EN DIRECT - Perseverance sur Mars : la Nasa diffuse du son martien enregistré pour la première fois par des micros

EN DIRECT - Perseverance sur Mars : la Nasa diffuse du son martien enregistré pour la première fois par des micros

CONQUÊTE SPATIALE - Après s'être posé sur Mars le 18 février, dans le cratère de Jezero, le robot Perseverance commence sa mission d'inspection de la planète rouge à la recherche de traces d'une vie passée. La Nasa a dévoilé ce 22 février de nouvelles images de son atterrissage. Voici les dernières infos sur cette mission exceptionnelle.

Live

SON MARTIEN


Lors d'une conférence de presse, la Nasa a diffusé du son martien enregistré par des micros pour la première fois.

NOUVELLES IMAGES


Découvrez les images inédites de l'atterrissage de Perseverance sur Mars dévoilées par la Nasa lors d'une conférence de presse ce lundi.

TOTALEMENT INÉDIT


La Nasa a publié lundi 22 février une vidéo inédite de plus de trois minutes de l'atterrissage de son robot Perseverance, la première du genre, après son arrivée jeudi 18 février sur Mars. L'agence spatiale américaine a aussi diffusé du son martien enregistré pour la première fois par des micros.

VIDÉO - La Nasa diffuse pour la première fois du son de Mars et des images filmées par son rover Perseverance

PANORAMA MARTIEN

SON MARTIEN


Lors d'une conférence de presse, la Nasa a diffusé du son martien enregistré par des micros pour la première fois.

NOUVELLES IMAGES


Découvrez les images inédites de l'atterrissage de Perseverance sur Mars dévoilées par la Nasa lors d'une conférence de presse ce lundi.

DE NOUVELLES IMAGES DÉVOILÉES

Quatre jours après l'atterrissage réussi de Perseverance sur Mars, la Nasa commentera lundi soir, lors d'une conférence de presse, les premières données envoyées par son robot, avec de nouvelles images au menu. Une soirée à suivre dès 20 heures en direct sur LCI (canal 26), en présence de plusieurs invités dont l'astronaute Patrick Baudry et de l'ingénieure système Pernelle Bernardi, responsable de SuperCam, instrument qui équipe le rover de la Nasa.

ROCHES VOLCANIQUES OU SÉDIMENTAIRES ?


Sur le sol martien, se trouvent des roches alvéolées vieilles de 3,8 à 3,7 milliards d'années, qui intéressent particulièrement la Nasa. "L'une des questions que nous allons nous poser en premier est si ces roches sont d'origine volcanique ou sédimentaire", a expliqué Katie Stack Morgan, scientifique adjointe du projet Perseverance. "Nous pourrions avoir atterri sur une coulée de lave !"

PLANÈTE ROUGE 


La Nasa a publié les premières images en couleur après l'arrivée du rover Perseverance sur le sol martien. Une photo inédite de l'atterrissage a également été dévoilée en attendant une future vidéo.

Perseverance commence sa mission sur Mars : voici ses premières images en couleur

ET MAINTENANT... AU TRAVAIL ! 


Mars a accueilli jeudi soir le robot Perseverance après un voyage de 470 millions de kilomètres et un atterrissage au combien délicat. Il a envoyé ses premières cartes postales avant de se mettre au travail.

LES PREMIÈRES PHOTOS EN COULEUR


Voici les premières photos en couleur envoyée par Perseverance il y a quelques heures. 

CONQUÊTE SPATIALE


Les Américains et les Français ne sont pas les seuls à s'intéresser à la planète rouge. La Chine et les Émirats arabes unis ont envoyé récemment leur propre sonde. L'exploration de notre système solaire coûte pourtant des milliards d'euros.

ENGOUEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 


L'atterrissage jeudi du robot de la Nasa Perserverance sur la planète Mars a suscité engouement et enthousiasme sur la twittosphère. D'après des données compilées par Visibrain, "plus de 1,5 million de messages ont été publiés sur Twitter sur le sujet" lors des dernières 24 heures. La plateforme a dénombré 53 tweets par seconde sur cet exploit spatial durant les cinq heures qui ont entouré l'atterrissage. 


