de Schuld en Rhénanie-Palatinat, en grande partie détruit. 

"L'EUROPE EST AVEC VOUS"

"J’ai vu la dévastation des inondations. J’ai eu le cœur serré en rencontrant des gens qui ont perdu leur maison, les économies d’une vie", a déclaré la présidente de la commission européenne Ursula von der Leyen, samedi lors d'un déplacement auprès des sinistrés de Rochefort et de Pepinster (Belgique). 

 

"Je leur ai dit : l’Europe est avec vous. Nous partageons votre deuil. Nous vous aiderons à reconstruire", a-t-elle promis. 

"RISQUE MULTIPLES"


Le commandant Alexandre Jouassard, porte-parole de la sécurité civile en France, détaille pour LCI le type de risques qui se présentent aux équipes qui interviennent dans le cadre des crues exceptionnelles qui ont frappé, notamment, la Belgique et l'Allemagne.

VON DER LEYEN SUR PLACE


Le Premier ministre belge Alexander De Croo M. De Croo et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen se sont rendus samedi matin à Rochefort (Sud), une des communes belge frappées par la catastrophe.


Ils ont démarré leur visite par un passage à la caserne des pompiers. Ils devaient aussi s'entretenir avec des habitants sinistrés et des responsables locaux.

AU MOINS 157 DÉCÈS


Au moins 157 personnes au total ont trouvé la mort dans les récentes crues provoquées par des pluies diluviennes dans l'Ouest du continent, qui ont également causé des dégâts au Luxembourg ainsi qu'aux Pays-Bas ou en Suisse.


En Belgique, les autorités ont fait état samedi de 24 morts, soit quatre de plus par rapport au dernier bilan de vendredi.


Mais c'est l'Allemagne qui paie le plus lourd tribut, avec au moins 133 décès, selon un nouveau bilan de la police samedi, alors des sauveteurs de plusieurs pays accourent pour apporter leur aide.

BELGIQUE : DES MILLIERS D'HABITANTS PIÉGÉS

AU MOINS 600 BLESSÉS


Le bilan de 153 morts pourrait être bien plus lourd au fil des heures. "Il est à craindre davantage de décès", a indiqué la police locale de Coblence, en Rhénanie-Palatinat, une des régions les plus touchées dans l'Ouest du pays. Dans ce seul État allemand, les autorités ont par ailleurs enregistré "environ 618 blessés".

BILAN HUMAIN EN HAUSSE


Le bilan grimpe à 133 morts en Allemagne,  a annoncé samedi la police locale dans un communiqué. 


"Selon les informations actuelles 90 personnes ont perdu la vie pendant la catastrophe", dans la région de Rhénanie-Palatinat, l'une des plus touchées, a indiqué la police de Coblence. Ce bilan s'ajoute aux 43 décès survenus en Rhénanie-du-Nord Westphalie, une autre région allemande frappée par la catastrophe, et aux 20 morts enregistrés en Belgique. Le bilan est donc de 153 décès en Europe.


Les pluies diluviennes ont également causé de nombreux dégâts aux Pays-Bas, au Luxembourg ou encore en Suisse.

PRÈS DE 130 MORTS


L'ouest de l'Allemagne a été le plus affecté par les crues subites, avec à elle seule au moins 108 morts, selon le dernier bilan vendredi soir.


"Le nombre des morts, que nous découvrons, a augmenté", a indiqué dans la soirée le ministre de l'Intérieur de Rhénanie-Palatinat, Roger Lewentz, confirmant cinq nouveaux décès. Cette région est l'une des deux plus touchées avec la Rhénanie du Nord-Westphalie voisine.


La Belgique voisine paie aussi un lourd tribut avec au moins 20 décès, selon le dernier bilan du gouvernement. Les pluies diluviennes ont en outre causé de nombreux dégâts aux Pays-Bas, au Luxembourg ou encore en Suisse.

ÉVACUATION EN ALLEMAGNE


La ville de Wassenberg (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) est évacuée face à la menace d'une rupture de barrage, selon les informations du média allemand WDR. 700 personnes sont concernées.

DEUX PÉNICHES EMPORTÉES PAR LE COURANT


Deux péniches amarrées à Liège ont été emportées par le courant, dans la Meuse, rapportent les médias belges. La navigation fluviale pourrait être perturbée, mais il n'y a pas de victime.

VERS UN RETOUR DES HABITANTS DANS LEUR VILLAGE ?


Selon les médias allemands, les habitants de certains villages du district d'Euskirchen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) pourront regagner leur domicile dimanche.

OPÉRATIONS DE DÉBLAYAGE


Les opérations de secours et de déblayage se poursuivent en Belgique notamment à Pepinster. Mais dans certains endroits de la ville, le niveau de l'eau reste supérieur à un mètre.

VON DER LEYEN INCRIMINE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE


"Il s'agit d'une preuve évidente du changement climatique", a déclaré dans la journée la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. "La Commission a déjà activé des mécanismes pour soutenir et aider les États membres dans ce scénario catastrophe."

POURQUOI UNE TELLE AMPLEUR ?


En Allemagne comme en Belgique, l'eau a débordé en quelques instants. Les pluies diluviennes, qui touchent aussi le Luxembourg et les Pays-Bas, sont à l'origine de cette tragédie.

