EN DIRECT - L'incendie de la tour Grenfell à Londres est éteint : le bilan passe de 17 à 30 morts

DirectLCI
DRAME - La police londonienne annonce ce vendredi midi que l'incendie de la tour Grenfell dans l'ouest de Londres est désormais éteint. Le feu s'était déclaré dans la nuit de mardi à mercredi. Quant au bilan, il s'est de nouveau alourdi, le nombre de morts passant de 17 à 30 morts.
Live

#AVANCÉE


Le chef de la police métropolitaine, Stuart Cundy, a donné plus de détails sur l'incendie de la tour Grenfell : "Nous savons qu'au moins 30 personnes sont mortes dans cet incendie". M. Cundy a aussi annoncé que le sinistre, qui s'est déclenché dans la nuit de mardi à mercredi, était désormais totalement éteint et que rien ne laissait penser qu'il avait été délibérément provoqué.

#BILAN


Le bilan de l'incendie de la tour Grenfell s'alourdit de jour en jour. Il fait désormais état de 30 morts, selon la police britannique. Toujours selon les forces de l'ordre, l'incendie  a été définitivement éteint.

ENQUÊTE

Theresa May annonce le lancement d'une enquête publique sur l'incendie. Cette initiative, destinée à faire la lumière sur les circonstances du drame et le rôle des autorités, est nécessaire pour s'assurer d'une "enquête approfondie (...) sur cette terrible tragédie", explique la Première ministre britannique.

RECHERCHES 


"Ce serait un miracle de retrouver des survivants", a déclaré la cheffe des pompiers Dany Cotton sur la chaîne SkyNews. Selon elle, la violence du feu et la chaleur ont laissé peu de chance aux personnes qui n'ont pas pu s'échapper du brasier.

BILAN


Le bilan de l'incendie qui a touché la Grenfell Tower à Londres dans la nuit de mardi à mercredi s'est aggravé. Il fait désormais état  d'au moins 17 morts selon la police.

A LA UNE


Personne ne comprend comment un tel drame a pu se jouer en 2017 à Londres...

VIDÉO - Incendie de la tour Grenfell à Londres : la presse britannique sous le choc

VIDÉO - Incendie de la tour Grenfell à Londres : la presse britannique sous le choc

ÉMOTION


L'interprète de "Hello" est venu réconforter les rescapés au pied de la Grenfell Tower.

Dramatique incendie d'une tour HLM à Londres : la chanteuse Adele au chevet des victimes

Dramatique incendie d'une tour HLM à Londres : la chanteuse Adele au chevet des victimes

INQUIÉTUDE


Pas de nouveau bilan pour l'instant mais de grandes inquiétudes à mesure que les secours parviennent à monter dans les étages. Car de nombreuses personnes sont toujours portées disparues, et il y a maintenant peu d'espoir de retrouver des survivants. 

BONJOUR


Bienvenue sur ce live, au lendemain du drame. 

La Première ministre Theresa May a tweeté un message de condoléances aux victimes de l'incendie.

Contacté par nos confrères de CNN, les pompiers disent que l'incendie n'est pas encore complètement éteint. "Il reste quelques poches de feu au sommet de la tour", a affirmé un des responsables des pompiers à CNN.

Grâce à l'intervention rapide des pompiers, plus de 65 personnes ont pu être sauvées à l'intérieur de l'immeuble, annonce les pompiers de Londres.

Selon les autorités, le bilan de l'incendie s'éleverait maintenant à 12 morts. 78 personnes sont encore à l'hôpital dont 18 personnes dans un "état critique", annonce les hôpitaux de Londres.

SOLIDARITÉ


L'entreprise de livraisons Deliveroo propose de distribuer des repas gratuits à toutes les personnes touchées par l'incendie de la Tour Grenfell.

SOLIDARITÉ


De nombreuses personnes sur Twitter proposent de louer des chambres d'hôtels aux personnes victimes de l'incendie à Londres. 

#LUTTE


Plus de 16 heures après le début de l'incendie, les pompiers de Londres continuent toujours à éteindre les feux au sommet de la tour.

MIRACLE


C'est dans un brasier haut de 27 étages que se sont réveillés, dans la nuit de mardi à mercredi, les habitants de la tour Grenfell, à Londres. Pris au piège, beaucoup ont sauté, sous les yeux horrifiés des témoins. Un bébé, jeté par sa mère du neuvième étage, a miraculeusement pu être sauvé.

Incendie d'une tour à Londres : un bébé miraculeusement rattrapé après avoir été jeté du neuvième étage

Incendie d'une tour à Londres : un bébé miraculeusement rattrapé après avoir été jeté du neuvième étage

HOMMAGE


Les pompiers de Paris rendent hommage à leurs confrères londoniens.