Ces chiffres seraient totalement inédits pour une mission de ce type. Ils demeurent cependant loin de ceux enregistrés lors d'autres grands événements, comme l'invasion du Capitole le 6 janvier dernier (plus de 23 millions de tweets en 24 heures, soit en moyenne 430 par seconde).

LE PRÉSIDENT DU CNES INVITÉ DE  LCI


Le président du CNES annonce qu'aucun homme "n'ira sur Mars avant 10 ou 15 ans. L'écueil principal est psychologique. Il faut déjà passer 2 ans dans l'espace. Lors d'un voyage vers mars, les astronautes, après avoir dépassé la Lune, ne verront plus rien pendant six mois et demi. Passer six mois et demi dans le noir pour aller dans un endroit que l'on ne connaît pas, c'est quand même très difficile. En partant sur Mars, vous savez que vous ne rentrez plus sur terre avant deux ans". 


Il ajoute également qu'un retour des Hommes sur la Lune est envisagé d'ici la "fin de la décennie". Selon lui, il y a trois raisons :

-politique et géopolitique : car il y a une compétition avec la Chine et la Russie

-technique : car il existe de nouvelles méthodes, de nouveaux outils

-entraînement : car il pourrait y avoir la possibilité pour des astronautes de s'entraîner sur la Lune avant d'aller sur Mars.

HÉLICOPTÈRE INGENUITY 


Perseverance est accompagné d'un petit hélicoptère qui va lui permettre de faire des reconnaissances. Jean-Yves Le Gall détaille : "C’est un outil très particulier : il a des ailes de libellules. La pression atmosphérique martienne est bien moindre de celle sur Terre. Il faut que les hélices tournent très vite. Il va décoller et prendre des photos pour éviter des espèces de champs de mines (terrains de roches acérées Ndlr) où Curiosity avait percé ses roues. Il va auto-apprendre grâce à son intelligence artificielle. La machine va s’améliorer vols après vols". 

LE DÉBUT D'UNE AVENTURE


Le Président du CNES continue : "C'est un métier où il n’y a pas de succès à 99%. Ça se passe bien ou c’est un échec. C’est tout ou rien. Cette fois, ça s’est remarquablement passé. C'est la fin d'un voyage et le début d'une aventure qui va durer 10 ans". 


Et le scientifique d'expliquer le programme dans les jours à venir : "Pour l’instant, Perseverance est au cratère Jezero. Le rover va se diriger vers le fameux delta où il y a eu de l’eau. C’est vraiment un endroit pour trouver de la vie si elle a bien existé. Des argiles pourraient piéger des vestiges de bactéries. Dans une semaine, le travail va débuter avec des tirs au laser pour analyser le sol de Mars. Des prélèvements vont aussi être effectués". 

SOIRÉE SPÉCIALE


Invité de LCI, Jean-Yves Le Gall est revenu sur la soirée historique de jeudi qui a vu Perseverance se poser sur le sol de Mars. "On cherche le sommeil après une soirée pareille. On ne le trouve pas forcément", souligne-t-il. "C’est extraordinaire parce que c’est une longue histoire. Il y avait d’abord le choix de supercam. La Nasa a fait un appel à l’international. Le CNES a été sélectionné. Il y a ensuite eu les essais, le lancement, le parcours dans l’espace puis les 7 minutes de terreur et l’atterrissage".

PHOTOS


Voici les premières images de la planète rouge envoyées par le rover Perseverance

Découvrez les premières images de Mars envoyées par le robot Perseverance

L'HOMMAGE DE SAN FRANCISCO À PERSEVERANCE


Pour célébrer l'atterrissage réussi de Perseverance sur la planète Mars, la mairie de San Francisco s'est parée de magnifiques lumières rouges.