RECHERCHE DES DISPARUS


À Erftstadt-Blessem, la recherche des disparus se poursuit. Mais il faudrait que le niveau de l'eau baisse pour faciliter le travail des secouristes, ce qui pourrait prendre plusieurs jours.

SCHULD, VILLAGE DÉVASTÉ, MAIS PAS DE VICTIME


À Schuld, les habitants sont sous le choc. La toute petite rivière qui traverse le village n'était jamais sortie autant de son lit, et les dégâts sont considérables. Miracle : aucune victime n'est à signaler dans cette zone, indiquent les pompiers.

EAU POTABLE


Selon les médias belges, l'eau d'une quinzaine de communes et de certaines rues d'une douzaine d'autres n'est toujours pas potable. Plusieurs jours devraient être nécessaires avant un retour à la normale.

COUPURE DE COURANT


Plus de 100.000 foyers sont toujours privés d'électricité dans l'ouest de l'Allemagne.

ÉVACUATION D'UN VILLAGE EN ALLEMAGNE


Selon les médias allemands, le village d'Ohe, dans le district de Heinsberg, a été évacué face à la menace d'une rupture de barrage.

LIÈGE EN IMAGES


Au lendemain de la crue, une partie de la ville de Liège est encore sous l'eau.

AIDE DE LA FRANCE


Les sapeurs-sauveteurs français continuent de venir en aide à la population belge.

MARCHE À SUIVRE


Le centre de crise belge publie les recommandations à suivre pour les sinistrés qui regagnent les habitations endommagées. L'eau doit couler entre trois et cinq minutes avant d'être utilisée, recommande le centre de crise, qui demande de ne pas toucher aux robinets de gaz ni aux interrupteurs.

TROIS NOUVEAUX CORPS RETROUVÉS EN BELGIQUE


Le bourgmestre de Chaudfontaine Daniel Bacquelaine annonce que trois nouveaux corps ont été retrouvés, rapportent les médias locaux. La commune, en province de Liège, déplore désormais cinq décès.

DE NOMBREUX DISPARUS EN ALLEMAGNE


Selon les médias allemands, environ 1300 personnes sont toujours injoignables dans le district d'Ahrweiler, en Rhénanie-Palatinat.

LE POINT EN BELGIQUE


En Belgique, des milliers d'habitants sont restés coincés des heures dans les étages. Les pompiers tentent d'évacuer le plus grand nombre, alors que l'eau a désormais remplacé le goudron des routes.

LE POINT EN ALLEMAGNE


En Allemagne, le glissement de terrain a tout emporté sur son passage. Certaines routes et habitations ont disparu. Le bilan risque encore de s'alourdir.

RÉSEAU FERROVIAIRE BELGE


Certaines lignes du réseau ferroviaire du sud-est de la Belgique ne devraient pas être en service avant fin août.

LES DERNIÈRES IMAGES


Les habitants à proximité du glissement de terrain en Allemagne sont priés d'évacuer les lieux. L'une de nos équipes a pu se rendre sur place.

AIDE DE L'ITALIE


L'Italie a également apporté son aide et envoyé des secours dans les zones sinistrées.

TÉMOIGNAGES


À Liège, deux sinistrés nous racontent la montée des eaux, puis les longues heures d'attente avant la décrue.

"Une partie de nos vies a été détruite" : à Liège, les sinistrés des crues racontent des heures d'angoisse

AUCUNE VICTIME AUX PAYS-BAS


Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur l'Europe ces derniers jours ont causé de nombreux dégâts aux Pays-Bas, mais n'ont jusqu'à présent pas fait de victimes. Les habitants des communes touchées procèdent actuellement au nettoyage de leurs maisons inondées.

LE COUPLE ROYAL DE BELGIQUE AUPRÈS DES SINISTRÉS


Le couple royal s'est rendu à Pepinster, à l'est de la Belgique, pour rencontrer les sinistrés.

MERKEL BIENTÔT EN VISITE SUR LES LIEUX DES INONDATIONS


La chancelière allemande Angela Merkel, actuellement en visite aux États-Unis, a prévu de se rendre bientôt sur les lieux des inondations.

Infos précédentes

Une catastrophe sans précédent depuis plus de deux décennies. Selon le bilan encore provisoire, au moins 183 personnes ont perdu la vie en Belgique et en Allemagne, dont 156 dans l'ouest de l'Allemagne, après des pluies diluviennes. Des dégâts ont été constatés au Luxembourg et aux Pays-Bas. La chancelière Angela Merkel, de retour d'une visite aux États-Unis, est "bouleversée par la catastrophe que doivent endurer tant de personnes dans les zones inondées". Elle est attendue dimanche auprès des sinistrés. 

"Les dégâts sont si importants qu'ils nous occuperont pendant longtemps", a déclaré la dirigeante de Rhénanie-Palatinat, Malu Drayer, quand son homologue de Rhénanie du Nord-Westphalie, Armin Laschet, parlait d'une "catastrophe d'ampleur historique"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Hospitalisations, admissions en réa... Les indicateurs épidémiques toujours en hausse

VIDÉOS - Vaccin : les réponses d'Emmanuel Macron aux questions des jeunes sur Instagram et TikTok

Vacances : à quoi ressemble un camping de luxe dans le Sud de la France ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : l'escalade et le volley français permettent aux Bleus de rêver de médailles

VIDÉO - Les vaccinés, aussi contagieux que les non-vaccinés ? Les précisions du Pr Bréchot

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.