Ce que l'on sait à 15h30 :


. Les pompiers ont été alertés à 00h54 qu'un incendie touchait une tour d'habitation dans le quartier de Kensington, à l'ouest de Londres, et sont arrivés sur place six minutes plus tard.


. La police londonienne a annoncé que l'incendie a fait au moins six morts et 74 blessés, dont une vingtaine dans un état critique.


. "Le bilan risque de s'alourdir lors de l'opération de recherches qui s'annonce complexe" et devrait durer plusieurs jours, a déclaré Stuart Cundy, commandant à la Metropolitan Police.

#SOLIDARITÉ


Après l'incendie de la tour Grenfell dans la nuit de mardi à mercredi, qui a fait six morts et plus de cinquante blessés, des centres d'aide ont été mis en place dans la capitale britannique.

#TÉMOIGNAGE


Khadejah Miller, habitante d'un immeuble voisin, a vu de ses propres yeux l'horreur des flammes dans la Grenfell Tower : "Quand j'ai regardé par la fenêtre, tout l'immeuble était en flammes. Quand nous sommes allés sur notre balcon, tout le monde sautait, tout le monde hurlait. (...) C'est vraiment la pire chose que j'ai jamais vue."

#BILAN


La police de Londres a annoncé dans un communiqué sur son site Internet que le bilan de l'incendie de la Grenfell Tower s'était aggravé. Il est désormais de six morts, sans compter les blessés.

#VICTIMES


Selon Judith Blakeman, membre du conseil de quartier de Notting Dale, et vivant non loin de la Grenfell Tower, a affirmé qu'entre 400 et 600 personnes vivent dans cette tour.

#RÉSUMÉ


Voici le récapitulatif des faits à la mi-journée.

#BILAN


"De nombreuses personnes sont portées disparues. Certaines ont pu trouver refuge chez des voisins ou des amis", a affirmé le maire de Londres Sadiq Khan à la chaîne Sky News. Les pompiers ont indiqué un peu plus tôt que l'incendie avait fait "plusieurs morts" et au moins 50 blessés dans cet immeuble de 120 appartements sur 27 étages.

#HYPOTHÈSES


Interrogés par la BBC, plusieurs habitants de la résidence auraient une petite idée de la raison de l'incendie de la Grenfell Tower. Selon plusieurs d'entre eux, il pourrait s'agir de l'explosion d'un réfrigérateur ou encore d'une gaine défectueuse installée sur la façade de la tour lors de la rénovation l'an dernier. Pour le moment, les autorités n'ont pas communiqué sur les raisons de cet incendie.

#RÉACTION


Dans un long communiqué publié sur Twitter et Facebook, le maire de Londres Sadiq Khan a exprimé sa tristesse après l'incendie de la Grenfell Tower, dans le quartier de North Kensington, à Londres. Le successeur de Boris Johnson a notamment déclaré qu'il était "dévasté de voir ces scènes horribles".

#AVANCEMENT


Relayé par Reuters, l'un des responsables des équipes de pompiers de Londres a annoncé que ces derniers étaient allés " jusqu'au 20e étage de la tour" et recherchaient "toujours des personnes" à l'intérieur.

#PRÉCÉDENTS


L'incendie de la Grenfell Tower dans le quartier de North Kensington à Londres ce mercredi constitue l'un des plus sérieux incendies de la capitale britannique, depuis celui survenu au Lakanal House, dans le quartier de Camberwell, en 2009. Trois femmes et trois enfants avaient péri dans cet incendie.

#RÉACTION


Jeremy Corbyn, le chef du Parti travailliste britannique, s'est dit "dévasté" par le drame qui touche les habitants du quartier de North Kensington à Londres, où une tour de 27 étages s'est embrasée, faisant "plusieurs morts" et près de 50 blessés.

#DÉCLARATION


Dans une déclaration à la presse, Dany Cotton, responsable de la London Fire Brigade a déclaré : "J'ai le regret d'annoncer qu'il y a eu plusieurs morts. Je ne suis pas en mesure d'en donner le nombre exact en raison de la taille (...) de l'immeuble".

#BILAN


Les services d'ambulance de Londres ont annoncé que plus de 50 personnes avaient été prises en charge dans cinq hôpitaux, après l'incendie de la Grenfell Tower.

#ÉCLAIRAGE


Selon un rapport publié par GetWestLondon, la Grenfell Tower a subi l'année dernière une rénovation de près de 10 millions de livres, financé par le Chelsea Borough Council, dans le cadre d'un investissement plus large de 67 millions de livres dans le quartier.

#BILAN


L'incendie de la Grenfell Tower à Londres aurait fait "plusieurs morts" selon les pompiers de Londres.