MACRON HEUREUX


Le chef de l'État a salué, ce jeudi, l'atterrissage du rover de la Nasa sur Mars, qui embarque à son bord un instrument franco-américain, saluant un "magnifique travail d'équipe".

REVIVEZ


Jeudi soir, le rover Perseverance s'est posé avec succès sur Mars. Un moment historique pour l'humanité.

EXPLOSION DE JOIE


Les équipes de la Nasa ont applaudi le véhicule à son atterrissage.

EN DIRECT DE MARS


Voici la première image prise par le robot Perseverance, depuis le cratère de Jezero. Le robot de la Nasa sera chargé d'y collecter des preuves de vie ancienne sur Mars. Pour lui, l'aventure ne fait que commencer !

OUF DE SOULAGEMENT


Dans la salle de contrôle du Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie, les équipes présentes ont explosé de joie au moment de la confirmation.

MISSION RÉUSSIE


"Atterrissage confirmé!", s'est exclamée Swati Mohan, en charge du contrôle des opérations. Le robot Perseverance s'est posé en douceur sur la surface de la planète rouge.

RÉTROFUSÉES 


Il est désormais à moins de 2 km d'altitude, l'étage de descente va actionner ses huit moteurs pointés vers le bas pour réduire encore la vitesse jusqu'à atteindre 2,7km/h.

PARACHUTE


L'engin se trouve à moins de 10 km de la surface. Son parachute supersonique de 21 mètres de diamètre s'est déployé avec succès. L'engin va passer de 1500 km/h à 420 km/h. 

DESCENTE


Le robot de la Nasa vient d'entrer dans l'atmosphère de la planète rouge. L'engin file à la vitesse de 21.000 kilomètres par heure. Les frictions ralentissent sa chute et fait monter la température. Perseverance est équipé d'un bouclier thermique qui lui permet de résister à une température de 1300 degrés Celsius.

EN APPROCHE


Perseverance vient de se séparer de l'étage de croisière qui lui a permis de faire le voyage depuis la Terre - un long périple de quelque 470,8 millions de kilomètres dans l'espace. Le rover de la Nasa s'apprête à faire son entrée dans l'atmosphère martienne. Il se trouvera alors à une altitude d'environ 130 kilomètres de la surface de Mars.

SUSPENSE


De l'autre côté de l'Atlantique, les équipes de la Nasa suivent l'évolution de la mission depuis le centre de contrôle des opérations du Jet Propulsion Laboratory, à Pasadena en Californie.

EN DIRECT DU CNES


Le président français Emmanuel Macron est arrivé au siège du Centre national d'études spatiales (Cnes). Il assistera à la tentative d'atterrissage de Perseverance. Avant cela, il s'entretiendra avec Thomas Pesquet au sujet de sa prochaine mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS), prévue pour avril prochain.

ÉDITION SPÉCIALE


Suivez en direct avec nous dans ce live et sur LCI (canal 26) l'arrivée de Perseverance sur la planète rouge. 

LEXIQUE


Quand un engin spatial se pose sur Mars, doit-on dire "amarsissage" ou "atterrissage" ? Nous avions posé la question à l'homme de lettres Bernard Pivot.

Faut-il dire "amarsir" ou "atterrir" sur Mars ? On a posé la question à Bernard Pivot

DÉROULEMENT DE L'AMARSISSAGE


Une chute vertigineuse de plusieurs centaines de kilomètres attend le petit robot de la Nasa d'ici une heure. 7 minutes avant de toucher le sol, après s'être séparé de l'étage de croisière qui lui a permis de faire le voyage depuis la Terre, Perseverance entrera dans l'atmosphère martienne à une vitesse de 21.000km/h, provoquant des frictions faisant monter la température jusqu'à 1.300°C. 