#PLAINTES


Un collectif de résidents s'était plaint à plusieurs reprises des risques d'incendie potentiels dans l'immeuble, de nombreux détritus s'étant accumulés lors des travaux successifs. "Ce dossier est particulièrement critique car il n'y a qu'une seule entrée et sortie à la Grenfell Tower durant les travaux de rénovation", précisait ainsi le blog d'un Groupe d'action de Grenfell. "Le risque qu'éclate un incendie dans les parties communes du hall d'entrée est à peine imaginable, car alors les habitants seraient pris au piège dans le bâtiment, sans aucune possibilité de s'échapper", poursuivait ce blog.

#TÉMOIGNAGE


Un autre habitant du quartier a également donné sa version des faits : "Il y avait de la fumée partout, vraiment partout. Les gens criaient. Certaines personnes qui étaient au dernier étage dormaient et n’avaient aucune idée de ce qu'il se passait. (...) C’était vraiment horrible, je n’ai jamais vu un tel incendie de toute ma vie."

#RÉCAP'


Ce que l'on sait à 8h30 de l'incendie qui ravage une tour de 27 étages à Londres :


- Les pompiers de Londres ont été appelés vers 0h54 dans la nuit de mardi à mercredi pour un incendie déclaré à la Grenfell Tower, à Latimer Road, dans le quartier de North Kensington.


- au moins 30 personnes ont été prises en charges par les services de secours et ont été transportés dans cinq hôpitaux de la ville.


- Près de 40 véhicules transportant pas moins de 200 pompiers se sont rendus sur place.


- Près de 20 ambulances sont également sur place.


- La cause de l'incendie n'est pas encore connue.


- La Grenfell Tower a été construite en 1974 et contient près de 120 appartements.

#TÉMOIGNAGES


Alors qu'un incendie ravage une tour à Londres et a fait au moins 30 blessés dans la nuit de mardi à mercredi, des habitants du quartier, désemparés, racontent la scène : "On les entendait, on entendait les gens crier. J’habite un peu plus bas, à 5 minutes de marche environ, et je pouvais entendre les gens crier : aidez-moi, aidez-moi, et allumer la lumière de leur téléphone pour permettre aux gens de savoir qu’ils étaient là. Mais nous ne pouvions rien faire."

#POMPIERS


Les pompiers de Londres continuent de s'employer pour circonscrire le feu déclenché dans une tour de Londres, qui aurait fait au moins 30 blessés, dans la nuit de mardi à mercredi.

#AIDE


La police de Londres a annoncé sur Twitter la mise en place d'un numéro d'urgence pour les proches des victimes de l'incendie de la Grenfell Tower. Il s'agit du 0800 0961 233.

#TÉMOIGNAGE


Interrogé par la BBC, un résident de la tour, Paul Munakr, raconte la scène de l'incendie. Alors qu'il a réussi à sortir du bâtiment en flammes, ce dernier ne sait pas "avec certitude si des personnes ont sauté de la tour pour s'éloigner de l'incendie". "Les alarmes incendie n'ont pas sonné dans le bâtiment" ajoute-t-il.

#COMMUNIQUÉ


Sur Twitter, les ambulances de Londres ont confirmé la prise en charge d'au moins 30 blessés dans l'incendie de la Grenfell Tower.

#BILAN


Aux dernières nouvelles, les secours annoncent au moins 30 blessés dans l'incendie de l'immeuble.

#PRÉCAUTION


Les secours ont évacué un large périmètre autour du sinistre de peur que la tour, fragilisée par l'incendie, ne s'effondre. La police était également en train d'évacuer une partie des immeubles et maisons voisins, menacés par la chute de débris lourds, selon un journaliste de l'AFP sur place. 

#VIDÉO


Au petit matin, l'incendie continue de ravager l'immeuble, même si les pompiers semblent sur le point de le maîtriser. Une immense colonne de fumée est visible à centaines de mètres à la ronde dans la capitale londonienne.

#INCENDIE


Cette tour de 120 appartements date de 1974. Des documents en ligne montrent qu'un collectif de résidents s'était plaint à plusieurs reprises ces dernières années de l'état de l'immeuble et des risques d'incendie potentiels.

#VIDÉO


Voici les images de cet immeuble en flammes cette nuit. L'incendie s'est déclaré vers 1h15 du matin.

Les recherches se poursuivaient jeudi pour tenter de retrouver les victimes de l'incendie qui a ravagé dans la nuit de mardi à mercredi une tour de logements sociaux à Londres, faisant près de 30 morts, selon un bilan qui risque fort de s'aggraver. Dans une annonce faite ce vendredi par le chef de la police métropolitaine, Stuart Cundy a fait part de ses craintes à propos du bilan des 30 morts. Parmi les blessés, 24 sont toujours hospitalisés dont la moitié en soins intensifs.