Ouverture du parachute


Puis, à environ 11 km d'altitude, un gigantesque parachute supersonique de 21 mètres de diamètre se déploiera. L'engin passera alors de 1500 km/h à 420 km/h. À environ 2 km d'altitude, l'étage de descente actionnera ses huit moteurs pointés vers le bas pour réduire encore la vitesse jusqu'à atteindre 2,7km/h, soit plus lente que celle à laquelle un homme marche. 


La phase d'atterrissage


Enfin, à environ 20 m du sol, le rover descendra alors le long de câbles grâce à un système de poulies, durant une dernière quinzaine de secondes. Il déploiera ensuite ses roues et lorsque ces dernières effleureront le sol, l'étage de descente effectuera une dernière poussée pour aller s'écraser le plus loin possible. 

DRONE ÉCLAIREUR


Fixé sous le capot de Perseverance, le Mars Helicopter Scout (MHS) effectuera plusieurs vols dans le ciel martien et servira d'éclaireur au petit robot martien. Une première. Il sera piloté depuis la Terre et effectuera plusieurs vols de 90 secondes. Sa mission consistera à s'assurer que le parcours que s'apprête à emprunter le robot martien n'est pas trop accidenté.

RESPIRER !


La conquête de l'espace passe par l'utilisation des ressources se trouvant sur d'autres planètes. En vue des prochaines expéditions humaines, Perseverance aura pour mission de réaliser une démonstration des technologies d'utilisation des ressources in situ en produisant de l'oxygène à partir de l'atmosphère martienne.

Objectif Mars : les trois "bottes secrètes" de Perseverance, l'astromobile de la Nasa

COCORICO  !


Le robot martien de la Nasa embarque plusieurs instruments scientifiques développés en partenariat avec des chercheurs européens. Parmi eux, la SuperCam, élaborée par l'astrophysicien français Sylvestre Maurice.

SuperCam : quel est ce rayon laser français qui s'est envolé vers Mars avec Perseverance ?

LIEU D'ATTERRISSAGE


Le lieu d'atterrissage est le cratère de Jezero. Ce n'est pas un hasard si la Nasa a choisi cet endroit. Les chercheurs pensent qu'il abritait un lac d'environ 50 kilomètres de large il y a plus de 3,5 d'années. Les prélèvements que doit réaliser le robot martien sur place permettront de le confirmer.

"7 MINUTES DE TERREUR"


Avant de toucher le sol martien, Persévérance va vivre ce que les ingénieurs de la Nasa appellent "les sept minutes de terreur".  L'engin va traverser l’atmosphère martienne et décélérer de 21.000 km/h à 2,5 km/h en parcourant ses 150 derniers kilomètres ! Il s'agit d'une opération extrêmement périlleuse, le raté de l’atterrisseur européen Schiaparelli, en 2016, en témoigne. Depuis 1971, sur les dix-neuf tentatives d'atterrissage sur la planète rouge, douze ont échoué. Et jusqu'à présent, seule la Nasa a réussi cet exploit.

ROVERS MARTIENS


En cas de succès de la mission ce soir, Perseverance deviendra le cinquième véhicule exploratoire à se poser sur la petite planète rouge. L’engin roulera dans les traces de Sojourner (arrivé sur Mars en 1997), Spirit et Opportunity (2004), ainsi que Curiosity, sur place depuis 2012 et toujours opérationnel. 

SOUS LE CAPOT


De la taille d'une voiture (3 m de long et 2,70 m de large, pour poids d'environ une tonne ), Persévérance embarque une flopée d'instruments scientifiques. Pour se déplacer sur le sol martien, l’astromobile de la Nasa utilisera un mini-réacteur nucléaire. Radioscopie de ce petit bijou de technologies.

EXPLICATIONS


Franck Montmessin, directeur de recherche au CNRS, nous en dit plus sur la manœuvre qui va se dérouler ce soir. 

EXPLICATIONS


Notre journaliste spécialiste des sciences Christine Chapel nous en dit plus sur la mission exacte de Perseverance.

MÉTÉO MARTIENNE


Côté conditions météorologiques, le ciel est annoncé comme "clair". "Mais même avec un ciel clair, l'atterrissage est la partie la plus dangereuse de la mission, et nous ne pouvons garantir son succès", a rappelé lors d'une conférence de presse Allen Chen, responsable de la vertigineuse descente.  

PERSEVERANCE 


Pour l'atterrissage, l'engin ne sera pas téléguidé depuis la Terre. À cause de la distance, tous les paramètres ont dû être programmés à l'avance. "Le délai de transmission est de 11 minutes et 20 secondes", comme l'a expliqué sur le plateau de LCI Jean-Yves Le Gall, le président du Cnes. De ce fait, lorsque l'atterrissage sera confirmé par la Nasa, il aura en réalité déjà eu lieu. 

MACRON AU CNES


Le président français Emmanuel Macron assistera à l'évènement depuis le  Centre national d'études spatiales (Cnes), à Paris. Le chef de l'État doit s'entretenir avec des chercheurs et des astrophysiciens, ainsi que par visioconférence avec l'astronaute Thomas Pesquet, actuellement en plein préparatifs aux États-Unis en vue de son deuxième vol, prévu pour avril, en direction la Station spatiale internationale (ISS).

QUID DE LA MISSION ?


Lors de ses pérégrinations sur la surface martienne, Perseverance recherchera des roches susceptibles d'avoir préservé des traces chimiques de la vie passée ou présente sur Mars. Pour cela, l'engin va récolter des échantillons permettant d'identifier les changements intervenus sur l'environnement au cours du temps. 


Dès qu’une roche aura été sélectionnée par les équipes scientifiques sur Terre, une "carotte" de 5 cm de profondeur sera prélevée, broyée et un échantillon de 15 grammes sera ensuite stocké dans un tube scellé de manière hermétique. Une prochaine mission permettra de les ramener sur Terre, dans les années 2030, afin d'être analysés. 

UN VOYAGE DE 7 MOIS


Pour se rendre jusqu'à la petite planète rouge, la sonde à bord de laquelle voyage Perseverance a parcouru quelque 470,8 millions de kilomètres à travers le cosmos. L'engin avait décollé fin juillet depuis la Floride, aux États-Unis. Il aura mis au total sept mois pour arriver jusqu'à sa destination.

JOUR-J POUR PERSEVERANCE 


Ce soir, à 21h55 (heure de Paris), suivez avec nous ici, et en direct sur canal 26 la tentative d’atterrissage de Perseverance sur la planète rouge ! 

Sept mois de voyage spatial, des décennies de travail et des milliards de dollars pour répondre à une seule et unique question : la vie a-t-elle un jour existé ailleurs que sur Terre ? La quête de la Nasa a culminé jeudi 18 février avec l'atterrissage sur Mars de son dernier rover, Perseverance. Pour la première fois, la mission de l'agence spatiale américaine a comme but explicite de trouver des traces de vie ancienne sur la planète rouge, en collectant pendant plusieurs années jusqu'à une trentaine d'échantillons de roche. 

Peu après 21h30 en France, le rover est entré dans l'atmosphère martienne à une vitesse de 20.000 km/h, protégé par son bouclier thermique qui ne fut largué qu'après l'ouverture d'un immense parachute supersonique. Huit moteurs pointés vers le sol ont fini de le ralentir avant qu'il ne déploie ses six roues, suspendu le long de câbles jusqu'au contact avec le sol. Le lieu choisi, le cratère de Jezero, est le site d'atterrissage le plus dangereux jamais tenté.

Depuis, Perseverance a commencé à envoyer ses premières photos avant de commencer sa mission à la recherche de traces d'une vie passée. La Nasa devait dévoiler de nouvelles images lundi 22 février, à suivre en direct sur LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les résidents d'Ehpad "pourront sortir s'ils sont vaccinés", annonce Olivier Véran

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Séisme en Nouvelle-Zélande : alerte au tsunami en Nouvelle-Calédonie et dans tout le Pacifique

Lire et commenter