Les résidents ont mis en cause une gestion jugée très déficiente et l'enquête sur l'origine de l'incendie devrait ouvrir des pistes permettant d'établir les éventuelles responsabilités. De nombreuses personnes restent portées disparues, laissant craindre un bilan beaucoup plus lourd. "Une opération de recherche complexe sur plusieurs jours" s'engage désormais, selon Stuart Cundy, commandant à la Metropolitan Police, qui ne s'attendait pas à trouver d'autres survivants.

En vidéo

Incendie d'une tour à Londres : la presse britannique sous le choc

"J'ai entendu crier de partout et vu des gens sauter de leur fenêtre. La tour était complètement en feu. C'était l'horreur", a raconté à l'AFP Khadejah Miller, qui habite un immeuble voisin et a été évacuée par précaution. D'autres témoins ont vu des parents jeter leurs enfants par la fenêtre pour tenter, dans un geste désespéré, de les sauver du brasier qui ravageait cette tour comportant 120 appartements sur 24 étages, près du quartier chic de Notting Hill, dans l'ouest de Londres.


La façade de la tour Grenfell, datant de 1974, était presque complètement calcinée mercredi après-midi. Alors que quelques flammes étaient encore visibles à la mi-journée, la cheffe des pompiers de Londres Dany Cotton, qui a reconnu n'avoir "jamais vu quelque chose d'une telle envergure", a écarté la possibilité d'un effondrement de l'immeuble. Des ingénieurs inspectaient la structure.

J'ai entendu que certaines alarmes incendie n'ont pas fonctionné, ça ne m'étonne pas. Je suis sous le choc, effondré, mais pas surprisDavid Collins, ancien président de l'association des résidents de la tour

L'origine du sinistre restait inconnue mais la colère montait parmi les résidents qui pointaient des défaillances à répétition. "90% des résidents ont signé une pétition fin 2015 se plaignant de la mauvaise gestion de l'entreprise responsable de la maintenance de l'immeuble", a souligné David Collins, président de l'association des résidents de la tour jusqu'en octobre dernier. "J'ai entendu que certaines alarmes incendie n'ont pas fonctionné, ça ne m'étonne pas. Je suis sous le choc, effondré, mais pas surpris", a-t-il dit à l'AFP.


David Collins a également pointé la responsabilité de la municipalité du quartier de Kensington et Chelsea, affirmant qu'une enquête indépendante lui avait été, en vain, demandée par l'association.Des documents en ligne datant d'un an environ montrent qu'un collectif de résidents s'était plaint à plusieurs reprises de l'état de l'immeuble et des risques d'incendie potentiels, évoquant notamment des problèmes d'éclairage et de sortie de secours.


L'organisme public KCTMO (Kensington & Chelsea Tennant Management Organisation), gestionnaire de la tour, a reconnu dans un communiqué "être au courant des préoccupations soulevées de longue date par des résidents". "Il est trop tôt pour spéculer sur les causes de l'incendie", a-t-il ajouté. Mandatée par la municipalité de Kensington et Chelsea, la société Rydon a expliqué avoir procédé à une "rénovation" de près de 10 millions d'euros de l'immeuble, qui "a passé tous les contrôles obligatoires en matière de normes incendie et de règles de sécurité". Selon plusieurs résidents, ces travaux ont cependant pu jouer un rôle dans la propagation du feu, extrêmement rapide.

Le maire de Londres attend des réponses

Salah Chebiouni, 45 ans, qui a réussi à sortir de l'immeuble à temps, a déclaré à l'AFP que cela sentait "le plastique brûlé" et déploré une rénovation à bas coûts: "Ca ressemblait à du métal. Je pensais qu'ils avaient fait quelque chose de bien. En fait, c'était du plastique". Pour le Dr Angus Law, spécialiste de la question à l'université d'Edimbourg, il semblerait que "la nature du revêtement extérieur soit grandement responsable de la rapidité avec lequel le feu s'est propagé". Gavin Barwell, nouveau directeur de cabinet de la Première ministre Theresa May et ancien ministre du logement, a été accusé par le tabloïd de gauche The Daily Mirror de s'être assis sur un rapport vieux de plusieurs années sur le risque d'incendie dans des immeubles tels que la tour Grenfell.


Le maire de Londres, Sadiq Khan, a appelé à ce que "des réponses" soient apportées tandis que le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn estimait que les mesures d'austérité du gouvernement conservateur avaient leur part de responsabilité : "Si vous privez les autorités locales des financements dont elles ont besoin, c'est le prix à payer". Mme May est "profondément attristée" par le drame et "tenue au courant des développements", a déclaré un porte-parole de Downing Street. Plusieurs rescapés ont également dénoncé qu'on leur ait conseillé de rester confinés dans leur appartement pendant l'incendie. "Si on avait suivi ces conseils on serait morts", a déclaré Nicky Paramasivan à la BBC.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter